Nessieland : le blog

Posts Tagged ‘Roddy Bottum

Il y a de ces anniversaires que l’on oublie pas… sans doute parce qu’ils se rapprochent des notres. C’est surement pour cette raison que je me souviens toujours de celui de Roddy Bottum, claviériste de Faith No More, qui a fêté hier le 1er juillet ses 47 ans. Et comme on dit en Californie, « CHEERS! »

Roddy Bottum

Roswell C. Bottum III - Est. 1963

Faire une mini-bio ou un Gonzo Tribute sur l’ami Roswell Christopher Bottum III n’est pas du tout une chose facile, précisement parce que on ne sait pas où commencer…Sans doute par sa rencontre au lycée avec Billy Gould et Mike Bordin (respectivement bassiste et batteur de FAITH NO MORE, groupe qu’il rejoindra en 1981 suite au départ de Wade Worthington, le claviériste originel). Il est assez rare dans un groupe de métal, dans les années 1980 j’entends bien, d’avoir du clavier qui ne sonne pas « synthé pourri à la Europe » ou « orgue d’église catholique traditionaliste » et pourtant, c’est ce qu’a réussi jusqu’à présent à faire Mister Bottum. En même temps, il fait du piano depuis qu’il est tout petit…

De fil en aiguille, le groupe prend un peu plus d’ampleur et c’est donc en 1989 (hihihihi hahahahaha, hum désolée) avec l’album « The Real Thing » et en particulier avec la chanson « Epic« , tube parmi les tubes dans les Headbangers’ Ball, où le mélange des genres classiques et heavy metal digne de la scène de la Bay Area de San Francisco rend non seulement très bien, mais où il y a une certaine forme de magie qui se forme, je pense surtout à la fin de « Epic » avec le solo de piano… Ce genre de crossover, il n’y a que très peu de groupes qui arrivent à le faire, l’exemple le plus probant serait les Beastie Boys. Autre nouveauté apportée grâce à Roddy, l’utilisation des samples à bon escient… là, je vous ramène à l’album « Angel Dust » où on sent bien la patte de Roddy, outre le son de basse more et les performances vocales de Mike Patton.

Outre son job dans Faith No More, il a aussi son propre groupe: Imperial Teen, qu’il a fondé en 1994 avec son amie Lynn Berko, figure de proue de la scène indie de la Bay Area où il officie comme chanteur mais où il est aussi composituer et multi-instrumentaliste. Rien que ça, et pourtant Roddy Bottum considère que Imperial Teen, c’est juste un groupe de potes, sans leaders et qui joue pour le coup une sorte de power pop sucrée qui se savoure comme une barbe à papa, ou bien une pomme d’amou, c’est selon… Imperial Teen, groupe dont les mérites devraient être ventés plus souvent que ceux des bébés rockeurs français (après, ça n’engage que moi), c’est aussi le bébé de Roddy car ce groupe est fort par son identité clairement indie, un groupe de scène aussi et dont tout fan de Sonic Youth se DOIT d’aimer tant les sonorités vont de paire. C’est en gros, son coté pop qui parle, pour grossir un peu le trait, avec des relants post-punk à la The Saints (groupe punk australien des 70s connu dont sa chanson phare « I’m Stranded » a été un tube en Amérique du Nord en 1976, NDLR). Et il chante aussi en alternance avec Berko. Ils ont sorti 4 albums et le 5ème est en préparation. En Nessielandien, ça veut juste dire que je vais vous en parler très très prochainement.

Les fans de FNM comme moi, auront aussi remarqués que M. Bottum a beaucoup moins participé à l’élaboration de l’album « King For A Day, Fool For A Lifetime », il faut dire qu’il traversait une très mauvaise passe en ce temps là, pas mal de trucs horribles comme le décrochage de la drogue et la mort de son père entre autres. Mais, il s’est bien rattrapé sur « Album Of The Year » (les premières notes de Stripsearch hyper trippante, c’est bien de Roddy 😉 ) et il a aussi beaucoup participé à la réunification du groupe en 2009. Et c’est parce qu’il a beaucoup apporté dans Faith No More et qu’il est aussi super cool avec les fans (il communique souvent via Twitter (@RODDYBOTTUM) et son nouveau site web roddybottum.com qui a ouvert lundi dernier) qu’il est autant appréciés des FNMers.

Et en dehors de Faith No More et de Imperial Teen, il collabore avec pas mal de monde de la scène indie comme les L7, il y a quelques années, Hole aussi (Courtney Love est une de ses meilleures amies et fut un temps vocaliste de Faith No Man, qui devint Faith No More en 1984) ou tout récemment les Horrors et ça, c’est quand il ne compose pas des bandes originales de films comme « What Goes Up », « Adam & Steve », la série « Help Me, Help You » ou encore la série pour enfants « Fred: the Movie ».

Pour finir, je concluerais cet artrcle en revenant brièvement sur ma rencontre avec M. Bottum l’an dernier à Rock en Seine, je n’ai échangé que quelques mots avec lui mais il a été un vrai gentleman, super gentil et en plus, entre Cancers il y a forcément des atomes crochus. Je me souviens aussi de l’avoir fait rire quand je lui a dit que son anniversaire était la veille du mien et que la sorti en France de « The Real Thing » était le lendemain de ma naissance et que j’en ai conclu que c’était le destin. Excellent souvenir et encore joyeux anniversaire!!!

Miss Nessie (qui a officiellement 21 ans depuis quelques heures!!)

Aujourd’hui, les fans de Faith No More du monde entier (moi incluse) célèbre en ce 3 juin 2010, les 18 ans d’un des albums mythiques des années 1990, à savoir « Angel Dust« !! Sorti donc, le 3 juin 1992 dans toutes les bonnes crèmeries , cet album a aussi celui qui a été le plus vendu par le groupe, mais ça ce n’est qu’un détail!!

Angel Dust

Angel Dust, 18 ans et toujours aussi efficace!!

Ce n’est pas trop dans les habitudes de Nessieland de célébrer les albums… mais cet album, tout comme le groupe qui l’a conçu, est si spécial et si cher à mon petit « corazon » de jeune metalleuse, passionnée de musique et surtout d’apprentie journaliste gonzo, que cela aurait été un crime si je n’en parlais pas!!

Alors, Angel Dust c’est une pléthore de chansons cultes comme Caffeine, Midlife Crisis ou encore la reprise des Commodores Easy, des clips incroyables comme A Small Victory ou Everything’s Ruined et c’est aussi la combinaison parfaite des genres comme on peut en trouver dans Land Of Sunshine, Be Agressive ou encore dans Jizzlobber!! C’est donc dans une optique typiquement expérimentale que Angel Dust fut conçu durant l’année 1991 et devait s’appeler Crack Hitler (du titre de la 11ème piste de l’album) mais bon, comme vous devez vous en douter, la maison de disques a préféré un titre qui serait moins polémique et ils (le groupe) ont donc optés pour Angel Dust (trad.: poussière d’ange, qui est aussi un dérivatif du LSD).

La tracklist est la suivante:

  1. Land of Sunshine
  2. Caffeine
  3. Midlife Crisis
  4. RV
  5. Smaller and Smaller
  6. Everything’s Ruined
  7. Malpractice
  8. Kindergarten
  9. Be Aggressive
  10. A Small Victory
  11. Crack Hitler
  12. Jizzlobber
  13. Midnight Cowboy
  14. Easy (disponible sur les éditions brésiliennes, japonaises, australiennes et britanniques avant sa réédition definitives quelques années plus tard)
  15. As the Worm Turns (uniquement sur l’édition japonaise)

L’album Angel Dust est aussi celui qui a le plus marqué les esprits dans les coeurs de bon nombre d’artistes tels que Ville Valo (de HIM), les membres d’Incubus et en particulier le chanteur Brandon Boyd (dont la parenté vocale est impressionnante notamment sur les 3 premiers albums avec le groupe, c’est un peu son équivalent à la fin des 90s), The Dillinger Escape Plan (énormes fans de FNM et ont d’ailleurs collaborés avec Mike Patton en 2002 sur l’EP Irony Is A Dead Scene), Henry Rollins (qui est aussi un pote du groupe) et aussi toute la clique des groupes de néo-métal des années 2000 tels que KoRn, Limp Bizkit, Staind, Drowning Pool, Godsmack et d’autres que je ne saurais vous citer tellement c’est honteux!!

Malgré mon goût très prononcé pour le journalisme gonzo et ma mélomanie ultra-contagieuse, je me dois d’être un minimum honnête en vous disant que de Angel Dust, ceux qui en parle le mieux, ce sont les trentenaires (ou alors les « thirty-something » si bien annoncés sur la chanson cultissime Midlife Crisis) et nos amis de la Faith No More French Community ont été particulièrement inspirés par ladite galette. Alors oui, c’était des ados à l’époque, des kids de la même trempe que moi, si ce n’était pas pire et du coup, Angel Dust et la grosse tournée qui a suivi juste après resonnent en eux comme une belle fiesta madchesterienne sans les dommages collatéraux qui ont suivis (après moi, je dis ça, je dis rien 😉 )

Par exemple, Nina (une amie australienne qui est aussi fan de FNM que moi, si fan qu’elle ira les voir cet été en Europe, comme moi d’ailleurs) nous raconte que Angel Dust pour elle représente beaucoup plus qu’un simple album, « c’est le début de mon adolescence et aussi le début de ma vie. C’est d’ailleurs pour cette raison que je me suis faite tatouer 18 ans plus tard ‘Land Of Sunshine’ sur le bras« .

Pour Karine, qui est « vraiment devenue fan de Faith No More avec Angel Dust« , cet album est tout simplement « un must » parce que c’est « un album unique en son genre« .  Hahaha rien que ça, mais il faut reconnaître qu’elle a de sacrés bons arguments: « Le chant s’est vraiment étoffé, Patton [Mike de son prénom, 41 ans et chanteur charismatique du groupe] passe avec aisance du crooner au cri d’écorché vif. […] Rares sont les chanteurs capables de transposer le jeu d’acteur au chant, dans RV on peut parfaitement visualiser grâce à l’interprétation et aux paroles mêlant humour et désespoir, le gars loser, ringard et dépressif décrit dans la chanson. Mention très spéciale à Midnight Cowboy, cette version instrumentale m’émeut toujours aux larmes même après toutes ces années à l’écouter. L’analyse fine et critique de certains aspects de notre société dans les textes (Land of Sunshine , Midlife Crisis, Everything’s ruined…) [Dans Be Agressive aussi, c’est hyper suggestif comme chanson mais tellement entraînante, oops, là c’est moi!!], le mélange des genres et des ambiances, font de cet album une œuvre vraiment à part alliant subtilité, émotion et gros son. » Quand je vous ai dit qu’elle avait de très bons arguments…

Et les hommes dans tout ça, ils sont là, ne vous inquiétez pas!! Antoine, gros fan de FNM depuis de bien nombreuses années nous a expliqué aussi que Angel Dust est l’album « le plus « homogène » de Faith No More, celui qui a le plus de « personnalité », en quelque sorte » et aussi qu’il « n’a pas vieilli du tout. Côté tournée, celle qui a suivi « Angel Dust » est celle que je regrette le plus d’avoir raté. De ce que j’ai pu voir en vidéo, les concerts de 92/93 étaient incroyablement intenses. Comme l’album, en fait. »

Enfin quelqu’un qui me comprend (pouffe de rire) mais il y en avait des kids qui étaient bel et bien là lors du Angel Dust Tour de 92/93 et qui y ont pris un pied pas croyable comme son ami Stevens (qui fut dans le milieu 1990 le responsable du fan club français du groupe, « Just A Fan », qui a rassemblé pas mal de beau monde comme par exemple Thomas Vanderberghe (célèbre chroniqueur, critique rock et puis aussi comédien) et plein d’autres. Pour lui, cette tournée était particulière. Voici son récit:

« Dire que j’attendais cet album avec impatience relève de l’euphémisme. Après avoir écouté 3998 fois The Real Thing [son prédécesseur sorti le 3 juillet 1989 en Europe (tiens tiens) et qui a propulsé la bande de Frisco aux sommet et plus particulièrement ici en France],  poussé mon padré dans ses derniers retranchements pour m’acheter une chaîne hi-fi digne de ce nom pour introduire ma K7 de FNM et en profiter pleinement, usé cette même K7 jusqu’à ne plus voir les titres et le nom du groupe imprimés dessus, veillé jusqu’à tard le soir afin de choper l’émission boulv’hard and heavy sur M6 tous les mardi soir, le doigt appuyé sur la touche REC et dépenser une somme folle pour l’un des premiers bootlegs de FNM en double vinyl « pay to hell » , me voici enfin dans les rayons de la fnac ce 9 juin 1992, à la recherche du nouveau FNM.L’album sort en France avec un CD 2 titres (pochette noire avec seulement pour titre FNM). Le temps de prendre la K7, le cd & le vinyl, et de soutirer au vendeur tout le reste (affiche publicitaire, stickers…), je m’enfuis chez moi pour me délecter de cette nouvelle livraison. Sur le chemin, je défais le CD pour feuilleter le livret, superbe ! J’adore la pochette et le titre de l’album que je trouve déjà culte. La photo de l’abattoir me plait et me fait sourire. La photo du groupe est géniale. Me voici devant ma fameuse chaîne hi-fi, j’introduis le CD…..Et là, le choc…Patton ne s’est pas fait greffer une paire, mais dix paires de couilles, je ne reconnais plus sa voix ! Méconnaissable ! Un ogre chante à sa place…Cela me fait peur et décide de passer en revue tous les titres de l’album pour vérifier. Rien à faire, le monsieur est passé à autre chose. Exit la voix de woodpecker de The Real Thing, Patton a décidé de suivre une autre voie, celle de la provoc ‘ et limite de l’expérimentale, entre autre.Je m’arrête là mais sachez, pour les plus jeunes, qu’à l’époque, internet n’existait pas et que la sortie de nouveaux albums pouvaient nous réserver bien des surprises. Angel Dust fut pour moi, je dois l’admettre, une véritable torture à la première écoute. J’avais 18 ans et mon héros poussait des cris de cochons sur le nouvel album du groupe qui me faisait rêver !! Un véritable choc et une porte ouverte sur un nouvel univers. Parce que cet album a redéfinit mon paysage musical à jamais et m’a procuré un plaisir durable. Aujourd’hui, je peux me permettre de dire que j’aime un à un tous les titres de ce skeud. Everything’s Ruined & A Small Victory pour leur côté pop metal subtile (là y’a que moi qui me comprend !), Jizzlobber pour la violence du propos et de l’exécution, Caffeine pour la montée en puissance, Malpractice pour cette pause en plein milieu du titre, intense d’émotion, etc, etc, etc….…..ANGEL DUST ? Mon expérience musicale ultime…Définitive ! ». Et on ne peut définitivement pas être plus explicite… mais je le comprends tout à fait, vous le verrez un peu plus tard!!

D’autres kids y étaient et y ont pris un pied énorme comme Lord Bitos qui a fait la même remarque que notre ami Antoine « C’est dingue comme ça a pas vieilli. Pour avoir vu la tournée de 92-93, j’ai vraiment un faible pour les versions du second coming, surtout aux chants où Patton est de plus en plus énorme. Après, Jim Martin [guitariste à la chevelure monstre et au look hyper funky pour l’époque, mais qui fut viré juste après la tournée en 1993, peu de temps avant d’enregistrer leur successeur, King For A Day, Fool For A Lifetime, ndlr] me manque un peu, même si Hudson [l’adorable Jon Hudson, guitariste du groupe depuis 1996 et qui a d’ailleurs beaucoup participé à l’élaboration du dernier album studio de FNM, Album of The Year, sorti en1997] se débrouille sacrément bien. »

Eh oui, 18 ans et pas une ride, c’est exactement ce qu’en pense un autre kid de l’époque qui avait également 18 ans à l’époque de la sortie de l’album. « Je connaissais FNM de nom seulement et avait entendu Epic, dixit Bertrand. Premier contact avec Angel Dust lors du concert de Guns N’Roses en 92. Première partie assurée par Soundgarden [non je ne ferais pas de cris de…, rooh et puis zut « Chriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiss »!!] puis FNM. Et là, GROSSE CLAQUE dans la gueule. Mes amis et moi n’avions jamais entendu quelque chose de semblable, énérgie, aggressivité, grosse identité. Coup de foudre immédiat pour le groupe en live et cet album complexe où se mélangeait des tas d’influences. Ca restait du métal mais avec une utilisation intelligente du clavier et des samples (celui des beastie boys par exemple) [Et des goûts de luxe, en plus :-p]. A la sortie du concert, mes potes et moi ne parlions pas de GN’R mais de FNM… ».

Un album comme Angel Dust, c’est comme… Attendez, moi? Euh vous voulez mon avis? Bon bah si vous y tenez…

« J’ai découvert Faith No More via Nulle Part Ailleurs, émission télé mythique mais malheureusement défunte dont mes jeunes parents étaient méga-fans et en particulier mon père, ancien fan de hard rock et de heavy metal emptyvisienne (attention, jeu de mots!!). Mais je suis tombée littéralement amoureuse de cet album vers 13-14 ans. C’était mon « copain » de l’époque qui en écoutait beaucoup et du coup, on passait nos journées à headbanger sur Smaller And Smaller, Caffeine, Malpractice ou encore à faire les tarés sur Be Agressive et A Small Victory. Bon, je me suis très vite séparée du jeune homme en question mais il m’a donné cet album en souvenir pour mon anniversaire. Je me suis mise à en écouter de plus en plus et après quelques mois et puis aussi quelques années,  je suis devenue ultra fan de FNM mais aussi d’autres groupes parallèles à Faith No More. Mais c’est vrai que j’ai découvert FNM grâce à Angel Dust et que ma vie a toujours été liée à ce groupe. A bientôt 21 ans, je suis plus qu’honorée d’être une FNMeuse malgré ma petite bouille de gamine. »

Et c’est avec plaisir que je vous offre quelques vidéos du groupes!!!

(Caffeine, live @ MTV, 1992)

(Midlife Crisis, vidéo clip)

(A Small Victory, vidéo clip)

(Smaller And Smaller, ma préférée de l’album)

(Everything’s Ruined, vidéo clip et un sacré clip aussi hahaha)

(Et une dernière, Midnight Cowboy, live @ Rock en Seine en 2009, parce qu’elle est magnifique)

Miss Nessie

ps: Gros remerciements à mes amis FNMers partout dans le monde, à toute la clique de la FNM French Community et plus particulièrement Nina, Karine, Lord, Antoine, Stevens et Bertrand qui ont acceptés de nous livrer leurs témoignages et puis aussi aux membres du groupe Faith No More pour avoir sorti une bombe pareille il y a 18 ans (vous excuserez mon manque d’objectivité mais n’allez pas croire que je suis une groupie, je suis bien trop sous qualifiée pour ça et puis en plus, un Gonzo Tribute c’est comme ça que ça se fait).

pps: Et puis pour ceux que ça intéresseraient d’aller voir ce que ça donne en live, ils seront de passage dans pas mal de festival à travers l’Europe en juillet, plus d’infos sur fnm.com .


Calendrier

octobre 2019
L M M J V S D
« Sep    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Blog Stats

  • 91 624 hits

Twitter de Nessieland

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 4 autres abonnés