Nessieland : le blog

Posts Tagged ‘Omar Rodriguez Lopez

Il y a quelques semaines de cela, j’ai écrit un article (visible ici) sur mes découvertes musicales de ces derniers mois. Des chansons qui m’ont fait tripper, rire ou simplement aimer la vie… En gros, je me les passais en boucle et je voulais donc vous le faire partager en espérant que cela vous ait autant plus qu’à moi.

Party Like It's 2005

Party Like It's 2005

Cette semaine, j’ai voulu faire pareil mais à l’envers. Je m’explique, j’ai retrouvé tous mes vieux CDs du lycée, le walkman noir avec le sticker de Motörhead que j’avais à l’époque (eh oui, je me suis mise très tardivement au lecteur mp3), toutes les compilations qu’un ancien soupirant m’avait fait (c’est d’ailleurs lui qui est à l’origine de cet article), les agendas Ben où j’y faisais mes playlist avec toutes les chansons alternative rock et métal qui passaient à la radio (c’était pas ce qui manquait en 2005) et tout le tintouin. J’ai retrouvé une partie de mes années lycée et c’est en les réecoutant que je me suis dit: « Mazette, mais qu’est ce qui a autant merdé en 6 ans? J’avais des sacrés goûts de luxe à l’époque!!!« .

Un des groupes emblématiques de mes années BEP Secrétariat, c’est Helmet. L’album « Size Matters » est sorti en 2004 et elle passait en boucle dans mes émissions radio préférées. J’adore la voix de Page Hamilton (le frontman) et cet album m’a pas mal accompagnée dans mes trajets au lycée. La chanson que je préférais le plus à l’époque était  le « single » See You Dead!! Je vous propose de le (re)découvrir et de secouer vos têtes avec moi… au moins par la pensée!!! 😉

Six ans plus tard, la chanson que j’écoute le plus de cette album, c’est celle-ci. Cette magnifique chanson qui s’appelle Enemies parce qu’en l’écoutant j’ai l’impression d’avoir de nouveau 15 ans et demi!! Bizarrement j’adore ça!!

Et une fois n’est pas coutume, je peux sauter de joie parce que… nos amis d’Helmet passeront à l’Elysée Montmartre le 10 décembre prochain et soyez certains que Nessieland sera là pour couvrir cet évènement plus que festif!!! Le hasard fait parfois bien les choses…

*****

Autre groupe emblématique de ces années folles, c’est At The Drive-In. Ok, même à l’époque, ils étaient séparés et d’après les dires d’Omar Rodriguez (le génial guitariste moumouté de The Mars Volta et donc ex-ATDI), c’est plutôt mal barré pour une reformation. J’avais acheté entre 2 permanances une matinée de printemps « This Station Is Non-Operational ». Ce titre est tout sauf fortuit car il vient du « tube », si je puis dire de ce groupe qui est l’excellentissimesque One Armed Scissor. Deux titres ont attiré mon attention ces derniers jours : Fahrenheit et Chanbara.

Voici Fahrenheit, une merveille aux relents punk. En temps normal, j’aurais jeté ça aux ordures juste parce que c’est du punk et que mon ouverture d’esprit musicale a des limites mais là…

Et maintenant, place à Chanbara qui est idéale une journée de gueule de bois ou avant un entretien d’embauche parce que ça envoie sévère. Après ça, plus personne ne pourra dire que Cedric Bixler est un mou du genou.

*****

Dernier groupe et non des moindres : Hermano. Alors en fait, Hermano c’est le side-project de l’ancien chanteur de Kyuss, John Garcia. Groupe de stoner exceptionnel des 90s où évoluait aussi un certain Joshua Homme. Un gratteux rouquin de 2 mètres qui joue dans un groupe « trop pas » connu qui s’appelle Queens Of The Stone Age. Moi non plus je connais pas, mais il paraît que c’est sympa!! Homme et Garcia sont toujours potes malgré le split, Garcia rejoue les classiques de son 1er groupe avec Garcia Plays Kyuss (récemment passés au Hellfest 2010, du côté de Clisson) et des rumeurs circulent sur une éventuelle reformation en 2011….

Bien que nous n’en soyons pas encore là, je vous propose 3 chansons d’un album qui m’avait littéralement scotché, donc toujours en 2005 et qui s’appelait « …Dare I Say ». Pour moi, le meilleur album du groupe. La première c’est celle qui ouvre cette galette, Cowboys Suck. Au début, ça m’a fait marrer mais après réflexion, je me suis dite que John Garcia, bah il roxxe pas mal mine de rien. Et comme je suis gentille, voici un live datant de 2007!!

La deuxième chanson est cette fois-ci la dernière de la galette et bon sang, j’adore ce titre!!! Il s’agit de My Boy et je vous offre le clip en rab!!! Ça fait un peu cheap et moraliste, genre « les armes c’est pas beau » mais bon, voir Hermano jouer dans un garage à l’old school, ça me va. J’espère que vous l’apprécierez autant que moi…

Et la dernière illustre un peu mon humeur du moment, On The Desert. Et c’est – malheureusement – sans mauvais jeu de mots que j’avoue traverser ces derniers temps une petite traversée du désert avec tous les soucis qui vont avec et dont on se passerait bien…

Et c’est sur cette lancinette ode à la solitude, sublimée par l’harmonica et la voix suave et typiquement « stoner » que je vous laisse…

Miss Nessie (Hibernatus des temps modernes et amoureuse de la bonne musique)

Nouvelle rubrique dans Nessieland : la rétrospective, ou comment découvrir et redécouvrir un groupe à travers des morceaux choisis par la rédac’…

On inaugure donc cette 1ère rétro du mois de janvier 2010 avec un groupe atypique qui a marqué MES années 2000 : The Mars Volta.

Né des cendres des At The Drive-in, mythique alternative rock des années 1990 originaires d’El Paso (Nouveau Mexique, USA), The Mars Volta s’est crée en 2001 autour de deux anciens membres, Cedric Bixler-Zavala – un des deux chanteurs d’ATDI – et Omar Rodriguez-Lopez – gratteux et compositeur, l’autre moitié s’exilant rejoindre Sparta, groupe aujourd’hui défunt et qui d’ailleurs n’était que du ATDI light et réchauffé.

Ce combo fait dans le prog’ rock hispanisant et carrément psychédélique et a réussi un tour de maître en devenant un groupe à part entière et aussi à s’ouvrir à un autre public, qui sera vite conquis avec les deux premiers albums du groupes à savoir « De-Loused in the Comatorium » (2003) et « Frances The Mute » (2005). C’est d’ailleurs en cette même année 2005 que le groupe se fera connaître avec la jolie ballade « The Widow », qui tournera en boucle dans les radios dites « rock » en France – chose hélas en voie de disparition à l’heure actuelle pour au plus grand dam de tous les amoureux de la bonne musique. Le succès est au rendez-vous et se fidélise au fil des années.

En 2006, l’excellent « Amputechture » sort. Deux autres albums plus accessibles, et qui donnent aussi envie de les voir sur scènes, suivront après une belle tournée mondiale en 2008, le très oriental « The Bedlam In Goliath », et dans la foulée l’été dernier, « Ochtahedron » qui renoue avec les ambiances psychédéliques chères à Omar Rodriguez-Lopez et le mélange des genres entre anglais et espagnol qui réussi à merveille à Cedric Bixler-Zavala. Pas complètement nouveau, pas tout à fait ancien mais dont chaque titre se déguste comme une bonne glace de chez Haagen Daas. A conseiller très fortement.

Voici les quelques morceaux choisis de Nessieland.

Bonne écoute à tous 😀 Miss Nessie.

Dans l’ordre chronologique :

– Eriatarka (2003)

– This Apparatus Must Be Unearth (2003)

– The Widow (2005)

– L’Via L’Viaquez (2005)

– Vermicide (2006)

– Meccamputechture (2006)

– Viscera Eyes (2006)

– Aberinkula (2008)

– Wax Simulacra (chez Letterman, 2008)

– Cavalettas (2008)

– Teflon (2009)

– With Twilight As My Guide (2009)

– Desperate Graves (2009)

P.S.: Désolée pour les fan-made mais au moins le son est correct.


Calendrier

août 2017
L M M J V S D
« Sep    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Blog Stats

  • 89,354 hits

Twitter de Nessieland

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 5 autres abonnés