Nessieland : le blog

Posts Tagged ‘Nessieland

Nous sommes le 1er septembre 2011 et Nessieland fête la mort dans l’âme ses deux ans.

R.I.P. Nessieland (31/8/2009 - 01/9/2011)

R.I.P. Nessieland (31/8/2009 - 01/9/2011)

 

Si je dis la mort dans l’âme, c’est notamment parce que ce post est le tout dernier de Nessieland. Eh oui, ce blog disparaîtra de vos blogroll avec le temps et il y a rien de plus triste pour moi de voir la mort de son « bébé », crée il y a deux ans dans une petite salle informatique à Créteil. Deux ans et quelques ennuis plus tard, nous y voilà, avec nos violons et tout le toutim.

Bon, on a quand même fait de superbes rencontres, parti dans pas mal de bons festivals et concerts à travers Paris. Et puis, la fin de ce blog marque également pour moi le début d’une nouvelle vie, dans une nouvelle ville, une nouvelle fac et dans de nouveaux webzines (suivez un peu mon actu sur Twitter) où je continuerais à parler bonne musique entre deux cours ou entre deux soirées. Bah oui, il faut bien profiter de ses belles années tant qu’elles sont là, sinon on devient une sale hipster de quarante balais ou un gros con, voire pire…

Ces deux années n’auraient servis à rien sans mes fidèles amis, sans nos partenaires (tels que Metalorgie et Roadrunner Records), sans les amis de Twitter et de Facebook. Il y a de très fortes chances que vous me croiserez dans un concert de rock ou de metal, c’est facile, ce sera la petite blackette à lunettes qui sautille comme une folle, sinon peut-être au détour d’une bière dans un bar rock parisien du 5è ou 11ème arrondissement!!

A tout le monde, à tous mes amis, je vous aime, je dois partir…

 

Miss Nessie.

 

 

Publicités
Étiquettes : ,

Voilà le genre de poste que je n’aurais voulu écrire pour rien au monde, je pense que vous pouvez donc imaginer la tristesse qui m’habite en ce moment même malgré l’arrivée imminente des festivals d’été où Nessieland sera pour vous donner les meilleurs live-reports et interviews.

Say Goodbye to Journalism

Say Goodbye to Journalism

Comme le titre de ce post le confirme, le 1er septembre prochain, Nessieland: le blog devrait fermer ses portes. La raison? En réalité, il y en a plusieurs, dont certaines impossibles à évoquer ici, par mésure de précaution. Disons simplement que le milieu du journalisme musical n’est pas aussi rose que des films comme Las Vegas Parano ou Presque Célèbre peuvent nous le montrer. Plus sérieusement, la défection de certains contacts professionnels importants, le manque d’intéret de certains pour notre activité ainsi que des gros soucis techniques et temporels nous ont hélàs pas mal ralenti sur notre lancée.

C’est aussi par mépris pour certaines figures du milieu que nous avons la décision de partir. Bien sur, nous continuerons le SUMMER OF ROCK 2011 et nous poursuivront tant bien que mal les dernières chroniques qu’ils nous restent à faire. Une chose est sure, c’est que ces deux années Nessielandiennes ont été extremement enrichissantes d’un point de vue professionnel mais aussi humain et il me sera impossible d’oublier ni de remercier suffisamment toutes les personnes qui ont contribués de près ou de loin à ce petit blog de passionnée de la bonne musique. Nous ne savons pas ce que nous comptons faire par la suite mais votre soutien compte beaucoup pour nous, sans doute plus que jamais et bien sur, vous savez où nous trouver (Facebook, Twitter, e-mail)…

Je passerais aux remerciements au moment de raccrocher les gants mais pour l’instant, sachez juste que nous allons faire notre maximum pour finir en beauté.

Salutations métalliques, Miss Nessie

Aujourd’hui, nous publions notre 201ème article!!! Vous n’imaginez pas à quel point ça nous fait hyper méga plaisir surtout pour vous annoncer une nouvelle comme celle que nous avons à rapporter. En effet, depuis sa création, fin août 2009, Nessieland, à travers la plume déjantée et passionnée de sa self-made rédactrice, Miss Nessie, a aimé vous faire partager ses belles expériences en live à Paris ou à l’étranger…

Nous avons vraiment hâte de retourner à Rock en Seine en 2011 pour la couvrir une 3e année d’affilée (malgré le fait qu’une fois encore, on a peu de chances d‘être accrédités, sauf si ces derniers se trouvent plus cool que l‘an dernier), nous avons vécu de superbes moments et rencontré des gens incroyables en Espagne et en Belgique l’été dernier, et même si faute de temps et de moyens, je ne peux pas de faire de live reports de tous les concerts auxquels j’assiste, encore que vous pourrez en trouver certains chez nos collègues et amis de RockYourLife! avec qui c’est toujours un plaisir de bosser avec, nous savourons chaque instant de notre vie de bloggeuse zique pour vous donner des avis sans concession et souvent honnêtes des groupes que nous aimons et soutenons… Et les concerts qui s’annoncent au printemps et les festivals de cet été n’échapperons pas à la règle et bien sur, Nessieland sera là pour vous faire partager et découvrir ces talents qui méritent tant d’être connus et reconnus.

Summer Of Rock 2011 pour Nessieland

Summer Of Rock 2011 pour Nessieland

 

C’est pourquoi j’ai l’immense joie de vous annoncer que Nessieland lance dès le mois de juin sa rubrique « Summer Of Rock 2011 » où Miss Nessie vous fera partager ses expériences live et gonzo dans les grands festivals estivaux de France et d’Europe avec photos et articles à l‘appui. Vous pourrez donc retrouver Miss Nessie entre deux bières dans la fosse ou entre deux fosses près des bières, c‘est selon :

Ÿ  Au Hellfest Open Air (Clisson, France) les 17, 18 et 19 juin 2011

Ÿ  Au Sonisphere France (Amnéville, France) les 8 et 9 juillet 2011

Ÿ  Au Festival de Dour (Dour, Belgique) les 14, 15, 16 et 17 juillet 2011

Ÿ  Au Wacken Open Air (Wacken, Allemagne) les 4, 5 et 6 août 2011 [SOLD OUT]

Ÿ  A Rock en Seine 2011 (St Cloud, France) les 26, 27 et 28 août 2011


Mais il vous sera aussi facile de la repérer dans d’autres gros concerts rock, électro et métal dans Paris pendant la longue période de vacances qui lui sera accordée, suffit juste de chercher dans la salle une jeune blackette à lunettes qui fait des moshpits toute seule et aussi de regarder sur notre Twitter et page Facebook les concerts auxquels Miss Nessie assistera. Si vous êtes sympa, elle vous offrira même à boire, non je plaisante, elle est étudiante donc pauvre haha…

Tout ça pour dire qu’on a vraiment hâte d’y être, de vous montrer tout ça au fil des semaines et puis de toute façon, on vous tiendra au courant du schmilblick car il compte à nos yeux et qu’on espère que bientôt, ça sera réciproque. Aussi on espère vivement vous rencontrer et de partager un amour mutuel et inconditionnel de la bonne musique, qu’elle soit « à chiper à choper » ou carrément « evil destroy de la mort qui tue » d’ailleurs. Eh ouais, ça se passe comme ça dans Nessieland…

Parlez en autour de vous, faites passer le message sur notre blog, réseau-socialisez avec nous via notre Page Facebook et notre compte Twitter et pour toute suggestion, n’hésitez pas à nous mailer à nessielandrocks@gmail.com.

Stay tuned, my friends…

Miss Nessie.

Très en colère
Très en colère

Ce n’est pas dans les habitudes de notre précieux blog de taper sur les doigts des gens quand quelque chose de grave et de déplorable. Ce n’est pas non plus dans mes habitudes non plus de raconter ma vie dans ce blog parce que Nessieland a juste d’autres aspirations que mes états d’âme de jeune femme de mon âge. Mais comme on le dit souvent dans ma famille, il y a un moment où il faut juste arrêter de nous prendre pour des imbéciles. Et c’est à ce moment-là que j’interviens.

J’ai débuté dans l’éditorial il y a à peu près deux ans lorsque une jeune éditrice, entre temps devenue mon amie, m’a proposé d’écrire pour un webzine culturel qui s’appellait Vertige des Moeurs. Ce boulot m’a permis de me lancer dans un truc dont j’ai toujours rêvé de faire partie, le journalisme musical. Grâce à ce webzine, j’ai pu commencer à écrire, voir des expositions et films incroyables, rencontrer des super personnes mais surtout faire ce que j’aime et être respectée pour ça. Helàs pour moi, ce rêve prend fin en même temps que le journal en 2009. Dès lors, un après-midi d’août entre deux frappucinos de chez Starbucks, j’ai fait part à une autre personne, qui est aussi très vite devenu mon fidèle destrier, de mon envie de lancer mon propre blog éditorial et de parler en toute franchise et liberté de ce qui me passionne. L’éditrice, Charlotte, m’avait soutenue dans ce sens et le fidèle destrier, Sugar Daddy, aussi en me disant que ça pourrait être un bon début. Un week-end Faith No Morien à St Cloud plus tard, je décide de créer mon blog musical qui s’appellera… Nessieland. C’était le lundi 31 août 2009, dans le campus de la Fac des Lettres de Créteil.

18 mois, 7 jours, une bonne soixantaine de concerts et 198 articles plus tard, je suis toujours aussi fière de mon petit bébé et de sa petite soeur anglophone (Insane In The Brain sur Blogger) mais le milieu du blog musical s’est de plus en plus infesté de hipsters, de dilletantes et surtout de personnes qui critiquent juste pour le plaisir de critiquer mais qui au fond, n’apportent rien au schmilblick, surtout quand on sait que d’autres ne savent même pas écrire correctement (et les exemples ne manquent pas). Toujours est-il que je trouve ça dommage que ce soit ces personnes qui soient mieux respectées dans ce magnifique job qu’est le journalisme msuical – que ce soit à petite ou grande échelle, d’ailleurs – et non pas celles qui savent à peut près de quoi il(s) ou elle(s) parlent. Un bloggeur rap qui a une forte culture jazz et chanson aura plus de mal à se faire respecter en tant que connaisseur de musique qu’une espèce de fashionnista au cerveau plus vide qu’un oeuf Fabergé vendu 7€ au marché de Sarcelles qui ose dire du mal de Randy Rhoades considérant qu’il n’a rien apporté à la culture rock, si bien tenté qu’elle sache ce qu’a véritablement FAIT Randy Rhoades sans être passée par la case Wikipédia. Et croyez-moi, j’en ai vu plein des comme ça. Mais ce n’est pas ce dont je suis venue me plaindre ici. Non, mon problème, mon GROS problème ce sont les revendeurs de billets. Mais si, vous savez, ceux qui prennent 8 tickets d’un coup pour vous les revendre 350 € sur eBay!!

Dire que ce phénomène est nouveau me ferait perdre le peu de street crédibilité que certain(e)s sur Twitter veuillent bien m’accorder pour le moment mais on peut dire qu’il s’est amplifié depuis quelques mois. La méthode est très simple : les revendeurs utilisent des bots, ces systèmes informatiques qui permettent de commander un certain nombre de billets (4 ou 8 maximum selon les sites de billeteries) au moment même où ils sont mis en vente, ainsi bloquant la possibilité pour les VRAIS fans de pouvoir se procurer les billets de manière un peu plus légitime et surtout légale. Certes, il y a toujours moyen de demander à des potes de prendre sa place pour ensuite le ou la rembourser en temps voulu mais il semble bien que depuis qu’il est possible de commander des billets exclusivement sur Internet, certaines personnes ne se gènent pas pour « piquer » des places qui pourraient être précieuses pour les vrais amateurs de musique pour ensuite les vendre le double, triple et parfois même le quadruple du prix initial sur eBay. Il parait que c’est la crise, mais là, elle a vraiment bon dos la crise parce que léser des vrais fans et ainsi biaiser les artistes qui attendent de faire un concert devant leur public traditionnel, c’est tout bonnement scandaleux. En d’autres termes, un concert « sold out » en 2011 ne veut plus dire qu’il a été fortement plébiscité par les fans mais qu’il a été envahi de ces personnes que le showbiz appelle les « scalpers« , c’est le nom anglophone de ces revendeurs.

Un article fort intéressant du journal en ligne Slate appuie mon argument, celui de dire que c’est absolument dégueulasse de faire ça aux vrais fans de musique, aux fans et aux gens qui méritent de faire ses concerts pour passer une bonne soirée, découvrir ou redécouvrir des titres que l’on ne connaissait pas et faire tout simplement partager l’amour du bon son aux gens qui ne demandent que ça. Ce que certains ont aussi l’air d’oublier que c’est totalement illégal, tout comme la revente à la sauvette, mais faute d’une législation claire et concise sur le sujet, on laisse tout simplement faire ces gens là en toute impunité car même les sites de revente de billets comme feu-Starlight ou encore eBay sont censés intervenir lorsque ce genre de chose se produit afin de les punir comme le suggère une loi de 1919 qui interdit justement « la revente de billets à un prix supérieur à leur valeur faciale », certes cette loi ne semble concerner que les spectacles subventionnés par l’État mais j’estime que le principe est là malgré tout. C’est d’ailleurs à cause de ces scalpers que bon nombre de personnes n’ont pas pu assister à certains concerts (U2 en septembre dernier, Johnny Hallyday dans un autre style et plus récemment Lady GaGa). Et la liste s’allonge quand on sait que des concerts comme celui des Kills, prévu pour le 22 mars, complet en 4 minutes (puis places mises en vente sur eBay), pour les Queens Of The Stone Age au mois de mai à l’Olympia et dont les places sont parfois vendues le triple de son prix original comme ici et aussi System of A Down et dans un autre style les Black Eyed Peas, dont plein plein de fans se sont sentis biaisés (pour ne pas dire baisés) lors de leurs dates respectives au Palais Omnisports de Paris Bercy et au Stade de France. Acheter un ticket et avoir un empêchement, ce sont des choses qui arrivent mais profiter d’un système défaillant, c’est révoltant, abominable et pathétique et puis ce n’est ni plus ni moins que du VOL!!! Et que les labels ainsi que les vrais distributeurs de billets de concerts type Digitick, Ticketnet, AVosBillets, France Ticket ou encore les habituelles bonnes crèmeries ne puissent pas agir de manière plus efficace contre ce genre de fléau. Et si même le GRAND James Murphy de LCD Soundsystem est d’accord avec moi, que dire de plus!!!

Ma réponse à cela, c’est faire comme les Arcade Fire qui ont décidé à l’occasion de leur concert le 28 juin au Zénith, qui vendront à partir de vendredi 10h leur place pour ce Zénith uniquement en magasin afin d’éviter de se faire encore une fois arnaquer par des personnes mal intentionnées, cherchant à se faire du fric facile sur le dos des aficionados purs et durs. Et on ne pourra en acheter que 2 billets maximum. Comme au bon vieux temps… Quand je pense qu’on m’a reproché d’être trop jeune pour tout comprendre, je crois que ce que je viens d’écrire et vous de lire démontre bien le contraire. Sans prétention aucune, bien sur 😉

N’hésitez pas à faire part de vos impressions en commentaire ou alors par mail nessielandrocks@gmail.com ou encore sur Twitter (@NessielandRocks) avec le hashtag #Nessieland…

Miss Nessie

Amis lecteurs, amies lectrices, bonsoir!!

Petit message pour vous adresser mes plus sincères excuses aux Nessielandien(ne)s abonnés au blog car cet après-midi, nous avons été hacké. J’aurais pû me sentir fière si c’était signé Lisbeth Salander mais vu le contenu des messages postés, c’est juste un(e) sombre con(ne) qui s’est crû drôle en me faisant une telle farce… hahahaha regarde un peu comment je suis morte de rire!!

Enfin bref, désolée du désagréement et promis, Nessieland arrive avec de jolies news et quelques petites surprises 😉

Miss Nessie

Étiquettes : , ,

Après de multiples tentatives et l’aide de charmantes amies twittereuses, Nessieland: le blog, ainsi que sa petite soeur anglophone Nessieland Rocks!! sont fières de vous annoncer qu’il sera désormais possible de nous retrouver sur Facebook!!

Eh ouais, je sais c’est pas vraiment original tout ça, certes. Mais mine de rien, j’en connais plein qui seront ravis de nous retrouver sur Facebook et puis ce sera une bonne occasion pour vous, ami(e)s lecteurs et fidèles des premières heures de nous envoyer vos suggestions d’articles ou juste pour nous faire un petit coucou!! Enfin bref, vous pouvez aimer notre page à cette adresse et surtout, comme dirait nos voisins grolandais, viendez nombreukses!!

Miss Nessie

Aujourd’hui est une journée très particulière et aussi chère à mon petit coeur de Gonzo Dudette car il y a tout juste 1 an, j’ai décidé de mettre sur pied un blog qui rassemblerait mes délires, mes coups de gueule, mes coups de coeur, mes découvertes en matière de musique et de littérature ainsi que de cinéma et parfois d’expos (si si, j’en ai quelques unes de prévus cet automne)…

Happy birthday Nessieland!!

Happy birthday Nessieland!!

Comme vous l’auriez deviné, on souffle aujourd’hui la toute première bougie de Nessieland: le blog et ça me fait hyper méga plaisir.

Il s’en est passé des choses depuis ce fameux lundi 31 août 2010 où j’ai eu l’idée quelque peu saugrenue de créer ce charmant petit blog – à la fois déluré et sans concession à l’image de son instigatrice (genre je m’envoie des fleurs *rires*) – et de faire partager à la blogosphère (en gros, vous qui lisez mes posts, qui commentez et qui de temps en temps viennent me saluer sur notre MySpace) le monde complètement zinzin de Nessieland, ici les souris dansent sur du death metal brésilien aussi bien que sur de l’électro acidulé ou sur un truc honteux de ma belle jeunesse et les chats, eh bien, ils viennent et se marrent avec nous entre deux concerts sur Paris 😉

Amis matous, chatons sauvages, chiennes enragées et autres 30 millions d’amis, vous êtes naturellement les bienvenu(e)s ici et n’hésitez pas à commenter et donner votre avis sur ce blog et les 171 articles déjà parus depuis 365 jours. Soit une moyenne d’1 article tous les 2,13 jours, certes il y en a quelques uns que je trouve personnellement mauvais mais le plus important c’est de continuer de faire ce qu’on aime et de partager avec de parfaits inconnus ou presque ce qui nous fait tripper, un peu d’humanité, ça n’a jamais tué personne (euh… enfin je crois!). Et punaise, j’adore ce que je fais!!!

D’ailleurs, pour prouver que tout le monde a sa place ici, nous allons ouvrir dès demain (ouiiiiiiiii!!) la version anglophone de Nessieland pour que le monde entier puisse s’amuser et découvrir de nouvelles choses. Ça s’appelle « Nessieland Rocks!! » et il sera disponible sur Blogger dès demain 11h =’)

Je tiens à remercier mes « partners in crime » à savoir Miss Dilligaf, Mam’zelle Chris et aussi notre pas-si-fidèle-que-ça destrier Sugar Daddy ainsi que nos amis australiens de chez Stubbadub, tous mes potes de la FNM French Community, Roadrunner Records France et les différents contacts que j’ai eu là-bas, l’Université Paris Est Créteil parce que sans leurs salles informatiques je ne sais pas ce que je serais devenue (et je suis sérieuse, les mecs!!), tous les twitteros qui lisent mes articles et qui se reconnaîtront, mes amis lorrains du Blogosth, les rageux de services et autres briseurs de plumes qui à un moment donné m’ont franchement et sincèrement cassés les couilles mais bon, si je suis encore là c’est que je suis tenace et qu’au fond, je suis moins en pétard contre eux et pour finir Hunter S. Thompson qui restera à jamais mon maître.

Je crois n’avoir oublié personne… ah si (pffft), MERCI MILLE FOIS A TOUS LES LECTEURS DE NESSIELAND!!! Z’êtes tous géniaux et puis *snif* c’est vous que je vous aime vachement beaucoup comme dirait un célèbre trio de comédiens français…

Dès demain, vous retrouverez les 1ers posts de « Nessieland Rocks!! » et puis aussi les live-reports de Rock en Seine 2010 en français et en images 😉

Quoi? Elmo veut nous dire un truc? Raaah bah ok, Elmo c’est à toi!!!

Hahahahah merci encore, j’vous laisse!! Bises à tous 😀

Miss Nessie


Calendrier

octobre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Blog Stats

  • 89,522 hits

Twitter de Nessieland

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 4 autres abonnés