Nessieland : le blog

Posts Tagged ‘Helmet

Pour ceux qui n’auraient pas suivi ce qui se passe ailleurs que dans le monde merveilleux et sacrément Gonzo de Nessieland, nous sommes au mois de Décembre. Et qui dit décembre, dit Noël… Ouais je sais, ça craint!! :-s

Merry F**ing Christmas

Toujours est-il que nous avons eu une très bonne idée d’organiser sur un des blogs anglophones de Miss Nessie, Insane In The Brain que vous pouvez trouver ici, un calendrier de l’Avent bien particulier… plus précisément un Jukebox de l’Avent où l’on fait découvrir ou redécouvrir des titres et/ou des groupes qui ont marqué mon année 2010. Bien sur, vos suggestions sont les bienvenues via notre email nessieland-paris@orange.fr ou alors sur notre MySpace ainsi que ma page twitter avec le hashtag #Nessieland.

Voilà une petite récap’ de la semaine du 1er au 6 décembre (le 7 sera intégré dans le volume 2 😉 )

 

Mercredi 1er, la chanson du jour était « Mutilated Lips » de Ween, combo américain que j’ai découvert en septembre dernier et donc je suis devenue archi fan. Elle caractérisait bien mon humeur du moment et c’est pour cela que je l’ai choisie…

 

Jeudi 2 (soit 7 mois jour pour jours avant le V-Day 22), je vous proposais « Atlas Face« , une petite bombinette signée Umläut (le side-project du saxophoniste de Mr Bungle, Clinton « Bär » McKinnon) et sortie en 2009. L’une des sépcificités de ce titre, c’est que l’on retrouve au chant un certain Mike Patton (chanteur de feu-Mr Bungle) et que cette chanson s’appelle en réalité Australia Day… Raaaah l’Australie! Autre découverte de l’année donc grâce au réseau très étendu des fans du crooner barge californien.

 

Vendredi 3, c’était autour d’une tuerie que j’ai découvert tout récemment en écoutant la radio, Louder Than Ever du groupe Cold War Kids. Ce titre est le 1er single de leur album, Mine Is Yours, dont sa sortie en France est prévue pour le 24 Janvier et que j’espère pouvoir chroniquer d’ici là. Faites vous plaisir avec un peu d’indie pop tout bon tout dansant…

 

Samedi 4, c’était encore un nouveau single qui était proposé : celui de la londonienne Adele, qui nous revient en force avec « Rolling In The Deep« . On retrouvera cette charmante chanson sur son album « 21 » (suite logique de son 1er effort, « 19« ) qui sortira le même jour que Mine Is Yours des Cold War Kids, à savoir le 24 janvier et cet album sera aussi chroniqué dans Nessieland si tout se passe bien.

 

Dimanche 5, c’est encore une fois une nouveauté qui est proposée. In Person est en effet le single du 7e opus d’Helmet qui s’appelle Seeing Eye Dog sauf que cet album est déjà sorti (depuis septembre dans toutes les bonnes crèmeries) et chroniqué dans Nessieland. C’est juste qu’ils joueront le 10 décembre (autrement dit, ce vendredi) à l’Elysée-Montmartre à Paris et un peu partout en France et en Belgique dans les jours qui suivent et que la 1ère partie sera assurée par les Admiral’s Arms (très bon groupe par ailleurs!!).

 

Enfin lundi 6, on vous offrait un peu de douceur grâce à ce groupe qui aura aussi énormément marqué mon année musicale 2010 avec Sleigh Bells. Qui l’eût cru que ce duo noise pop teinté d’électro et de grosses guitares saturées serait le side-project d’un des membres de Poison The Well (connu pour ne pas faire dans la dentelle). En tout cas, je les ai découvert à la radio et depuis je suis aussi devenue archi méga fan. Leur 1er méfait s’appelle Treats, il est sorti chez N.E.E.T. Records (le label de MIA) et est dispo depuis Juin dernier…

 

Et comme en plus je suis gentille, je vous envoie le lien pour l’excellent blog de ma collègue Queen Mafalda qui a repris le concept du jukebox de l’Avent (et que je remercie au passage).

Prochaine récap’, mercredi prochain (le 15 décembre donc) 😉

 

Miss Nessie

Pour ceux qui comme moi sont des gros fans d’alternative rock, un groupe tel qu’Helmet est forcément culte. Et donc chaque sortie d’album est un évènement. Il est vrai que le combo mené par Page Hamilton n’avait plus donné signe de vie depuis 2006 et la sortie de leur dernier opus, Monochrome, qui nous avient un peu laissé sur notre faim quand le précédent effort du groupe, Size Matters, marquait le grand retour de Helmet notamment avec See You Dead, qui a marqué mes années BEP (aaaah nostalgie, quand tu nous tiens…). Plusieurs passages à Paris (que j’ai TOUS manqué pour des raisons indépendantes de ma volonté parce que c’étaient plus celles de mes parents) entre 2004 et 2006 puis plus rien jusqu’en Juillet dernier avec des extraits en téléchargement gratuits dudit Seeing Eye Dog, en plus de 2 live enregistrés en début d’année (à savoir Tic et Milquetoast, deux classiques du groupe).

Seeing Eye Dog

Seeing Eye Dog

Sortie le 7 septembre dans toute bonne crèmerie qui se respecte, ce 7e opus est vraiment bien fichu. Non, je ne dis pas ça parce que j’adore le groupe mais parce que contrairement à Monochrome, c’est un très bon album. Comme pour marquer un éternel come back ou alors pour prouver que Helmet est loin, bien loin d’être mort, mais ça ne change rien au problème parce que c’est une très bonne galette. Premièrement, le son tout comme la prod’ sonne plus authentique (spectre d’Aftertaste, est-tu là?), deuxièmement la voix de Page Hamilton est une fois de plus nickel, sans fioriture comme vous pourrez le constater tout au long de cet album et plus particulièrement sur le titre qui ouvre l’album So Long ou encore celui qui le clôture, le très radio-friendly She’s Lost. Troisièmement, si vous ne jetez pas une oreille dessus, vous raterez des bons moments de stoner pop rock East Coast comme In Person (qui pourrait faire penser à du Foo Fighters et parfaite pour les lives), And Your Bird Can Sing (nonchalante à souhait, un peu cynique aussi mais dans le bon sens et qui malgré son côté un peu cheesy est une super chanson), Miserable (quand Victor Hugo se met à l’alternative rock mais avec des relants popisants) ou encore Welcome To Algiers (qui doit aussi gérer la fougère sur scène, verdict en décembre prochain, voir les dates ci-dessous).

On trouve aussi quelques petites perles comme l’interlude Morphing ou encore White City qui me font beaucoup tripper.

Un titre aura néanmoins requis toute mon attention : LA Water. Si ce titre semble emblématique de ce 7e opus de Helmet, je trouve que la version studio de ce titre est en deça de la version remixée (disponible sur la version Deluxe et offerte en Juillet dernier sure le site du groupe) qui est une VRAIE tuerie. Mais c’est pas mal quand même, j’aime bien. Mais je préfère la version électro, ça doit être mon côté « Je kiffe la french touch du début des 2000s (c’est-à-dire avant David Guetta et Bob Sinclar) et Discovery de Daft Punk a bercé ma pré-adolescence tellement pour moi ce sont les Led Zep de la scène électro mondiale » qui ressort hahaha.

Helmet

Helmet, version 2010 avec au centre Page Hamilton

Bon, tout ça pour dire que le dernier Helmet est vraiment bien, vraiment bon et c’est un album à posséder car comme le fut Betty il y a quelques années lumières de cela ou plus récemment Size Matters pour les 20 ans et plus qui ont connu les dernières émissions rock / metal à la radio et aussi MTV2 à ses meilleures heures (entre 2004 et 2007), ce Seeing Eye Dog ne peut QUE vous surprendre positivement.

Et pour les impatients feu follets comme votre chère Gonzo Dudette qui regarde avec envie son billet en bavant sur les côtés, Helmet fera un petit passage en France en décembre et voici les dates :

 

  • Le 5/12 à La Glace d’Annecy (74)
  • Le 6/12 à La Laiterie de Strasbourg (67)
  • Le 10/12 à l’Elysée Montmartre de Paris (75) et NOUS Y SERONS!!
  • Le 11/12 à l’Astrolab d’Orléans (45)
  • Le 12/12 au Grand Mix de Tourcoing (59)
  • Le 13/12 au Voorhuit de Gand (parce qu’on pense aussi à nos amis de Belgique)

Note : 8,5/10

Morceaux choisis : Seeing Eye Dog, In Person, And Your Bird Can Sing, She’s Lost

 

Miss Nessie

Il y a quelques semaines de cela, j’ai écrit un article (visible ici) sur mes découvertes musicales de ces derniers mois. Des chansons qui m’ont fait tripper, rire ou simplement aimer la vie… En gros, je me les passais en boucle et je voulais donc vous le faire partager en espérant que cela vous ait autant plus qu’à moi.

Party Like It's 2005

Party Like It's 2005

Cette semaine, j’ai voulu faire pareil mais à l’envers. Je m’explique, j’ai retrouvé tous mes vieux CDs du lycée, le walkman noir avec le sticker de Motörhead que j’avais à l’époque (eh oui, je me suis mise très tardivement au lecteur mp3), toutes les compilations qu’un ancien soupirant m’avait fait (c’est d’ailleurs lui qui est à l’origine de cet article), les agendas Ben où j’y faisais mes playlist avec toutes les chansons alternative rock et métal qui passaient à la radio (c’était pas ce qui manquait en 2005) et tout le tintouin. J’ai retrouvé une partie de mes années lycée et c’est en les réecoutant que je me suis dit: « Mazette, mais qu’est ce qui a autant merdé en 6 ans? J’avais des sacrés goûts de luxe à l’époque!!!« .

Un des groupes emblématiques de mes années BEP Secrétariat, c’est Helmet. L’album « Size Matters » est sorti en 2004 et elle passait en boucle dans mes émissions radio préférées. J’adore la voix de Page Hamilton (le frontman) et cet album m’a pas mal accompagnée dans mes trajets au lycée. La chanson que je préférais le plus à l’époque était  le « single » See You Dead!! Je vous propose de le (re)découvrir et de secouer vos têtes avec moi… au moins par la pensée!!! 😉

Six ans plus tard, la chanson que j’écoute le plus de cette album, c’est celle-ci. Cette magnifique chanson qui s’appelle Enemies parce qu’en l’écoutant j’ai l’impression d’avoir de nouveau 15 ans et demi!! Bizarrement j’adore ça!!

Et une fois n’est pas coutume, je peux sauter de joie parce que… nos amis d’Helmet passeront à l’Elysée Montmartre le 10 décembre prochain et soyez certains que Nessieland sera là pour couvrir cet évènement plus que festif!!! Le hasard fait parfois bien les choses…

*****

Autre groupe emblématique de ces années folles, c’est At The Drive-In. Ok, même à l’époque, ils étaient séparés et d’après les dires d’Omar Rodriguez (le génial guitariste moumouté de The Mars Volta et donc ex-ATDI), c’est plutôt mal barré pour une reformation. J’avais acheté entre 2 permanances une matinée de printemps « This Station Is Non-Operational ». Ce titre est tout sauf fortuit car il vient du « tube », si je puis dire de ce groupe qui est l’excellentissimesque One Armed Scissor. Deux titres ont attiré mon attention ces derniers jours : Fahrenheit et Chanbara.

Voici Fahrenheit, une merveille aux relents punk. En temps normal, j’aurais jeté ça aux ordures juste parce que c’est du punk et que mon ouverture d’esprit musicale a des limites mais là…

Et maintenant, place à Chanbara qui est idéale une journée de gueule de bois ou avant un entretien d’embauche parce que ça envoie sévère. Après ça, plus personne ne pourra dire que Cedric Bixler est un mou du genou.

*****

Dernier groupe et non des moindres : Hermano. Alors en fait, Hermano c’est le side-project de l’ancien chanteur de Kyuss, John Garcia. Groupe de stoner exceptionnel des 90s où évoluait aussi un certain Joshua Homme. Un gratteux rouquin de 2 mètres qui joue dans un groupe « trop pas » connu qui s’appelle Queens Of The Stone Age. Moi non plus je connais pas, mais il paraît que c’est sympa!! Homme et Garcia sont toujours potes malgré le split, Garcia rejoue les classiques de son 1er groupe avec Garcia Plays Kyuss (récemment passés au Hellfest 2010, du côté de Clisson) et des rumeurs circulent sur une éventuelle reformation en 2011….

Bien que nous n’en soyons pas encore là, je vous propose 3 chansons d’un album qui m’avait littéralement scotché, donc toujours en 2005 et qui s’appelait « …Dare I Say ». Pour moi, le meilleur album du groupe. La première c’est celle qui ouvre cette galette, Cowboys Suck. Au début, ça m’a fait marrer mais après réflexion, je me suis dite que John Garcia, bah il roxxe pas mal mine de rien. Et comme je suis gentille, voici un live datant de 2007!!

La deuxième chanson est cette fois-ci la dernière de la galette et bon sang, j’adore ce titre!!! Il s’agit de My Boy et je vous offre le clip en rab!!! Ça fait un peu cheap et moraliste, genre « les armes c’est pas beau » mais bon, voir Hermano jouer dans un garage à l’old school, ça me va. J’espère que vous l’apprécierez autant que moi…

Et la dernière illustre un peu mon humeur du moment, On The Desert. Et c’est – malheureusement – sans mauvais jeu de mots que j’avoue traverser ces derniers temps une petite traversée du désert avec tous les soucis qui vont avec et dont on se passerait bien…

Et c’est sur cette lancinette ode à la solitude, sublimée par l’harmonica et la voix suave et typiquement « stoner » que je vous laisse…

Miss Nessie (Hibernatus des temps modernes et amoureuse de la bonne musique)


Calendrier

juin 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Blog Stats

  • 89,184 hits

Twitter de Nessieland

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

2011-04-18 21.09.34

2011-04-18 21.05.53

2011-04-18 21.05.20

2011-04-18 21.04.30

2011-04-18 21.04.14

2011-04-18 21.01.40

Plus de photos

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 5 autres abonnés