Nessieland : le blog

Posts Tagged ‘Hellfest

Hellfest 2011

Notre musique, notre religion

Après bien des galères, notre Summer Of Rock débute sur les chapeaux de roues avec la sixième édition du HELLFEST. Autant vous dire avec du très lourd…

Une programmation de folie et une réputation de « Valhalla terrestre pour les métalleux », et hop, nous voilà partis pour la charmante ville de Clisson, à quelques dizaines de kilomètres de Nantes. Accompagnée de mon « partner in crime » de chez RockYourLife!, nous avons pu découvrir « in real life » ce qu’était vraiment le Hellfest. Bah en fait, le HELLFEST c’est de l’amour, des circle pits, des tartines de l’enfer, des rencontres et aussi des caprices météorologiques. Mais bon, je vous laisse découvrir les live-reports complets que j’ai écrit pour RYL!

Live-report Day 1     —      Live-report Day 2      —      Live-report  Day 3

Galerie photos sur Facebook:   part 1   /  part 2 part 3  /  part 4  /  part 5

Les interviews de Nick Catanese (Black Label Society) et Marc Rizzo (Cavalera Conspiracy) doivent arriver incessamment sous peu…

Miss Nessie

Publicités

Aujourd’hui, nous publions notre 201ème article!!! Vous n’imaginez pas à quel point ça nous fait hyper méga plaisir surtout pour vous annoncer une nouvelle comme celle que nous avons à rapporter. En effet, depuis sa création, fin août 2009, Nessieland, à travers la plume déjantée et passionnée de sa self-made rédactrice, Miss Nessie, a aimé vous faire partager ses belles expériences en live à Paris ou à l’étranger…

Nous avons vraiment hâte de retourner à Rock en Seine en 2011 pour la couvrir une 3e année d’affilée (malgré le fait qu’une fois encore, on a peu de chances d‘être accrédités, sauf si ces derniers se trouvent plus cool que l‘an dernier), nous avons vécu de superbes moments et rencontré des gens incroyables en Espagne et en Belgique l’été dernier, et même si faute de temps et de moyens, je ne peux pas de faire de live reports de tous les concerts auxquels j’assiste, encore que vous pourrez en trouver certains chez nos collègues et amis de RockYourLife! avec qui c’est toujours un plaisir de bosser avec, nous savourons chaque instant de notre vie de bloggeuse zique pour vous donner des avis sans concession et souvent honnêtes des groupes que nous aimons et soutenons… Et les concerts qui s’annoncent au printemps et les festivals de cet été n’échapperons pas à la règle et bien sur, Nessieland sera là pour vous faire partager et découvrir ces talents qui méritent tant d’être connus et reconnus.

Summer Of Rock 2011 pour Nessieland

Summer Of Rock 2011 pour Nessieland

 

C’est pourquoi j’ai l’immense joie de vous annoncer que Nessieland lance dès le mois de juin sa rubrique « Summer Of Rock 2011 » où Miss Nessie vous fera partager ses expériences live et gonzo dans les grands festivals estivaux de France et d’Europe avec photos et articles à l‘appui. Vous pourrez donc retrouver Miss Nessie entre deux bières dans la fosse ou entre deux fosses près des bières, c‘est selon :

Ÿ  Au Hellfest Open Air (Clisson, France) les 17, 18 et 19 juin 2011

Ÿ  Au Sonisphere France (Amnéville, France) les 8 et 9 juillet 2011

Ÿ  Au Festival de Dour (Dour, Belgique) les 14, 15, 16 et 17 juillet 2011

Ÿ  Au Wacken Open Air (Wacken, Allemagne) les 4, 5 et 6 août 2011 [SOLD OUT]

Ÿ  A Rock en Seine 2011 (St Cloud, France) les 26, 27 et 28 août 2011


Mais il vous sera aussi facile de la repérer dans d’autres gros concerts rock, électro et métal dans Paris pendant la longue période de vacances qui lui sera accordée, suffit juste de chercher dans la salle une jeune blackette à lunettes qui fait des moshpits toute seule et aussi de regarder sur notre Twitter et page Facebook les concerts auxquels Miss Nessie assistera. Si vous êtes sympa, elle vous offrira même à boire, non je plaisante, elle est étudiante donc pauvre haha…

Tout ça pour dire qu’on a vraiment hâte d’y être, de vous montrer tout ça au fil des semaines et puis de toute façon, on vous tiendra au courant du schmilblick car il compte à nos yeux et qu’on espère que bientôt, ça sera réciproque. Aussi on espère vivement vous rencontrer et de partager un amour mutuel et inconditionnel de la bonne musique, qu’elle soit « à chiper à choper » ou carrément « evil destroy de la mort qui tue » d’ailleurs. Eh ouais, ça se passe comme ça dans Nessieland…

Parlez en autour de vous, faites passer le message sur notre blog, réseau-socialisez avec nous via notre Page Facebook et notre compte Twitter et pour toute suggestion, n’hésitez pas à nous mailer à nessielandrocks@gmail.com.

Stay tuned, my friends…

Miss Nessie.

Il y a ces groupes qui se sont fait catalogués tellement de fois qu’ils finissent par devenir leur propre caricature (je fais surtout référence à 95% des groupes « punk-screamo-rock à roulettes » et à ceux dit de « néo-metal » – mais si Limp Bizkit, Korn, Linkin Park, Deftones, Coal Chamber et compagnie, les daubes qu‘on entendait pendant les 00s, quoi) et ça c’est moche. Et puis il y a d’autres groupes qui ne sont tout simplement pas catalogables mais néanmoins excellents (bien sûr, ce sont des groupes qui roxxent à mort mais qui ne passent en France que tous les 3 ans mais bon, on les aime quand même).

Option Paralysis

Le dernier bébé des Dillinger Escape Plan, dans les bacs depuis le 23 mars 2010

Sur ce point là, on peut s’estimer heureux que The Dillinger Escape Plan passent quand même un peu plus souvent en France et c’est vrai que c’est compliqué de leur mettre des étiquettes vu que leur musique est aussi barrée que mélodique. Intéressant, me dites-vous, oui c’est vrai mais là, je n’ai fait que fait que l’introduction. Attendez un peu mon développement..

Trois ans – raaaah déjà trois ans – après leur dernier album, l‘explosif et très réussi « Ire Works » (qui était un jeu de mots entre fireworks [trad: feux d‘artifice] et le mot ire [dérivé du vieil anglais pour désigner la colère]), le combo du New Jersey a décidé de nous concocter une nouvelle tuerie. Entre temps, leur batteur Gil Sharone est retourné auprès de ses Stolen Babies et il a donc fallu chercher un nouveau frappeur qu’ils ont fini par trouver en la jeune personne de Billy Rymer (à peine 25 piges et déjà très surprenant sur scène, j’ai en mémoire un très bon gig à La Maroquinerie en février dernier). Ils rentrent donc en studio à la fin de l’été 2009 puis commencent à dévoiler petit à petit via YouTube les secrets de ce qui deviendra « Option Paralysis » [ndlr: notons que le chanteur Greg Puciato l‘avait déjà fait fin 2008 pour son side-project Spylacopa, réunissant entre autre John Malacchia de Candiria et la belle Julie Christmas de Made Out Of Babies].

En grande fan du groupe depuis 2003 et la sortie, un an auparavant, du EP « Irony Is A Dead Scene » avec Mike Patton (le seul et unique), je ne pensais pas qu’on ne pourrait faire mieux que « Ire Works » ou encore « Miss Machine », sorti en 2004 et qui a plus ou moins « révélé »le groupes aux metalheads européens, et puis le 23 mars dernier, je me suis rendue compte qu‘impossible n‘était manifestement pas Dillinger. Le 23 mars, c’est le jour de la sortie digitale de l’album et dire que c’est une réussite serait presque un euphémisme. Et bien que leur tout dernier bébé est relativement court (10 chansons pour une durée n’excédant même pas les 42 minutes) mais bon, comme on dit dans ma famille, « il faut toujours se méfier des petits nerveux, c’est eux qui nous réservent les plus grosses surprises ». L’histoire ne nous dit pas si elles sont bonnes ou mauvaises mais dans le cas de DEP, c’est de très bonne augure.

L’album commence donc par le single, Farewell, Mona Lisa (dévoilé aux fans le 1er janvier 2010, tu parles d’une bonne année *gros LOL*) où cascades de riffs, session rythmique et bien entendu la voix de Greg Puciato (entre cris puissants et chants mélodieux, véritable caractéristique du vocaliste bodybuildé) se suivent mais ne se ressemblent en rien. Si même les initiés ont appréciés, les puristes en ont aussi eu pour leur compte. Le temps mort n’existe pas ou alors très peu dans un skeud des p’tits mectons du New Jersey: les titres Good Neighbor, Crystal Morning et Endless Ending en sont de parfaits exemples. À la fois fourre-tout et efficaces, ce sont aussi les chansons les plus hardcore de l’album. Autre énorme tuerie: Gold Teeth On A Bum, qui est pour moi LA tuerie (avec Farewell, Mona Lisa et aussi Room Full Of Eyes) qui en fera mosher plus d’un en concert, et les moshpits, ça me connait!!

La grosse surprise pour moi vient de la chanson Widower, parce que c’est un titre qui va crescendo, un peu à la Mars Volta ou encore Mr Bungle en son temps. Tout calme au début avec le piano et les chuchotements de Puciato mais très vite ça part dans un espèce de délire jazzy à la Mouth Of Ghosts avant de devenir un sacré foutoir comme on les aime. Les trois chansons suivantes (Room Full Of Eyes, Chinese Whispers et I Wouldn’t If You Didn’t qui serait l‘équivalent de ce que fut Black Bubblegum mais en mieux) seront à peu près dans la même veine, dans la continuité de ce qu’ils ont fait dans « Ire Works ». Dernière chanson et de loin, celle que je préfère avec Farewell, c’est le trippant Parasitic Twins qui change un peu du Dillinger habituel mais qui est géniale parce que l’harmonie musicale y est à son paroxysme et que sans foutoir, c’est aussi très bon. Quant à la batterie et au solo de guitare de la fin, nickel chrome comme dirait mes profs!!!

En un mot comme en mille, ce nouveau Dillinger Escape Plan, vous l’aurez compris, m’a littéralement conquise. Un bon skeud metal comme je les aime et plutôt deux fois qu’une!!! Donc, en gros si vos oreilles sont suffisament sensible pour écouter une sacrée galette hardcore-jazz-metal-alternatif – enfin, je crois – alors ruez vous chez tout bon disquaire qui se respecte pour vous procurer ce petit bijou…

Au fait, pour les chanceux qui iront au Hellfest, faites leur coucou le 20 juin à Clisson et saluez les de la part de Nessieland!!! Au pire, j’attendrais septembre pour les revoir à Paris 😉

Miss Nessie

Ce n’est pas dans les habitudes de Nessieland de faire dans le discours politisé parce que d’une, c’est pas notre job et de deux, parce que nous au moins, on tiens nos promesses !! Mais c’est avec écoeurement que j ‘ai appris via Twitter que le Hellfest 2010 était menacé par des élus de droite du Pays de la Loire et que ça, à Nessieland, ça nous fout grave les boules !!! Pas contents!!

Hellfest 2010

Hellfest, un des plus grands festivals de metal en France

C’est lors d’un meeting de campagne UMP pour les élections régionales à Nantes – quoi, vous ne le saviez pas, on est censé aller voter demain et dimanche prochain – jeudi 11 mars dernier que la bombe « puante » a été lâchée. D’après nos amis du site officiel du Hellfest, et « Devant près de 1500 militants gonflés à bloc, Mr De Villiers à réaffirmé son soutien au candidat et s’est attaqué au festival Hellfest : « Nos valeurs ne sont pas celles qui poussent le Conseil Régional actuel (PS) à financer un festival sataniste ! », discours salué et applaudi chaleureusement par Mr Bechu [Christophe Béchu, candidat UMP/MPF du Pays de la Loire, ndlr] ainsi que par Mr Fillon » présent pour les soutenir.

Le festival Hellfest étant actuellement soutenu financièrement à hauteur de 1% par le Conseil Régional actuel PS poussent certains conservateurs à jouer la carte de la démagogie et du mépris pour les aficionados de metal, comme vous, comme moi et comme bon nombre de citoyens à travers le monde.

Les organisateurs du Hellfest comptent sur leurs fans, amis, connaissances via les réseaux sociaux tels que Facebook (où 4 groupes de soutiens ont été crée jusqu’à présent) se défendent en nous rappelant que le festival qui se tient tous les ans mi-juin à Clisson (44) est  » à ce jour le plus important festival de musiques actuelles (toutes musiques confondues) en Pays de la Loire ».

Les organisateurs, après coup, ont publié un statement sur leur sit où ils tenaient « à réagir à ces propos qu’ils [estiment] blessants et diffamatoires « Le Festival est ravi de pouvoir compter sur le non soutien de Mr De Villiers, le contraire aurait été surprenant, la diversité culturelle n’est pas le fer de lance de ses hommes politiques bien pensants et conservateurs » et de rajouter « Nous encourageons massivement tous les habitants des régions Pays de la Loire à se rendre aux urnes ce dimanche et de voter pour une politique culturelle respectueuse des gouts de chacun. »

Comme chacun le sait, le festival Hellfest sera amené à déménager en 2012, et que sans le soutien affirmé d’une région comme les Pays de la Loire, il lui sera très difficile voire impossible de trouver une terre d’accueil…Amis métalleux des Pays de la Loire, et autres défenseurs de la diversité culturelle, vous savez ce qu’il vous reste à faire ! »

En espérant que leur message soit bien passé auprès de la population metalhead, ou pas d’ailleurs, de France, de Navarre et des pays francophones, je vous invite à aller voir leur site pour les soutenir ou alors rejoindre ces groupes Facebook suivants:

<http://www.facebook.com/group.php?gid=22375479735&gt;

<http://www.facebook.com/hellfest?ref=nf&v=wall#!/group.php?gid=95531469014&ref=ts&gt;

<http://www.facebook.com/group.php?gid=22375479735#!/group.php?gid=363503896178&ref=ts&gt;

<http://www.facebook.com/search/?q=hellfest&init=quick#!/group.php?gid=92490879863&ref=search&sid=1343683093.2675797068..1>

Miss Nessie


Calendrier

octobre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Blog Stats

  • 89,522 hits

Twitter de Nessieland

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 4 autres abonnés