Nessieland : le blog

Posts Tagged ‘grunge

Il fait beau, c’est le printemps, les oiseaux chantent et pour une raison qui m’échappe encore, c’est quand je suis de bonne humeur que j’aime tout particulièrement écouter du Soundgarden… ça et aussi parce que les concerts que les fraîchement reformés ch’tis gars de Seattle dans leur ville natale est tout bonnement IN-CROY-ABLE et je dis pas ça parce que je fus, jadis, une des plus jeunes fans de la bande à Chris Cornell – depuis 1993 et je n’avais même pas encore 4 ans, j’ai des témoins qui peuvent le prouver!!

Soundgarden

Soundgarden is back!!

Et pour fêter en grande pompe le grand retour de Soundgarden, tout en souhaitant très vivement (pour ne pas dire en suppliant et me mettant à genoux) une venue prochaine de Soundgarden en Europe (et croyez-moi, on est un bon million à le souhaiter cette tournée européenne) ou même à Paris, ville où réside d’ailleurs le père Cornell avec sa petite famille. Voici pour vous, non pas une mais DEUX vidéos de l’une de mes chansons préférées du groupe, à savoir Slaves and Bulldozers, qui est à mon sens la chanson la plus heavy metal de Soundgarden… Go on, boys!!

Ça c’est la version originale, tirée de l’album BadMotorFinger (1993) 🙂

Et ça c’est la version 2010 au Showbox de Seattle, WA (il y a tout juste une semaine), enjoy!! 😉

Miss Nessie

Celui qui a marqué bon nombre de grungeux et grungeuses à travers le monde grâce à sa voix percutante (le genre de voix qui vous touche en plein coeur)  nous a quitté il y a à peine 8 ans. En effet, c’était le 20 avril 2002 que le monde apprit la triste nouvelle. Petit hommage au véritable ange déchu du rock trop longtemps oublié à cause des groupies de Kurt Cobain, Layne Staley.

Layne Staley

Layne Staley (1967-2002)

Layne Thomas Staley était un chanteur américain né le 22 août 1967 à Kirkland, Washington et grandit auprès d’une famille déchirée par le divorce de ses parents, dûe à l’addiction à la drogue grandissante chez le père de Layne. On apprendra quelques temps après sa mort que celà l’a profondément meurtri et que ça a eu un impact non négligeable sur sa propre consommation.

À l’âge de 12 ans, Staley apprend la batterie et joue dans plusieurs groupes glams, mais aspire à être chanteur. Il troqua alors sa batterie pour un micro. Il rencontra Jerry Cantrell en 1987, et forma Alice In Chains. Glam à l’origine, Alice In Chains vira au grunge metal. Au début des années 90, Alice In Chains devint un des groupes phares de la scène grunge de Seattle avec Nirvana, Soundgarden, Pearl Jam et Mudhoney.

Facelift, leur premier album, sort en 1990. Il rencontrera un certain succès grâce notamment aux hits Man in the box et We die young. C’est à partir de là que Staley devint accro à l’héroïne. L’héroïne sera par ailleurs le thème central de leur album suivant, Dirt, sorti en 1992. L’album se vend à plusieurs millions d’exemplaires. En 1994, sort ensuite un mini-LP semi acoustique, Jar Of Flies (couplé en Europe avec l’autre mini-LP acoustique, Sap). Les tournées sont quasiment impossibles, Staley essayant, en vain, de se désintoxiquer. En 1995, sort l’album Alice In Chains avec une brève tournée en première partie de Kiss. Cette même année, Staley enregistre Above, album du supergroupe Mad Season (un groupe magique emprunt de nostalgie, un MUST!!)

En 1996, ils réalisent le MTV Unplugged, ce qui sera leur dernière performance, il intrégra aussi quelques mois en 1998, un all-star band éphémère nommé Class Of ’99 (notamment avec Tom Morello de Rage Against The Machine et Stephen Perkins de Jane’s Addiction) dont leur reprise de Another Brink In The Wall, pour les besoins de la BO du film « The Faculty » a été leur plus grand succès.

Le 20 avril 2002, Staley est retrouvé mort chez lui d’une overdose de « speedball », mélange mortel d’héroïne et de cocaïne. Il n’avait 34 ans et rejoignit dès lors, le panthéon des « rock stars décédées » qui nous manqueront à jamais car justement, ils nous avaient marqué de son vivant…

Le choc de sa mort a néanmoins inspiré certains comme son acolyte de toujours Jerry Cantrell a publié quelques mois plus tard le très bon Degradation Trip puis Zakk Wylde a écrit une chanson « Layne » qui se trouvera sur le disque « Hangover Music vol.6 », Staind a aussi sa chanson-souvenir aussi intitulée « Layne » sorti en 2003 puis son pote Eddie Vedder (l’horripilant et chevrotant Eddie Vedder, pouah!!) lui écrit en sa mémoire « 20/04/2002 » sur la mort de Layne T. Staley. Même Metallica lui rendra hommage dans Death Magnetic et ça c’est pas rien.

Je vais finir par une de ses plus belles chansons, Wake Up par Mad Season. Rest In Peace, sweet little angel…

Miss Nessie.

Étiquettes : , , , ,

Allons enfants de la grunge music, le nouveau STP est arrivé…

STP

STP 2.0

Trève de « massacrage d’hymne national », voici comme promis le tout nouveau tout beau Stone Temple Pilots. OK, si votre culture grunge se limite à Smells Like Teen Spirit, ça risque de vous paraître un peu compliqué et pourtant ce 1er extrait du nouvel album éponyme du groupe est un véritable retour aux sources pour les Californiens.

C’est bon, c’est catchy et en même temps assez dansant (si toutes les boums pouvaient ressembler à ça, je me ferais nettement plus d’amis 😉 ) et agréable à écouter en ces beaux jours de printemps. En tout cas, j’aime beaucoup et c’est entre autres pour cette raison, que je vous le mets dans Nessieland. Une jolie découverte bien qu’il m’ait fallu dix bons jours pour me décider à le publier. Mais l’important, c’est que ce soit bien fait et que vous appréciez.

Plus d’infos très bientôt et en attendant, bonne écoute à vous, le lien se trouve juste dessous…

\ »Between The Lines\ » de Stone Temple Pilots

Avec les paroles, ça peut aussi le faire. Session « Joue La Comme Weiland ».

 » Lovely disguise, read between the lines
You rock the magic plane with no abbreviation
3, 4 you sell what you bought
But there ain’t no magic pen to get back what you lost

I like it when we talk about love
I like it when we talk about love
You always were my favorite drug
Even when we used to take drugs

Even when we used to take
Even when we used to take
Even when we used to take
Even when we used to take

Penguins dont fly
Crocodile sunday smile
Really like to fish but dont like superficial people
Shoe store heard it all before
From pearly whites to pearly gates
What do we have to argue about

I like it when we talk about love
I like it when we talk about love
You always were my favorite drug
Even anekatips when we used to take drugs

Even when we used to take
Even when we used to take
Even when we used to take
Even when we used to take

Leave me all alone before
(get out the way)
Never did what she was told
(get out the way)
Seems to play at time of war
(get out the way)
Less is big and listens more

guitar solo [cette fois ci c’est Joue La Comme Gunther Love]

Lovely disguise, read between the lines
You rock the magic plane with no abbreviation
3, 4 you sell what you bought
But there ain’t no magic pen to get back what you lost

I like it when we talk about love
I like it when we talk about love
You always were my favorite drug
Even when we used to take drugs

Even when we used to take
Used to take
Even when we used to take
Ttt-take
Even when we used to take
Used to take
Even when we used to take
Ttt-take, ttt-take

Miss Nessie

P.S.: Grâce à MySpace et surtout à mes ami(e)s de Twitter, je viens d’avoir la confirmation de la venue française des Stone Temple Pilots, qui passeront donc bien le 22 juin 2010 (soit 10 jours avant le V-Day, c’est extraordinaire comme dirait Jamel) mais ce sera au Bataclan (une salle résolument grunge) et les places sont en vente depuis hier après-midi. Courez vite, il y en aura pas pour tout le monde…

Je suis une énorme fan de grunge, j’ai été biberonnée avec Nirvana, Mudhoney et aussi Pearl Jam (seul groupe grunge que je ne porte pas dans mon coeur, mais ça n’engage que moi!!), je fais aussi partie de ces gens qui peuvent se la raconter en disant « Moi aussi, j’ai roulé des pelles en écoutant « Black Hole Sun » de Soundgarden et le matin, mon alarme réveil c’est « Violet » de Hole… tout ça pour vous dire que le grunge fait complètement partie de ma vie.

Stone Temple Pilots

STP à Paris? Prions pour que oui...

Eh bien, figurez-vous qu’après les retours gagnants d’Alice In Chains (plus deux concerts parisiens avec Bibi aux premiers rangs) et les concerts à venir de Hole et Soundgarden en Europe, je me réjouissais de pouvoir applaudir un autre groupe grunge aussi culte que délicieux que Stone Temple Pilots (avec l’ami Scott Weiland – qui n’est pas un « douchebag » comme l’a avancé un pote – l’ancien vocaliste du feu-All Star Band Velvet Revolver), qui devait se produire à la Cigale le 22 juin prochain mais coup de théâtre, plus rien sur le site depuis plus de 3 semaines et grosse inquiétude parmi les fans, moi comprise…

En espérant que STP confirme leur concert parisien et que Weiland & Co. fassent la promo de leur dernier album, sobrement intiulé « Stone Temple Pilots », et qui sortira à la mi-mai, voici « Days Of The Week », une de leurs dernières chansons mais pas un des derniers déhanchements du père Weiland 😉 datant de 2001 et de leur album « Shangri-La Dee« . Alors s’il vous plait, amis fans de Stone Temple Pilots, manifestez-vous, spammez les s’il le faut sur Twitter mais je vous en prie, faites revenir STP à Paris !!!

En vous remerciant,

Miss Nessie.

ps: Le tout dernier STP « Between the lines » est une tuerie, le prochain post y sera entièrement consacré… 😉


Calendrier

juin 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Blog Stats

  • 89,204 hits

Twitter de Nessieland

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

2011-04-18 21.09.34

2011-04-18 21.05.53

2011-04-18 21.05.20

2011-04-18 21.04.30

2011-04-18 21.04.14

2011-04-18 21.01.40

Plus de photos

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 5 autres abonnés