Nessieland : le blog

Posts Tagged ‘alternative rock

Que dire d´un concert que la France a attendu depuis des années? Que dire de mon premier Bercy? Des sept heures dans le froid, la faim et la fatigue? En fait, c´est comme si tout ce que je suis sur le point de dire est superflu… mais pour des raisons qui n´engagent que moi, je vais quand même essayer de le faire.

System Of A Down

System Of A Down

Alors, ce concert de SYSTEM OF A DOWN, c´est l´histoire d´une bande de potes, réunis par leur amour de la musique et leurs origines arméniennes, qui décident de faire deux dates à Paris Bercy (pas la meilleure salle pour un son optimum, pour ne pas dire que c´etait de la grosse bouillasse). Après plus de 4 ans de hiatus, les SOAD sont revenus en force en France pour une tournée mondiale de réunion, non seulement les fans étaient au rendez-vous mais en plus, ils étaient pire que déchainés. Ce qui n´était pas le cas pendant la première partie, qui avait été assuré difficilement par …AND YOU WILL KNOW US BY THE TRAIL OF DEAD (qui avait assuré aussi difficilement la 1ère partie de AUDIOSLAVE). Comment vous dire… Ce groupe s´est fait littéralemt huer dès la fin de la première chanson, rarement un groupe s´est fait huer de la sorte bien que quelques personnes ont fait l´effort d´applaudir par respect pour le groupe. Le groupe jouait une sorte de rock psyché rempli de fausses notes, Bercy n´aidant en rien mais a eu la classe de remercier les mecs qui criaient « You suck!« . Je n´ai aucune idée de la manière dont ils vont s´y prendre demain soir mais s´ils pouvaient m´empecher de dormir sur les trois dernières chansons, ce serait sympa…

Bon, revenons à nos moutons, enfin á System, on a attendu dans un Bercy bouillonnant le début du concert pendant un peu plus de 45 minutes et là, le grand rideau avec le logo du groupe tombe durant Prison Song et c´est précisément à ce moment que la salle est devenue folle, même les gens en gradins ne se sentaient plus. Après, je serais juste incapable de vous raconter la suite parce qu´on a tous chanté à plein poumons sur chaque chanson, dansé comme le grand Serj « Dieu » Tankian, headbangué comme Shavo Odadjian (basse) et Daron Malakian (guitare / chant), quant à John Dolmayan, il a été nickel derrière les futs. Seul regret de cette magnifique soirée, nous n´avons pas eu droit à un rappel ni même à ATWA (mais on a eu War, Bounce et P.L.U.C.K et ca c´était juste excellent) mais la chanson qui a retenti juste après le concert, quand les lumières se sont allumées, c´était Epic de FAITH NO MORE. Pas besoin de vous dire plus, ceux qui me connaissent le mieux savent exactement le genre de chose que je fais…

Pour résumer la soirée, la setlist suffit. See you tomorrow à Bercy!!

Miss Nessie

SETLIST:

  • Prison Song
  • Soldier Side – Intro
  • B.Y.O.B.
  • I-E-A-I-A-I-O
  • Needles
  • Deer Dance
  • Radio/Video
  • Hypnotize
  • Question!
  • Suggestions
  • Psycho
  • Chop Suey!
  • Lonely Day
  • Bounce
  • Kill Rock ‘n Roll
  • Lost in Hollywood
  • Forest
  • Science
  • Darts
  • Holy Mountains
  • Aerials
  • Tentative
  • Cigaro
  • Suite-Pee
  • War?
  • Toxicity
  • P.L.U.C.K.
  • Sartarabad
  • Sugar
Publicités

Voilà le genre de nouvelle qui fait aussi bien plaisir à voir qu’à entendre: le tout nouveau titre des Foo Fighters. Il s’appelle « These Days » et figurera dans leur nouvel album, annoncé comme « le plus lourd de sa discographie » et « ne contenant aucune ballade ». Album qui est déjà terminé et mixé, par ailleurs comme le prouve la jolie photo de famille que vous pouvez admirer ci-dessous.

Foo Fighters
Foo Fighters (Janvier 2011)

La présence de son ex-acolyte de Nirvana, le bassiste Krist Novoselic, rend la galette encore plus alléchante. Pas étonnant que les fans de Dave Grohl et de sa clique l’attendent avec autant d’impatience…

Ce sont nos collègues outre-Atlantique de Some Kind of Awesome qui a ressorti la vidéo de ce titre qui tourne un peu partout sur la blogsphère depuis quelques jours, il est tiré d’un livé donné il y a quelques jours au Velvet Jones Club de Santa Barbara… Enjoy

Miss Nessie

ps: Huge thanks to FooFree and Some Kind of Awesome for the news =’)

Pour ceux qui comme moi sont des gros fans d’alternative rock, un groupe tel qu’Helmet est forcément culte. Et donc chaque sortie d’album est un évènement. Il est vrai que le combo mené par Page Hamilton n’avait plus donné signe de vie depuis 2006 et la sortie de leur dernier opus, Monochrome, qui nous avient un peu laissé sur notre faim quand le précédent effort du groupe, Size Matters, marquait le grand retour de Helmet notamment avec See You Dead, qui a marqué mes années BEP (aaaah nostalgie, quand tu nous tiens…). Plusieurs passages à Paris (que j’ai TOUS manqué pour des raisons indépendantes de ma volonté parce que c’étaient plus celles de mes parents) entre 2004 et 2006 puis plus rien jusqu’en Juillet dernier avec des extraits en téléchargement gratuits dudit Seeing Eye Dog, en plus de 2 live enregistrés en début d’année (à savoir Tic et Milquetoast, deux classiques du groupe).

Seeing Eye Dog

Seeing Eye Dog

Sortie le 7 septembre dans toute bonne crèmerie qui se respecte, ce 7e opus est vraiment bien fichu. Non, je ne dis pas ça parce que j’adore le groupe mais parce que contrairement à Monochrome, c’est un très bon album. Comme pour marquer un éternel come back ou alors pour prouver que Helmet est loin, bien loin d’être mort, mais ça ne change rien au problème parce que c’est une très bonne galette. Premièrement, le son tout comme la prod’ sonne plus authentique (spectre d’Aftertaste, est-tu là?), deuxièmement la voix de Page Hamilton est une fois de plus nickel, sans fioriture comme vous pourrez le constater tout au long de cet album et plus particulièrement sur le titre qui ouvre l’album So Long ou encore celui qui le clôture, le très radio-friendly She’s Lost. Troisièmement, si vous ne jetez pas une oreille dessus, vous raterez des bons moments de stoner pop rock East Coast comme In Person (qui pourrait faire penser à du Foo Fighters et parfaite pour les lives), And Your Bird Can Sing (nonchalante à souhait, un peu cynique aussi mais dans le bon sens et qui malgré son côté un peu cheesy est une super chanson), Miserable (quand Victor Hugo se met à l’alternative rock mais avec des relants popisants) ou encore Welcome To Algiers (qui doit aussi gérer la fougère sur scène, verdict en décembre prochain, voir les dates ci-dessous).

On trouve aussi quelques petites perles comme l’interlude Morphing ou encore White City qui me font beaucoup tripper.

Un titre aura néanmoins requis toute mon attention : LA Water. Si ce titre semble emblématique de ce 7e opus de Helmet, je trouve que la version studio de ce titre est en deça de la version remixée (disponible sur la version Deluxe et offerte en Juillet dernier sure le site du groupe) qui est une VRAIE tuerie. Mais c’est pas mal quand même, j’aime bien. Mais je préfère la version électro, ça doit être mon côté « Je kiffe la french touch du début des 2000s (c’est-à-dire avant David Guetta et Bob Sinclar) et Discovery de Daft Punk a bercé ma pré-adolescence tellement pour moi ce sont les Led Zep de la scène électro mondiale » qui ressort hahaha.

Helmet

Helmet, version 2010 avec au centre Page Hamilton

Bon, tout ça pour dire que le dernier Helmet est vraiment bien, vraiment bon et c’est un album à posséder car comme le fut Betty il y a quelques années lumières de cela ou plus récemment Size Matters pour les 20 ans et plus qui ont connu les dernières émissions rock / metal à la radio et aussi MTV2 à ses meilleures heures (entre 2004 et 2007), ce Seeing Eye Dog ne peut QUE vous surprendre positivement.

Et pour les impatients feu follets comme votre chère Gonzo Dudette qui regarde avec envie son billet en bavant sur les côtés, Helmet fera un petit passage en France en décembre et voici les dates :

 

  • Le 5/12 à La Glace d’Annecy (74)
  • Le 6/12 à La Laiterie de Strasbourg (67)
  • Le 10/12 à l’Elysée Montmartre de Paris (75) et NOUS Y SERONS!!
  • Le 11/12 à l’Astrolab d’Orléans (45)
  • Le 12/12 au Grand Mix de Tourcoing (59)
  • Le 13/12 au Voorhuit de Gand (parce qu’on pense aussi à nos amis de Belgique)

Note : 8,5/10

Morceaux choisis : Seeing Eye Dog, In Person, And Your Bird Can Sing, She’s Lost

 

Miss Nessie

Pour les habitués de Nessieland, vous devez savoir à quel point j’adore les musiques alternatives. Rock ou métal, c’est tout simplement MA came, tout ce que je préfère. J’ai grandi avec, je me suis construite au fil des années ma culture musicale grâce à cette musique et aussi aux petits à-côté qui font ouvrir les esprits des padawans à comédons fleurissants et au look atypique que l’on peut trouver dans les collèges de France, de Navarre, d’Europe, bref du monde quoi…

Malheureusement, l’alternative rock et le métal sont des musiques qui sont souvent stigmatisés par des clichés réducteurs, anachroniques voire carrément débiles et sont pour le coup, sous-représentées ici même dans notre beau pays. Une honte quand on sait que la scène française est très prometteuse et pleine de talents à découvrir ou à confirmer. Comme le disait Brandon « Sex Machine » Boyd, le beau gosse et accessoirement chanteur d’Incubus dans une de ses chansons en 1997 : « Too bad, the things that make you mad are my favorite things… » (trad.: c’est con, les trucs qui vous énervent sont ceux que je préfère!).

Eh ouais, c’est quand même triste que le pays de Gojira, Phoenix ou encore des Wampas (même que le chanteur vient du même patelin que moi, na!!) préfère nous servir de la soupe r&b, du rap national à la limite de la consternation (non mais sérieux, va falloir qu’on m’explique en quoi Sexion d’Assaut et Nessbeal c’est bien?) et autres infamies de variété française (le prochain qui dit du bien de Zaz ou de Stromae aura affaire à ma batte de base-ball) plutôt qu’une musique que nous sommes des milliers voire des millions à aimer.

Par exemple, quand aux States, on remplit des stades entiers pour des concerts de Ozzy Osbourne et qu’en Angleterre, on le fait pour accueillir Blur ou encore récemment les Rage Against The Machine, nous en France on remplit le Stade de France pour Jean Marie Bigard ou Johnny Hallyday!!! Franchement, il y a de quoi s’arracher les cheveux, non ? Enfin bref, je ne critique pas, je constate seulement. Heureusement *gros soupirs* qu’il existe des gens suffisamment ouverts d’esprit pour faire (re)venir de la bonne musique alternative rock et parfois metal dans nos ondes grâce à des émissions comme Bring The Noise sur OUI FM.

Bring The Noise

Bring The Noise sur Oui FM (du lundi au jeudi de 22h à minuit et le dimanche à partir de 22h)

J’ai découvert cette émission radio il y a environ 6-7 mois maintenant et depuis, je n’en manque pas une miette. Mais là n’est pas le propos. Et justement, Bring The Noise et ses animateurs (Pierre, Aurélie et Matthew) ont eu une idée brillante : faire un rassemblement pour que tous les fans d’alternative rock, les metalleux et comparses viennent se rassembler dans une grande place parisienne pour, je cite « foutre le boxon et représenter notre musique ». La raison pour laquelle je trouve que c’est une excellente idée, c’est parce qu’il y en a marre d’être sous-estimés par une bande de coincé du scrotum et que notre musique soit reléguée au 2nd plan, voire plus loin. C’est aussi ce qui a motivé mon choix de carrière et par ailleurs, la création de ce blog éditorial une belle matinée d’Août 2009 à la Fac de Lettres de Créteil.

Alors, vous pouvez devenir fan de l’émission sur Facebook ici, les rejoindre sur Twitter ou encore confirmer votre présence à l’évènement à cet endroit. Vous pouvez aussi venir avec votre moyen de locomotion préféré (rollers, vélo, skate, pousse-pousse, etc.…) et avec votre style et vos fringues de tout les jours et puis avec un joli sourire aussi, c‘est toujours sympa d‘en arborer un.

En tout cas, moi j’y serais et par chance, je serais bien accompagnée, une revue pourrait même suivre avec photos à l‘appui, mais ça reste au conditionnel. Des choses se profilent d’après les dires d’un des animateurs de l’émission comme des animations, des trucs qui doivent être sympa et dont hélas, je n’ai pas plus d’informations.

Ce rassemblement aura lieu donc, attention à vos agendas, le samedi 11 septembre 2010 en tout début d’après-midi jusqu’à tard dans la nuit pour foutre le bordel et montrer que l’alternative rock a sa place en France. Et d’après la page Facebook de l’évènement, on sera un petit paquet à venir. Le lieu vous sera communiqué incessamment sous peu par les animateurs eux-mêmes via l’émission Bring The Noise, les pages Facebook et Twitter tout en espérant que ce rassemblement fera du bruit, bien que je n’ai aucun doute là-dessus, et qu’on puisse s’amuser tous ensemble entre grands amoureux de la bonne musique…

Et comme on dit au Groland, viendez nombreukses!!!

Miss Nessie

Il y a quelques semaines de cela, j’ai écrit un article (visible ici) sur mes découvertes musicales de ces derniers mois. Des chansons qui m’ont fait tripper, rire ou simplement aimer la vie… En gros, je me les passais en boucle et je voulais donc vous le faire partager en espérant que cela vous ait autant plus qu’à moi.

Party Like It's 2005

Party Like It's 2005

Cette semaine, j’ai voulu faire pareil mais à l’envers. Je m’explique, j’ai retrouvé tous mes vieux CDs du lycée, le walkman noir avec le sticker de Motörhead que j’avais à l’époque (eh oui, je me suis mise très tardivement au lecteur mp3), toutes les compilations qu’un ancien soupirant m’avait fait (c’est d’ailleurs lui qui est à l’origine de cet article), les agendas Ben où j’y faisais mes playlist avec toutes les chansons alternative rock et métal qui passaient à la radio (c’était pas ce qui manquait en 2005) et tout le tintouin. J’ai retrouvé une partie de mes années lycée et c’est en les réecoutant que je me suis dit: « Mazette, mais qu’est ce qui a autant merdé en 6 ans? J’avais des sacrés goûts de luxe à l’époque!!!« .

Un des groupes emblématiques de mes années BEP Secrétariat, c’est Helmet. L’album « Size Matters » est sorti en 2004 et elle passait en boucle dans mes émissions radio préférées. J’adore la voix de Page Hamilton (le frontman) et cet album m’a pas mal accompagnée dans mes trajets au lycée. La chanson que je préférais le plus à l’époque était  le « single » See You Dead!! Je vous propose de le (re)découvrir et de secouer vos têtes avec moi… au moins par la pensée!!! 😉

Six ans plus tard, la chanson que j’écoute le plus de cette album, c’est celle-ci. Cette magnifique chanson qui s’appelle Enemies parce qu’en l’écoutant j’ai l’impression d’avoir de nouveau 15 ans et demi!! Bizarrement j’adore ça!!

Et une fois n’est pas coutume, je peux sauter de joie parce que… nos amis d’Helmet passeront à l’Elysée Montmartre le 10 décembre prochain et soyez certains que Nessieland sera là pour couvrir cet évènement plus que festif!!! Le hasard fait parfois bien les choses…

*****

Autre groupe emblématique de ces années folles, c’est At The Drive-In. Ok, même à l’époque, ils étaient séparés et d’après les dires d’Omar Rodriguez (le génial guitariste moumouté de The Mars Volta et donc ex-ATDI), c’est plutôt mal barré pour une reformation. J’avais acheté entre 2 permanances une matinée de printemps « This Station Is Non-Operational ». Ce titre est tout sauf fortuit car il vient du « tube », si je puis dire de ce groupe qui est l’excellentissimesque One Armed Scissor. Deux titres ont attiré mon attention ces derniers jours : Fahrenheit et Chanbara.

Voici Fahrenheit, une merveille aux relents punk. En temps normal, j’aurais jeté ça aux ordures juste parce que c’est du punk et que mon ouverture d’esprit musicale a des limites mais là…

Et maintenant, place à Chanbara qui est idéale une journée de gueule de bois ou avant un entretien d’embauche parce que ça envoie sévère. Après ça, plus personne ne pourra dire que Cedric Bixler est un mou du genou.

*****

Dernier groupe et non des moindres : Hermano. Alors en fait, Hermano c’est le side-project de l’ancien chanteur de Kyuss, John Garcia. Groupe de stoner exceptionnel des 90s où évoluait aussi un certain Joshua Homme. Un gratteux rouquin de 2 mètres qui joue dans un groupe « trop pas » connu qui s’appelle Queens Of The Stone Age. Moi non plus je connais pas, mais il paraît que c’est sympa!! Homme et Garcia sont toujours potes malgré le split, Garcia rejoue les classiques de son 1er groupe avec Garcia Plays Kyuss (récemment passés au Hellfest 2010, du côté de Clisson) et des rumeurs circulent sur une éventuelle reformation en 2011….

Bien que nous n’en soyons pas encore là, je vous propose 3 chansons d’un album qui m’avait littéralement scotché, donc toujours en 2005 et qui s’appelait « …Dare I Say ». Pour moi, le meilleur album du groupe. La première c’est celle qui ouvre cette galette, Cowboys Suck. Au début, ça m’a fait marrer mais après réflexion, je me suis dite que John Garcia, bah il roxxe pas mal mine de rien. Et comme je suis gentille, voici un live datant de 2007!!

La deuxième chanson est cette fois-ci la dernière de la galette et bon sang, j’adore ce titre!!! Il s’agit de My Boy et je vous offre le clip en rab!!! Ça fait un peu cheap et moraliste, genre « les armes c’est pas beau » mais bon, voir Hermano jouer dans un garage à l’old school, ça me va. J’espère que vous l’apprécierez autant que moi…

Et la dernière illustre un peu mon humeur du moment, On The Desert. Et c’est – malheureusement – sans mauvais jeu de mots que j’avoue traverser ces derniers temps une petite traversée du désert avec tous les soucis qui vont avec et dont on se passerait bien…

Et c’est sur cette lancinette ode à la solitude, sublimée par l’harmonica et la voix suave et typiquement « stoner » que je vous laisse…

Miss Nessie (Hibernatus des temps modernes et amoureuse de la bonne musique)


Calendrier

octobre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Blog Stats

  • 89,522 hits

Twitter de Nessieland

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 4 autres abonnés