Nessieland : le blog

Archive for the ‘Humour’ Category

Aujourd’hui est une journée très particulière et aussi chère à mon petit coeur de Gonzo Dudette car il y a tout juste 1 an, j’ai décidé de mettre sur pied un blog qui rassemblerait mes délires, mes coups de gueule, mes coups de coeur, mes découvertes en matière de musique et de littérature ainsi que de cinéma et parfois d’expos (si si, j’en ai quelques unes de prévus cet automne)…

Happy birthday Nessieland!!

Happy birthday Nessieland!!

Comme vous l’auriez deviné, on souffle aujourd’hui la toute première bougie de Nessieland: le blog et ça me fait hyper méga plaisir.

Il s’en est passé des choses depuis ce fameux lundi 31 août 2010 où j’ai eu l’idée quelque peu saugrenue de créer ce charmant petit blog – à la fois déluré et sans concession à l’image de son instigatrice (genre je m’envoie des fleurs *rires*) – et de faire partager à la blogosphère (en gros, vous qui lisez mes posts, qui commentez et qui de temps en temps viennent me saluer sur notre MySpace) le monde complètement zinzin de Nessieland, ici les souris dansent sur du death metal brésilien aussi bien que sur de l’électro acidulé ou sur un truc honteux de ma belle jeunesse et les chats, eh bien, ils viennent et se marrent avec nous entre deux concerts sur Paris 😉

Amis matous, chatons sauvages, chiennes enragées et autres 30 millions d’amis, vous êtes naturellement les bienvenu(e)s ici et n’hésitez pas à commenter et donner votre avis sur ce blog et les 171 articles déjà parus depuis 365 jours. Soit une moyenne d’1 article tous les 2,13 jours, certes il y en a quelques uns que je trouve personnellement mauvais mais le plus important c’est de continuer de faire ce qu’on aime et de partager avec de parfaits inconnus ou presque ce qui nous fait tripper, un peu d’humanité, ça n’a jamais tué personne (euh… enfin je crois!). Et punaise, j’adore ce que je fais!!!

D’ailleurs, pour prouver que tout le monde a sa place ici, nous allons ouvrir dès demain (ouiiiiiiiii!!) la version anglophone de Nessieland pour que le monde entier puisse s’amuser et découvrir de nouvelles choses. Ça s’appelle « Nessieland Rocks!! » et il sera disponible sur Blogger dès demain 11h =’)

Je tiens à remercier mes « partners in crime » à savoir Miss Dilligaf, Mam’zelle Chris et aussi notre pas-si-fidèle-que-ça destrier Sugar Daddy ainsi que nos amis australiens de chez Stubbadub, tous mes potes de la FNM French Community, Roadrunner Records France et les différents contacts que j’ai eu là-bas, l’Université Paris Est Créteil parce que sans leurs salles informatiques je ne sais pas ce que je serais devenue (et je suis sérieuse, les mecs!!), tous les twitteros qui lisent mes articles et qui se reconnaîtront, mes amis lorrains du Blogosth, les rageux de services et autres briseurs de plumes qui à un moment donné m’ont franchement et sincèrement cassés les couilles mais bon, si je suis encore là c’est que je suis tenace et qu’au fond, je suis moins en pétard contre eux et pour finir Hunter S. Thompson qui restera à jamais mon maître.

Je crois n’avoir oublié personne… ah si (pffft), MERCI MILLE FOIS A TOUS LES LECTEURS DE NESSIELAND!!! Z’êtes tous géniaux et puis *snif* c’est vous que je vous aime vachement beaucoup comme dirait un célèbre trio de comédiens français…

Dès demain, vous retrouverez les 1ers posts de « Nessieland Rocks!! » et puis aussi les live-reports de Rock en Seine 2010 en français et en images 😉

Quoi? Elmo veut nous dire un truc? Raaah bah ok, Elmo c’est à toi!!!

Hahahahah merci encore, j’vous laisse!! Bises à tous 😀

Miss Nessie

On dit souvent que l’argent ne fait pas le bonheur, mais qu’il y contribue fortement. Et vu l’état de mes finances, je serais la première à affirmer que cela est vrai. Mais il est aussi vrai de souligner que la vie de certaines familles riches ont été pourries par le succès, la fortune et quelque fois l’avarice, l’histoire nous la démontré plusieurs fois : les Médicis, la famille Borgia, le clan Kennedy, la famille Ewing… certes qui n’a jamais existé mais que celui qui ne s’est jamais pris de passion pour Dallas me jette la 1ère pierre. Allez, avouez le!! Comme si vous allez me faire croire que vous n’avez jamais regardé un épisode de Dallas un jour de grippe ou de varicelle… haha haha je le savais.

 

Dirty Sexy Money

Dirty Sexy Money: les "Ewing" du 21e siècle

Et puis figurez vous que mon coup de cœur cathodique du moment n’est autre que la représentation moderne de la famille d’exploitants pétroliers texane la plus célèbre du monde. Dirty Sexy Money, c’est le nom de cette série télé américaine qui fait les beaux jours, enfin les belles 2èmes parties de soirées, de TF1 depuis un petit mois où chaque mercredi nous sommes invités à suivre les tribulations de la famille Darling.

 

L’histoire se déroule à New-York où vit Nick George (joué par Peter Krause, ancien croque-mort dans la mythique série des 2000s « Six Feet Under » ), un avocat idéaliste et sans histoires et dont sa vie sera chamboulée lorsqu’il est tenu de reprendre les affaires de son père, Dutch, décédé dans un accident d’avion, et tout naturellement hérite de ses plus gros clients, la richissime famille new-yorkaise Darling. Menée par l’intraitable patriarche Tripp Darling (impitoyable en affaires mais incapable de tenir sa famille tranquille – subliment interprété par le grand Donald Sutherland), il doit aussi faire face aux problèmes de conscience de son épouse Leticia (jouée par Jill Clayburgh) qui a entretenu pendant plus de 40 ans une liaison secrète avec Dutch George (le père de Nick donc) ainsi qu’aux écarts de conduite de ses enfants pourris gâtés.

Il y a Patrick (William Baldwin, plus en forme que jamais), le fils aîné candidat au poste de sénateur de New-York et fou d’amour pour une transsexuelle, puis Karen (jouée par Natalie Zea), la petite garce passée reine des mariages et divorces express qui en pince toujours pour Nick, déjà marié avec Lisa (Zoe McLellan) et père d’une petite Kiki (Chloe Grace Moretz, l’adorable Hit-Girl dans le film déjà culte « Kick-Ass »), il ne faut pas oublier le plus cynique des Darling, Brian (l’excellent Glenn Fitzgerald) l’homme de Dieu infidèle limite méchant et les plus glandeurs de la famille, à savoir Jeremy et Juliet (respectivement interprétés par le beau-gosse Seth Gabel et la mignonne Samaire Armstrong), les jumeaux fêtards et frivoles. Il accepte ce job qui lui permettra de mener sa petite enquête sur le meurtrier de son père.

Alors les intrigues dans Dirty Sexy Money ne manquent pas, mais ce qui frappe le téléspectateur, c’est le côté caustique, piquant et franchement absurdes de certaines intrigues qui rend la série excellente. Personnellement, elle me fait mourir de rire car chaque personnage est censé être la parodie d’une certaine catégorie de personne mais en fin de compte, on s’aperçoit que c’est beaucoup plus réalistes. Par exemple, si on prend le personnage de Patrick Darling, il faut être sacrément ciboulonné pour se douter qu’il serait baba devant une fringante et douce transsexuelle répondant au doux nom de Carmelita quand on sait que son épouse légitime, Helen, est au contraire ce qu’on appelle aux States une « ultimate bitch ». Ou encore la benjamine Juliet Darling, qui contrairement à ce que fut Lucy Ewing dans les années 80 ou alors Paris Hilton plus près de nous, est une fille tout ce qu’il y a de plus chaste et pure. Ça c’est ce que j’appelle un exemple pour la jeunesse. Ou encore Kiki George, la petiote de Nick, qui aimerait faire partie de l’univers quasi impitoyable des Darling alors que sa mère Lisa souhaiterait en sortir…

Cette série a aussi réussi à construire un beau casting autour d’acteurs plus ou moins connus mais avec des seconds rôles de choix tels que Blair Underwood (dans le rôle de Simon Elder, grand rival de Tripp Darling), Lucy Liu (dans celui de l’avocate séductrice aux dents longues Nola Lyons), John Schneider (dans la rôle de Charles Whatley) ou encore Tamara Feldman (dans le rôle de la jet-setteuse Natalie Kimpton)

Tout ce beau remue-ménage a beau faire des bons scores d’audiences ici en France (TF1 diffuse actuellement la 2e saison), cela n’a hélas pas été le cas aux États-Unis. La grève des scénaristes de 2007 puis l’érosion des audiences américaines ont précipité sa déprogrammation puis son annulation après seulement 2 saisons. Raaaah ils sont pénibles ces ricains, ils nous enlève des séries de qualité comme Dirty Sexy Money et nous rabachent encore des ignominies comme 24 Heures Chrono Pour Sauver Le Monde Sans Pause Pipi Et Sans Pause Café et les Desespérantes Housewives. Mais bon, vu le talent des acteurs, je ne me fais pas de soucis pour la suite de leur carrière…

Miss Nessie

La raison pour laquelle je ne fais pas beaucoup de critiques littéraires, c’est parce que je ne me considère pas assez douée pour ça. Parce que la critique d’albums, je sais faire, pour le cinéma c’est à peu près pareil à quelques exceptions près. Mais les livres… et c’est pas faute d’être une dévoreuse de bouquins, je les avale tout cru depuis que j’ai su lire et à l’époque je n’avais pas encore 3 ans…

Bunny Munro

Mort de Bunny Munro : chroniques d'un chaud lapin en perdition...

Je vous ai fait l’éloge il y a presque un an d’un livre que j’ai vraiment adoré, un livre dont je continue à lire quelques chapitres quand l’envie m’en prend, « Then We Came To The End / Open Space » de Joshua Ferris. Ça c’était au tout début de Nessieland. Le temps passe et les articles se succèdent à défaut de se ressembler (et c’est pas plus mal) et toujours pas de chroniques littéraires. Ma foi, je vais réparer cette injustice en vous parlant d’un livre que j’ai beaucoup aimé : « Mort de Bunny Munro », un bouquin pas comme les autres à l’image de son personnage central, le « fameux » Bunny Munro et de son auteur, le chanteur australien Nick Cave.

Bunny Munro est un VRP qui vend du rêve et accessoirement des produits de beautés pour les établissements Éternité. Il est accro à la coke, à l’alcool et au sexe. Il lui suffit de fermer les yeux pour voir… des vagins, des minous de parfaites inconnues comme ceux de Kylie Minogue – grande amie et ancienne conquête de Nick Cave, ndlr – et d’Avril Lavigne (il va falloir qu’il m’explique son obsession un de ces quatre pour l’ex-skater girl devenue pipole affligeante). C’est en rentrant un soir chez lui qu’il découvre avec stupeur le corps de sa femme, Libby, qui s’est pendue laissant donc leur fils de 9 ans, Bunny Junior, éperdument seul. Bunny Munro père et fils décident de quitter la ville au volant d’une vieille Punto jaune. Et cela sonnera comme le début de leurs mésaventures à travers le Sud de l’Angleterre sans savoir qu’elle nous annonce aussi la fin d’un Bunny Munro complètement à la dérive…

Pour l’avoir lu, relu et dévoré jusqu’au dernier paragraphe, je peux dire que ce livre est un bijou parce que les personnages sont aussi atypiques qu’hallucinants. En commençant par le héros lui-même, plus « incarnation du rock‘n‘roll à l’anglaise » tu meurs (à croire que Bunny Munro serait l‘alter ego déluré de notre australien moustachu préféré), par ses conquêtes (toutes plus folles les unes que les autres), par « Grand-papa » Bunny Munro Premier (grand méchant loup édenté, cancéreux et en froid avec la terre entière) et par LE personnage le plus attachant du livre, à savoir Bunny Junior, adorable petiot de 9 ans qui découvre le monde à travers son encyclopédie et pour lequel on se prend très vite d’affection – en particulier quand le pauvre chou doit rester dans la Punto et avec une méchante infection des yeux qui le force à porter des lunettes de soleil quand papa fait son chaud lapin chez des desperate housewives Et au contraire, surtout si on est une fille, on trouve que les amis et connaissances de Bunny sont assez médiocres pour ne pas dire qu’ils sont affreux, sales et machos. Mais ce bouquin d’environ 340 pages est très accessible, très rythmé, pas relou aux niveaux des flash-back, facile à lire et puis surtout, il est vraiment très drôle. Un livre drôle qui a aussi le mérite de ne pas tomber dans le mélo ou les clichés et ça, c’est déjà un super bonus, vraiment et puis ça nous change de l’autre enquiquineuse mormone de mes deux avec ses imbéciles heureux de loups-garous et de vampires à la con. Je t’en ficherais moi des vampires qui brillent comme des boules à facettes, abrutie!!

Tout ça pour dire que ce livre est réellement fascinant et qu’il mérite d’être lu. Alors, c’est parfois un peu cru mais bon, il faut bien que le slogan « sex, drugs and rocknroll » si cher à Nick Cave (et à sa jolie plume, il s’agit là de son 4ème livre, après Et l’Ane Vit l’Ange en 1989 et King Ink, Volumes 1 en 98 et 2 en 99) soit utilisé à bon escient et non rabaché comme de la mort aux rats par des tronches de cake à cervelle de flamby et des hipsters trentenaires couillons jusqu‘à la moelle!!! Bon sang que je déteste les hipsters, grrrrr!! Alors si vous voulez passer un bon moment avec un bon pavé, procurez vous ce livre et assistez donc à la Mort de Bunny Munro… Je ne sais plus qui a dit « la mort vous va parfois si bien » mais en tout cas, il/elle a raison 🙂 .

Plus d’infos sur Nick Cave : www.nickcaveandthebadseeds.com // www.grinderman.com // www.myspace.com/nickcaveandthebadseeds // www.mortdebunnymunro.fr (le site officiel du livre)

Miss Nessie

Ps: Il va falloir que je le fasse plus souvent, si un prochain livre trop pas connu me plait, je vous en ferait un joli topo, c’est promis 😉

Pps: Bah autant vous le dire tout de suite, Nessieland sera très prochainement déclinée en anglais. C’était un projet qui me tenait à cœur depuis longtemps mais qui a été retardé pour des raisons techniques et complètement indépendantes de ma volonté. Mais aujourd’hui, c’est officiel. Enfin, cela le sera en septembre. Je vous tiens au courant très vite.

Après une longue, très longue, peu-être même trop longue absence dûe aux partiels (que j’ai ratés) et à la validation de mon année (que j’ai eu mais de justesse), je reviens plus gonzo que jamais pour vous donner les meilleures et dernières news du petit monde rock, punk et surtout métal… Petit état des lieux, donc!!

PARTIE METAL

D’après Maynard James Keenan (alias « le plus grand connard de l’histoire du métal »), les prochains opus de Tool et A Perfect Circle sont sur la route. On nous promet du son lors des prochains concerts « s’il est prêt ».

Le label de Josh Homme, Rekords Rekords, s’associe avec Dangerbird Records pour ses prochaines sorties. Perso, j’ai hâte de voir ce que ça donne 😉

Doro Pesch, (légendaire chanteuse de Metal Allemand), a signé chez Nuclear Blast. Sa première sortie sera un combo 2DVD/CD nommé 25 Years In Rock. On y retrouvera sa prestation devant 10000 fans à Dusseldorf pour ses 25 ans de carrière, ainsi que la vidéo de son 2500 concert en Chine. Sortie en Novembre. Faites un tour sur YouTube pour voir un peu le calibre de la da-dame!!

Dans la rubrique « C’est mal barré »: Max Cavalera nous en apprend un peu plus sur l’hypothétique réunion de Sepultura sous son line-up « classique ». Le frontman de Soulfly a récemment expliqué que tout était prêt mais a été annulé suite à un désaccord avec Andreas Kisser, guitariste de Sepultura, qui voulait « controler le business du groupe ». Aaaaargh caralho!!!

Dans la rubrique « Bouillon de culture, enfin presque »: Kirk Hammett (de Metallica) a annoncé écrire un livre Too Much Horror Business (d’après un morceau de The Misfits). Il y abordera des thèmes sans rapport avec la musique (les jouets, les comics, etc…).

Keith Caputo (Life Of Agony) a signé chez FOF Label Groupe pour son nouvel album solo A Fondness For Hometown Scars. Sortie courant Octobre. C’est toujours bon à savoir!!

Le Blu-Ray de Live Voodoo de Jane’s Addiction est prévu pour fin Aout. Ouaaaaaaais!! et voici la tracklist:

01. Up The Beach
02. Mountain Song
03. Ain’t No Right
04. Three Days
05. Whores
06. Then She Did…
07. Been Caught Stealing
08. Ocean Size
09. Ted, Just Admit It
10. Summertime Rolls
11. Stop!
12. Jane Says
13. Chip Away
Kyle Mims quitte Evergreen Terrace, et c’est Caleb James qui est pressenti pour le remplacer. Le batteur considère qu’il est temps pour lui de changer d’horizon et souhaite le meilleur à ses camarades. Du fair play, c’est cool ça… Pourquoi on en voit jamais dans le foot? Mouahahaah

Dans la rubrique « Mais vas-y dépêche toi là! »: un nouveau titre d’Ozzy OsbourneSoul Sucker, est en ligne durant quatre jours encore sur ce site (curseur à mettre environ à 1h 26mn et 27s).

Dans la rubrique « Quoi? Ils nous auraient monti?! »: Isis encore et toujours, en effet Jeff Caxide (Isis) nous informe que des morceaux live devraient voir le jour, de même qu’un DVD enregistré en Australie mais qui ne sortira pas avant une bonne année. Le split avec les Melvins est toujours d’actualité et sortira le 13 Juillet. Bon, split ou encore?

Trent Reznor (Nine Inch Nails) et Zack De La Rocha (Rage Against The Machine) avaient planché ensemble quelques temps sur des morceaux, interrogé sur une éventuelle sortie Reznor a répondu qu’il n’en avait pas la moindre idée. Euh, ça sent un peu le « What the fuck », ce truc…

Dans la rubrique « Comme all-star band, on a fait plus fort que Them Crooked Vultures »: Le premier disque de Black Country Communion avec Glen Hugues (Black SabbathDeep Purple), Jason Bonham (Led Zeppelin « II »), Derek Sherinian (Dream Theater), et Joe Bonamassa, arrivera le 20 Septembre. Petite chanson live ici, et tracklist ci-dessous :

01. Black Country
02. One Last Soul
03. The Great Divide
04. Down Again
05. Beggarman
06. Song Of Yesterday
07. No Time
08. Medusa
09. The Revolution In Me
10. Stand (At The Burning Tree)
11. Sista Jane
12. Too Late For The Sun

Tiens, en parlant de TCV (le nouveau groupe de Josh Homme, leader des Queens of the Stone Age), ces derniers seront de retour dans les bacs en Juillet pour la réédition deluxe 2CDs de Rated R, agrémenté pour le coup de bonus non encore dévoilés. Ca se passera chez Interscope et en live, ça sera à Rock en Seine 2010…

L’artwork de The Final Frontier, le prochain Iron Maiden attendu pour le 16 Aout a fait surface. Nous en avons profité pour l’ajouter à la page du groupe. Rendez vous sur le site officiel du groupe pour la tracklist et un premier extrait en téléchargement gratuit (El dorado). Mais bon, on est d’accord, elle est super moche cette pochette, non?

Dans la rubrique « Si t’adores RATM, tape dans tes mains »: Rage Against The Machine évoque l’idée d’enregistrer un nouvel album après son concert gratuit en angleterre. Le groupe a d’ailleurs joué pendant ce concert White Riot, reprise de The Clash, une vidéo sur Youtube. Hey, je vous ai pas entendu taper des mains, mofos!!

Dans la rubrique « A lire si on a pas de bac à passer »: Le 16ème numéro de Noise sera en kiosque le 12 juin, en couv’ : The Fall et au programme : Karma To Burn, DeftonesLiars, Foals, Atari Teenage Riot, Watain, Collapse, Cypress Hill, … Bon programme, en effet… Sinon, il y a aussi le 100e numéro de Hard Rock qui est sorti et que je vous conseille plus que chaudement parce qu’en plus d’être sympa à lire, il recèle aussi de belles surprises!!

The Panic Broadcast, le prochain Soilwork, aura une version deluxe comprenant un DVD avec des prises en studio lors de l’enregistrement de l’album, et un titre bonus sur le CD. Il sort le 12 juillet. J’adore la Suède, pas vous?

Ratt annule sa tournée Européenne, Stephen Pearcy (chant) devant se faire opérer d’une hernie. Encore une annulation de dernière minute pour le Hellfest. Arf, un de perdu, dix de retrouvés… et bon rétablissement à Stephen!!
Dans la rubrique « L’amour donne des ailes et aussi de la bonne musique »: How To Destroy Angels est le nouveau projet de Trent Reznor (Nine Inch Nails), groupe qu’on adore dans Nessieland. Pour les amateurs, l’ep est en libre téléchargement sur leur site. Et franchement, je vous conseilmle d’y aller parce que ça vaut son pesant de cacahouètes.

Le prochain album de Stone Sour est prévu pour le 7 septembre. Il s’appelle Audio Secrecy et sera une nouvelle fois dispo chez RoadRunner!!

PARTIE PUNK

Dans la rubrique « On est plus qu’un groupe à groupies, c’estvrai ça, merde!! »: 30 Seconds To Mars a mis en ligne un clip pour le morceau « Closer to the Edge » présent sur le troisième opus du trio intitulé This Is War (2009).

Les légendaires pionniers du punk new wave Devo apparaîtront dans un épisode spécial de Futurama au cours duquel le groupe militera pour les droits des mutants. Après son annulation en 2003, la série est de retour sur les écrans américains le 24 juin pour une nouvelle saison. JE VEUX VOIR ÇA!!!

Glenn Danzig est passé par le talk show Red Eye sur Fox News, l’interview est visible ici. Le chanteur légendaire de The MisfitsSamhain et Danzig évoque entre autre son nouvel album, Deth Red Sabaoth, attendu pour le 22 juin via The End.

Dans la rubrique « La classe, on l’a ou on l’a pas »: Le combo punk hardcore de Toronto Fucked Up propose d’écouter en streaming une reprise du classique de Katrina & the Waves « Walking on Sunshine » qu’ils ont réinterprété en s’inspirant de leur propre morceau « Crooked Head ». Il s’agit d’une commande effectuée par le groupe de pop rock anglo-saxonne à l’occasion des 25 ans de la chanson. C’est assez fun mais bon, je préfère la version originale!!

Et pour finir, The Melvins ont lancé un stream intégral de leur nouvel album The Bride Screamed Murder sorti cette semaine sur Ipecac. Comme sur leurs deux précédents LP, Nude with Boots (2008) et A Senile Animal (2006), Coady Willis et Jared Warren (Big Business) assurent la ryhtmique. Album que je vous conseille également si vous n’avez pas les oreilles sensibles…

Voilà, mon boulot est désormais terminé!! Pour plus d’infos, rendez-vous sur http://www.metaloragie.com ou alors sur leur page Facebook ou leur compte Twitter!! Je décolle, il y a ANGLETERRE VS ETATS-UNIS qui commence dans pas longtemps!! Faites péter les vuvuzelas, j’arriiiiiiiive!!

Miss Nessie (supportrice officielle des Three Lions)

Je vous avais laissé hier un peu en suspens parce qu’il n’y avait plus d’Oreos dans mon bol et que sans cela, j’allais mourir de faim et d’ennui lors de ce samedi soir d’Eurovision… mais bien sur, il me restait encore un paquet dans mon sac et ma soirée norvégienne a pu continuer sans trop de dégats.

 

Eurovision 2010

Lena, grande gagnante de l'Eurovision 2010

Donc, où en étais-je ? Ah oui, le 13ème candidat !! Aaaaah mais c’est le Royaume-Uni qui vient. Steph’ Bern nous confie que le jeune Josh Dubovie n’était pas vraiment apprécié des autres candidats car trop prétentieux et sûr de lui. Aaaah lalala, la jeunesse d’aujourd’hui ? Mais qu’est ce que je raconte, je suis à peine plus agée que lui. Bon avant de juger le bonhomme, voyons un peu l’étendue du… ah ça commence ! Bon, visiblement ils nous ont refourgué une sorte de Rick Astley popisant et ringard à souhait !! Sa chanson s’appelle That Sounds Good To Me, ouais mec ben t’es le seul. La prochaine fois, n’essaie pas de chanter des trucs que même tes parents refuseraient d’entendre !! Et hop, à la trappe. Bon, l’Eurovision 2011, ce sera pas pour Londres. Vraiment pourri !!

ème candidat !! Aaaaah mais c’est le Royaume-Uni qui vient. Steph’ Bern nous confie que le jeune Josh Dubovie n’était pas vraiment apprécié des autres candidats car trop prétentieux et sûr de lui. Aaaah lalala, la jeunesse d’aujourd’hui ? Mais qu’est ce que je raconte, je suis à peine plus agée que lui. Bon avant de juger le bonhomme, voyons un peu l’étendue du… ah ça commence ! Bon, visiblement ils nous ont refourgué une sorte de Rick Astley popisant et ringard à souhait !! Sa chanson s’appelle That Sounds Good To Me, ouais mec ben t’es le seul. La prochaine fois, n’essaie pas de chanter des trucs que même tes parents refuseraient d’entendre !! Et hop, à la trappe. Bon, l’Eurovision 2011, ce sera pas pour Londres. Vraiment pourri !!
 

 

Et maintenant, c’est le tour de la Géorgie (capitale : Tbilissi, qu’on prononce bi-li-scie) et de la chanteuse Sofia Nitzaradze qui interprète Shine. Elle fait un peu Mariah (prononcer à la floridienne Meu-wrah-yah) Carey, robe rouge passion un peu kitsch et chansonnette super sirupeuse. Oops, quelques fausses notes et puis des mecs qui dansent avec elles, genre elle fait sa convoitée. Pfff, que nenni !! Une belle grosse daube, oui !! Hey miss, ce n’est QUE l’Eurovision, Simon « Tétons qui pointent » Cowell ne viendra pas te juger ici !! Bon, en gros elle en a fait des tonnes et j’ai horreur des chanteurs qui en font des tonnes !!

Les 15èmes sont les trucs de maNga. C’est vrai que la Turquie a souvent gagné l’Eurovision, ce qui est fun quand on connait la position du pays en Europe. Enfin bref, ils débarquent et font péter les guitares !! Pas de doute, les 30 Seconds To Mars locaux envoient secs et puis ça fait du bien. C’est moins relou que KoRn ou Linkin Park, c’est plus brut que les 30STM eux mêmes (car plus aérien, plus expérimentaux et plus états-uniens) mais en tout cas, leur chanson We Could Be The Same est très efficace et très rock et je les place aussi en favoris comme pour le Belge Tom Dice.

Le temps de finir ma 2ème canette de panaché et d’engouttir deux cookies Oreos que la candidate pour l’Albanie débarque. Mais OH MON DIEU !! Mais c’est Madonna !! Bon, on dit qu’elle s’appelle Juliana Pasha mais je vous jure sur la tête de la mère de Booba que c’est elle !! Même style, même voix, même mimique mais pas de justaucorps à paillettes. On a dû la prévenir qu’il y avait des femmes et des enfants qui regarderaient ça !! Dites, ils se ficheraient pas de nous à Tirana, des fois non ? Carton rouge pour It’s All For You, juste pour nous avoir menti !! Na !! Et en plus, c’est pas ma came les covers ratés de Womanizer !!

Et là, c’est qui ? C’est… l’Islande je crois !! Oui, c’est l’Islande. La chanteuse à forme mais mignonne s’appelle Hera Björk (euh… pas super originaux les parents !!) et la chanson s’appelle Je Ne Sais Quoi. Une islandaise qui chante en français, c’est du jamais vu mais l’électro-pop de la dame en rouge velours me plait beaucoup. Bizarrement, j’ai envie qu’elle me fasse un câlin parce que ses formes me rappelle celles de ma môman. Mais en tout cas, j’ai bien accroché et j’espère qu’elle fera partie du Top 5 des votes !!

Bon c’est quand qu’il vient Jessy Matudor ? Ah c’est juste après. Bon bah, y a plus qu’à voir qui vient ensuite. L’Ukraine, ok ok !! Et hop, un petit Oreo dans mon estomac !! Mmmmm j’adore ça les Oreos c’est tellement que… ah zut, la chanson commence. La petite s’appelle Alyosha, blondinette aux airs de vampire et à la chanson un peu apocalyptique (Sweet People) mais vachement rock aussi !! Mais elle chante bien, elle en fait pas des tonnes et puis elle est plus Rock’n’roll que Fergie et c’est déjà pas mal !! Une chanson sur laquelle j’aurais pu craquer en temps normal. J’aime bien !!

Aaaaaaah bah le voilà !! Bon, il arrive tout sourire, il fait un peu le kéké mais bon, on peut le comprendre s’il y a les potes qui le regardent à la maison et tout et tout !! Jessy Matador pour la France et sa chanson Allez Ola Olé reçoivent un très bel accueil à Oslo, les gens dansent, agitent les drapeaux et semble s’amuser. Et vas-y que je te colle, et vas-y que je te colle, en tout cas ça semble réussir. Le show coupé-décalé à fait son petit effet dans la salle, en sera-t-il ainsi pour le reste de l’Europe. Faut voir. Rooooh mais il m’énerve Hanouna et Bern avec leur chauvinisme « Il a été formidable, il va gagner, c’est le meilleur et blablabla ». Non, il nous reste encore 7 candidats avant de savoir qui est le meilleur ou la meilleure ou les meilleurs !! Crotte !!

En 19ème position, la Roumanie avec Paula Seling & Ovi et sa chanson Playing With Fire. Bon, en gros c’est – attention au panaché – de la soupe eurovisioneque avec regards complices pour la caméra, chroristes en mode potiche et chanson niaise comme à la Star Ac’ !!! Chanson calibrée US, donc pas assez folko pour l’Eurovision mais bon, comme on est jamais à l’abri d’une surprise… Mais bon, perso j’ai pas aimé mais ils seront dans le top 10. D’habitude, j’aime bien les roumains mais là, c’est mort de chez mort magazine!!

Plus que 5 candidats et le prochain, enfin les prochains parce qu’ils ont plusieurs, c’est Peter Nalitch & Friends et sa chanson Lost And Forgotten. D’habitude, ils font des trucs pas trop pourris en Russie mais cette année, pouaaaaaah mais quelle horreur !! C’est mou, c’est larmoyant, c’est fade, c’est niet !! Et puis le mec en fait des tooooooonnes comme ce n’est pas permis !! An non non non, trop plan-plan pour l’Eurovision, ils ont pas été bien ambitieux… une prochaine fois peut-être… ou pas !!

Et puis, vient l’Arménie (capitale: Erevan). Alors pour l’Eurovision, c’est pas trop ça mais je dis qu’un pays qui a infanté Aznavour et System Of A Down, c’est forcément un pays avec une belle culture musicale. J’écoute sans trop comprendre et d’un coup, j’ai tout compris – eh hop, encore un cookie, aïe ma dent ! La fille est laide, la chanson l’est tout autant et elle a mis une robe décidément trop petite pour elle : on peut voir très distinctement ses flotteurs et ce n’est pas terrible, ça !!! Raaah quel gâchis. Cette diva de bas-étage est une insulte à l’Arménie tellement elle est moche, folko et vulgos !!! Une horreur, tout simplement une horreur !! Eva Rivas et sa soupe Apricot Stone n’a pas vraiment allumé les foules, si elle finit dans le top 3, je me suicide au guacamole !!

La 22ème candidate est une jeune allemande répondant au nom de Lena Meyer-Handrut. Généralement, l’Allemagne s’en sort bien mais là cette année, grooooooosse surprise. Ok, elle a un look de goth mais elle chante Satellite, un truc assez dansant et qui swingue. Avec sa bouille sympatoche, m’étonnerais pas qu’elle s’en sorte bien classée. Elle galope, elle danse, elle est contente et moi avec. Les gens à Oslo aiment bien mais bon, c’est pas la grosse ovation non plus.

23ème et antépénultième candidate, et elle nous vient du Portugal. Filipa Acevedo est, comment dire… un peu niaise avec ses airs de Barbie Princesse des Fleurs, sa robe a frou-frous et sa chanson (en portguais, youpi) tout droit sorti d’un Disney guimauve. Et il est vrai que le Ha Dias Assim de la miss Acevedo est plus qu’indigeste. Autant l’an dernier, ça avait l’air sympa, autant cette année c’est juste soporifique. La Leona Lewis portugaise ne semble pas avoir convaincue grand monde, et puis moi non plus d’ailleurs!! Allez, on zappe, euh non, on va plutôt manger – hop hop, deux Oreos de moins dans ce triste monde tragique (référence à la série télé Daria).

Je pars faire une petite pause quand soudain j’entends la voix du représentant de la délégation Israélienne, Harel Skaat et sa chanson, Milim. Vu que je n’ai pas fait hébreu en LV2, je décide de passer outre le titre et de voir ce que le bonhomme a à nous offrir. On est forcés de constater qu’il n’a pas grand chose à nous offrir sauf si on aime les mecs désespérés qu’on dirait qu’il s’est fait largué par sa copine pour son frère ou son cousin germain, En fait, c’est le cousin de Vitaa mais en mode casher. Fausses notes en cascade et attitude de crooner à égo surdimensionné, pauvre bonhomme, je vous parie ce que vous voulez qu’Israel repartira bredouille.

Et les derniers candidats sont Chanée & n’evergreen pour le Danemark avec In A Moment Like This. Alors là, je suis déçue par le Danemark, pays réputés pour ses groupes electro-pop absoluement délicieux comme feu-les Junior Senior ou encore les Asteroids Galaxy Tour (dont je suis fan), et là, qu’est ce qu’on a une espèce de duo de Star Ac qui reprendrait Hooked On A Feeling de David Hasselhoff. Alors, ça pourait passer en radio mais là, c’est juste une blague, une mauvaise blague pour dire vrai!! De qui se moque-t-on? Et en plus, c’est hyper scénarisé, genre « je te poursuis et je te rattrape » et hop, un bisou pour la fin… Navrant mais efficace, parce que Oslo a beaucoup aimé vu les applaudissements. Seul « notre » Jessy Matador national et Daniel Diges l’Espagnol (tiens, pourquoi il repasse une deuxième fois d’ailleurs) en ont eu autant…

Bon, le temps de faire une dernière pause et je reviens pour les votes (parce que la séance de 15 minutes avec Madcon, c’est juste pas possible, Mais on m’a dit que leur flashmob à travers l’Europe, c’était cool!!! Arf, c’est pas sur le Champ de Mars qu’on verra ça, alors à quoi bon…

Il est 23h15 et les votes ont clos, place à ma partie préférée de l’Eurovision, les points!! Et au bout d’une heure et après avoir consultés 39 pays (tout en les imitants avec des « 8 points goes to… », « 10 points to… » et « and the 12 points goes to… », j’ai l’air super douée quand même, France 3 je suis prête pour l’année prochaine, c’est finalement l’Allemande Lena qui remporte la compétition avec un total de 246 points. Explosion de joie à Berlin et Hambourg, et la petite qui n’en revient toujours pas!!! Suivent ensuite, les turcs de maNga avec 170 points (bravo les mecs!!) puis la Roumanie de Paula Seling & Oli (dégoutée mais pas surprise).

La suite du palmarès 2010:

  • 4. Danemark : 149 points
  • 5. Azerbaïdjan : 145 points
  • 6. Belgique : 143 points (quel dommage!!)
  • 7. Arménie : 141 points (rooooh purée!!)
  • 8. Grèce : 140 points
  • 9. Géorgie : 136 points
  • 10. Ukraine : 108 points (dans le top 10, ça me rassure!!)
  • 11. Russie : 90 points (merci aux votes géopolitiques)
  • 12. France : 82 points (s’en sort bien bien qu’il n’ai pas gagné, mais bon, c’est juste la 32ème fois d’affilée qu’on perd)
  • 13. Serbie : 72 points
  • 14. Israël : 71 points (j’ai toujours pas compris!!)
  • 15. Espagne : 68 points (grosse désillusions mais bon, apparement, les Espagnols ne lui en tiennent pas rigueur et est sollicité de partout, belle revanche donc pour le joli poupon spaniard)
  • 16. Albanie : 62 points
    17. Bosnie Herzégovine : 51 points
    18. Portugal : 43 points (ha ah !)
    19. Islande : 41 points (oooh dommage aussi)
    20. Norvège : 35 points
  • 21. Chypre : 27 points
    22. Moldavie : 27 points
    23. Irlande : 25 points (la favorite du concours subit un echec cuisant, dommage pour elle aussi, raah lala, ils ont vraiment pas de bol les irlandais en ce moment)
    24. Biélorussie : 18 points (les papillons n’ont pas convaincus, le contraire m’aurait vraiment étonné)
    25. Royaume-Uni : 10 points (aux chiottes, jeune Rick Astley au rabais, et bien fait hahahahaha!)

La soirée se termine donc avec Satellite de Lena Meyer-Handrut et les au-revoirs de Bern et Hanouna (pitié, prenez en d’autres l’année prochaine, des moins énervants aussi) un peu hâtifs. On remarque que le 1er à la féliciter c’est Jessy Matador (fair play en plus, c’est cool) et le gagnant de l’an dernier commence déjà à la draguer… M’enfin, il est déjà minuit passée de vingt minutes et l’Eurovision touche à sa fin. Je termine ma 3ème et dernière canette de panaché et je vois qu’il me reste un dernier cookie Oreo. Je le mange juste après avoir éteint ma télé. Mon samedi soit peut enfin commencer!!!

Miss Nessie.

ps: envoyer ses articles par mail c’est nuuuuuuul!!! La prochaine fois, mes posts seront 10 fois mieux présentés!!

Petite vidéo buzz pour la route ou « comment nous dépoter du poney – comme dirait l’autre – quand on a le look d’une danseuse de Bollywood? ». Très simple, il suffit de demander à Kannagi Ohlsson, une suédois d’origine indienne qui nous fait une version très particulière de We Will Rock You de Queen, si si je vous jure…

Kannagi

The "Queen" from India

On la doit notamment à un télé-crochet suédois, équivalent de notre Nouvelle Star, qui a répéré le filon en début d’année 2010 avant d’attérir sur YouTube et de faire le buzz depuis une bonne semaine avec des milliers (bientôt des millions) de clics par jour. Certains aimeront, d’autres vont carrément crier au blasphème mais moi, je dis que la rock’n’roll attitude, c’est inné et je crois qu’elle a un sérieux potentiel, même si j’avoue m’être beaucoup marrée en la voyant cette vidéo. Mais elle a un potentiel certain…

Ils sont tarés ces Suédois et c’est aussi pour ça qu’on les aime à Nessieland… hey les mecs, emmenez-moi là bas, loin de ce pays anti-noirs, anti-arabes et anti-métalleux, s’il vous plaaaaaaaaaaaaît!!!!

Miss Nessie

Lorsque j’ai vu pour la 1ère fois le trailer de « Kick Ass », les deux seuls mots qui sont sortis de ma bouche à ce moment-là étaient « Je veux !!! ». Ce qui veut dire dans ma langue qu’il faut absolument que je vois ce film. Alors j’avais déjà eu par ailleurs des échos sur ce film, en passe de devenir culte, et ces échos m’ont envie d’aller le voir au cinéma. Alors, prenant mon courage à deux mains, j’ai fait un tour du côté de la Gare de Lyon (dont une place de cinoche coûte la peau des fesses, soit dit en passant) samedi dernier et j’ai juste grave a-do-ré!!!

 

Kick Ass

Kick Ass... dans ta face!!

C’est vrai qu’en même temps, qui n’a jamais secrètement rêvé d’être un super héros, qui n’a jamais joué à la Ligue des Justiciers à l’époque de la primaire (là je m’adresse aux moins de 25 ans). Bon, je suis pas geek, plutôt geek-friendly et ma super héroïne préférée, c’était Wonder Woman. Ça l’est toujours d’ailleurs. Et bien, le jeune Dave Lizewski (interprété par Aaron Johnson) a décidé de pousser le délire encore plus loin en devenant un véritable super héros, Kick Ass. Sa devise: « Je ne suis pas invisible mais je peux vous botter le cul!! »…

 

 

Jusqu’alors, il ne cassait pas des briques mais s’en prenait plein la tronche. Jusqu’au jour, où s’en prend à un plus gros morceau et là, le buzz prend et Kick Ass devient une star malgré lui. Il sera d’ailleurs confronté à d’autres collègues (que l’on appelle dans le métier des « copycats ») dont Hit Girl (l’adorable Chloë Grace Moretz), son acolyte Big Daddy (Nicolas Cage dans toute sa splendeur et aussi sa moustache) et aussi Red Mist (sous les traits de Christopher Mintz-Plasse, mais si c’était McLovin dans « SuperGrave »). Dans sa lutte contre le crime, il tombera notamment sur le parrain de la mafia locale, Frank D’Amico (formidable Mark Strong). Et comme dirait mon père, c’est là que les emmerdes commencent… pour le plus grand bonheur des spectateurs.

Les effets spéciaux sont certes basiques et l’histoire relève plus du teen-movie que de l’adaptation de comic (parce que Kick Ass, à la base c’est un comic américain de Mark Miller et de John Romita Jr.) mais on peut leur pardonner parce que le film est vraiment vraiment excellent. Le film part dans un délire où TOUT est au 4e dégrés: les répliques, la caractérisation des personnages (le jeune geek, la jolie fille inaccessible (interprété par Lyndsy Fonseca, vue dans How I Met Your Mother et aussi dans… Les Feux de l‘Amour), les meilleurs potes prêts à tout pour de la chair fraîche (Tamer Hassan et Clarke Duke, vu dans le désopilant Sex Drive et meilleur pote de Michael Cera, le père un peu dépassé, le grand méchant et j’en passe) et aussi dans le scénario complètement loufoque qui ferait passer Spiderman pour un vulgaire téléfilm de l’après-midi de chez M6 et la Lanterne Verte pour une asperge en slibard moule-frites. Bon, j’ai l’air d’exagérer un peu comme ça mais bon, il faut dire que le film est risible à tous les points mais sans que ça devienne une parodie grotesque, c’est juste un film hyper drôle avec un scénar’ incroyablement audacieux, des acteurs au poil et une sacrée réalisation…

En plus, c’est cool de voir à nouveau Nicolas Cage dans un bon rôle (parce que ça n’a pas toujours été ça…) et aussi Mark Strong dans un rôle de méchant (parce que ça lui va tellement bien, bizarrement c’est dans ces moments là que je le préfère). Quant aux jeunes Johnson, Duke, Fonseca et puis surtout (mon cher et tendre) Christopher Mintz-Plasse, ils sont tous impeccables. Mais mes plus gros compliments vont à la jeune Chloë Grace Moretz qui a été – et je le dis sans prétention aucune – le rayon de soleil de ce film, comment ne pas résister à la jolie bouille de Hit Girl, l’une des super héroïnes les plus tarées de l’histoire? Elle ira loin cette petite, c’est moi qui vous le dit. D’ailleurs, amis geeks et puis les autres aussi, réjouissez-vous car un Kick Ass 2 est déjà en préparation et serait prévu pour 2012. Moi, j’attends ça avec impatience!! Woohoo!!

Si vous avez l’occasion d’aller le voir, faites-le. Avec ses potes un week-end, pour les chanceux encore en vacances pour quelques jours comme Bibi ou alors pour se détendre un chouia avant les partiels, c’est le must. Je vous le conseille très chaudement parce que ce film mérite vraiment d’être vu, il mérite de faire un énorme carton au box-office (comme Adèle Blanc-Sec, que j’ai aussi bien aimé) et puis surtout il est juste énormissime!!! Ruez vous dans les salles, parce que la Gonzo Dudette l’a dit…

 

Sortie le 21 avril 2010

Note: 4,5/ 5

Miss Nessie


Calendrier

août 2017
L M M J V S D
« Sep    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Blog Stats

  • 89,354 hits

Twitter de Nessieland

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 5 autres abonnés