Nessieland : le blog

Live-report Rock en Seine 2010, 1ère partie

Posted on: 09/01/2010

Rock en Seine a célébré le Week-end dernier sa 8ème édition en grande pompe avec une programmation a s’en lécher les babines: Arcade Fire, Skunk Anansie, Cypress Hill, Blink 182, Queens Of The Stone, Black Rebel Motorcycle Club, Massive Attack, Two Door Cinema Club, Stereophonics, LCD Soundsystem, Crystal Castles, Underworld, Roxy Music etc…

En mettant les petits plats dans les grands, le festival a attiré plus de 36 000 festivaliers en affichant complet dès les 1ères semaines d’août. Bien sur, que serait Rock en Seine sans sa « malédiction » car nous avons appris que le groupe britannique de Ou Est Le Swimmingpool a dû annuler leur venue suite au suicide de son chanteur Charles Haddon le 20 août dernier juste après leur concert au Pukkelpop festival, en Belgique. Après d’âpres négociations et supplications en tout genre, j’ai finalement pu trouver une place au dernier moment et me rendre à ce festival. Retour sur ce week-end riche en émotions fortes…

Vendredi 27 août 2010

Il est 16 heures lorsque je débarque au Domaine National de Saint Cloud pour la 8e édition du festival Rock en Seine. Festival qui m’est relativement familier quand on sait que j’y suis déjà allée en 2005 pour voir les Queens Of the Stone Age et en 2009 pour Faith No More (article paru il y a déjà 1 an chez nos amis de Stubbadub et aussi dans Nessieland). Je textote quelques potes pour savoir où ils se trouvent, tant qu’à faire, autant ne pas y aller seule, mais il faut dire que le festival est tellement noir de monde que ça relève de l’exploit si on y croise des gens qu’on connaît.

Mon pass 3 jours

Je m’accorde une petite pause Internet sur le stand SFR puis entame une courte promenade sur les différents stands du site, et là première chose qu’on remarque, c’est qu’il y a beaucoup de monde au Domaine de St Cloud. Je crois que c’est bien la 1ère fois où il y a autant de monde là-bas.

Il est déjà 17.30 lorsque j’arrive du côté de la Grande Scène pour voir un peu ce que ça donne au concert de Kele, le chanteur de Bloc Party. Je connaissais un peu le bonhomme grâce à mon ami, le transistor (eh oui, j‘ai deux amis dans la vie: YouTube et la radio, mon mp3 c‘est mon amant) et je m’attendais à un set assez dansant. Et effectivement, l’ambiance électro du concert de Kele était extraordinaire. Imaginez des milliers voire des dizaines de milliers de personnes dansant sur une pelouse géante. Bah en gros, c’était ça. Avec les ballons qui flottent dans les airs, c’était vraiment très sympa. Autre truc qui était sympa, les petites danses du britannique et ses mouvements de reins. Beyoncé c’est de la gnognotte comparé à lui. Quant à moi, je n’ai pas pu m’empêcher de danser danser danser comme une folle, en particulier sur « Tenderoni », le single de Kele. Il est 17 heures et presque 50 minutes et le set est déjà fini. En tout cas ça a été une très très belle surprise pour moi. Cette journée commence sous les chapeaux de roues et en plus, je suis si bien placée que je risque de prendre un pied monumental lors du prochain set, celui des très attendus Skunk Anansie.

Kele dansant sur "Tenderoni"

Je décide de ne pas aller voir Foals mais c’est pour une bonne cause : la voix de la divine Skin, longiligne et incroyable cantatrice blackette chauve à la voix puissante et à la fois si douce. Je sais qu’elle est bien plus que ça, il suffit juste de l’entendre. Mais qu’est qu’elle envoie!! Enfin je veux dire, rien que sur CD ça s’entend et là, je vais la voir en live. Franchement, il y a de quoi se réjouir et moi, je jubilais comme jamais. Le genre de bout de femme qui m’impressionne et dont je suis fan. Un peu comme Courtney ou encore Julie Christmas mais dans un autre registre, en somme.

Skunk Anansie

Skunk Anansie sur scène

Autre personne que j’attends avec impatience, c’est ma môman rock’n’roll, qui s’avère être une grosse fan de Skunk et c’est aussi avec elle que je suis partie voir FNM à Rock en Seine l’an dernier. Il était normal qu’elle soit avec moi pour ce festiv’. Il est pratiquement 18h30 quand ils arrivent sur scène : Mark, Ace et Cass. Puis tel un ouragan portant mon 2e prénom qui surgit de nulle part, la belle Deborah Dyer, plus connue sous le nom de Skin. Elle vient et met le feu directe à la scène. Dès la première chanson, PAF dans tes dents. Du côté de la scène où nous étions c’était la folie pure mais c’est que du bon. Skin nous offre aussi quelques mots en français, encore un bonus. Quant à la setlist, elle était juste parfaite, composée de grands classiques et de petites nouveautés du prochain album « Wonderlustre » qui sortira le 13 septembre. Vivement leur concert en février 2011 à l’Olympia et Nessieland est déjà sur le coup!!

Skunk Anansie

19h20. C’est la fin du set de Skunk et on s’impatiente déjà pour le concert de Cypress Hill. On a sympathisé avec des fans de Blink 182 venus de Bretagne et des nenettes avec des super tatouages. 20 heures pétantes, place à Cypress Hill. Énorme show, super ambiance, ça sentait pas mal la weed mais peu importe, c’était la folie furieuse à Rock en Seine. Si bien la folie qu’on s’est fait carrément écrabouiller par des hordes de fans mais c’était un mal pour un bien car mes problèmes de dos sont résolus, on peut pas dire pareil de mes mains. Un set qui a duré une bonne heure où le groupe nous a aussi livré une setlist impeccable dont le fameux Insane In The Brain, titre qui n’a jamais aussi bien collé à un public et ce qui restera sans doute un des meilleurs moments de Rock en Seine quand tout le monde a pogotté et jumpé comme des ouf mentaux. Symbiose parfaite et la foule qui criait les paroles. C’était mon 1er concert de gangsta rap mais punaise, qu’est ce que c’était bon!!

Cypress Hill sur la grande scène

On quitte la Grande Scène pour aller voir la 2e partie du concert des Black Rebel Motorcycle Club aux alentours de 21h20 et c’était tout aussi bon. Rock’n’roll à souhait, bluesy mais pas cheesy et puis avec de très belles mélodies. Un live sans fioritures et une belle expérience comme on les aime. Une de mes préférées du groupe, Whatever Happens To My Rocknroll, a été jouée et a provoqué un élan de joie sur la scène de la Cascade. Heureusement qu’ils ont pu jouer malgré la perte du père d’un des membres de BRMC et leur hypothétique annulation qui a été démentie à la dernière minute. Et je pense très franchement que nous étions pas mal à être ravis de les voir. Ce live sera une des nombreuses autres bonnes surprises de Rock en Seine 2010. On part rapidement voir Deadmau5 et le peu qu’on a vu nous a plu mais malheureusement, il est pratiquement 23 heures et il était temps de rentrer vite chez nous.

Black Rebel Motorcycle Club

On quitte le festival en ayant entendu quelques chansons de Blink 182 (bah ouais quand même, bien que je ne suis pas vraiment fan des Blink) et je rentre en tramway en direction de la Défense avec des étoiles dans les yeux et des ankyloses aux mains. Vivement samedi et surtout… vivement les Queens Of The Stone Age!! Et comme on dit à Nessieland : « Boooyaaaaaah!! »

Miss Nessie

Publicités

1 Response to "Live-report Rock en Seine 2010, 1ère partie"

Raaaa, zé adoré ma fifille r’n’r !!! C’était çà, tout à fait çà!!!
Biz-biz!
Môman r’n’r

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Calendrier

septembre 2010
L M M J V S D
« Août   Oct »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Blog Stats

  • 89,330 hits

Twitter de Nessieland

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 5 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :