Nessieland : le blog

Live-report Slash @ Bataclan, Paris (20.06.2010)

Posted on: 06/25/2010

Je garde un souvenir assez amer de cette soirée qui aurait dû être magique. Pas d’un point de vue musical mais purement personnel. Sad but true, comme dirait Metallica…

Bon, il est déjà plus de 19h25 lorsque j’arrive au Bataclan (après avoir fait la queue pendant près de ¾ d’heure et du coup, je loupe complètement la 1ère partie (merci aux *bips* de la sécurité pour avoir confisqué tous les appareils photos), qui paraît-il était assez sympa. Une prochaine fois, sans doute.

Slash

Slash a tout roxxé au Bataclan le 20 juin dernier

Je cherche une place désespérément dans un Bataclan plus que bondé. 1ère tentative loupée. Je réessaie une 2e fois dans la fosse: je ne vois rien vu que je suis entourée de quadras de plus d’1,85 m. Du coup, je n’arrive même pas à profiter des 2e premières chansons : à savoir Ghost et Meanbone. Je retente ma chance dans les colonnes, peu avant que Night Train (des Guns N’Roses) ne commence et là, ça devient carrément énervant parce que je passe pour une porte parce que je m’en prend plein la tronche par une demie-douzaine de hardos irrespectueux (pour ne pas dire de vulgarités parce que parait-il, c’est pas finaud dans la bouche d‘une fille). Heureusement, j’arrive à profiter de la fin de la chanson au bout de la 4ème tentative, qui sera la bonne. Et j’arrive à rentrer petit à petit dans le bain. Lorsque Slash, à la fin de Night Train nous dit « Hello », c’est un barnum pas possible mais bon, on sent qu’il est content d’être là et nous aussi.

Puis viennent Suckertrain Blues (où je découvre Myles Kennedy, j’avoue que jusqu’à présent, je n’avais pratiquement jamais entendu parlé de lui, mais bon, ratisser large pour trouver des pépites, c’est mon dada) et Back From Cali (la chanson que j’ai le plus aimé de l’album éponyme, sorti le 11 mai dernier chez nos amis de Roadrunner Records) où Kennedy nous fait un sacré show en chantant les riffs du Sieur Saul Hudson (le patronyme de Slash, né d‘ailleurs en Angleterre). Et c’est au fil des petits pas de danse que je fais sur la 6e chanson qui s’appelle Beggars & Hangers On que je me rend compte que Myles Kennedy pourrait être le fils spirituel de Steven Tyler car ils ont tant de similitudes: même attitude, même énergie (et je dis sans ça avoir vu Aerosmith en concert, mais c’est des trucs qui se repèrent très vite, suffit de s’y connaître un peu) et puis j’ai aussi trouvé une expression pour le définir: HOT DANS SON BOD’ parce qu’il est pas moche de tout et il a du déhanché, le bonhomme!!

Trêves de plaisanteries, place à Civil War et Rocket Queen, nouvelles reprises de Guns N’ Roses et on se rend très vite compte (et je dis ça parce que GNR a fait partie de mon éducation musicale dans les 90s) que la version 2010 est nettement supérieure que celle de l’ère Axl W. Rose. Je ne saurais vous l’expliquer, c’est juste que ça avait plus de saveur, plus de peps et moins de… cris de gorets, que les fans de Rose me pardonnent pour cet affront mais c’est comme ça que je l’ai perçu dimanche dernier. Le solo de guitare qui a suivi la fin de Rocket Queen était vraiment excellent, une cascade de shreds bluesy à la Slash, quoi mais vraiment orgasmique!! En revanche, un peu moyen le batteur, m’attendait à mieux de sa part. Mais les riffs fleuves Hudsonniennes sont vraiment… à la limite de la perfection.

Puis vient le moment que j’ai sans doute le plus, pas kiffé euh.. comment dire savouré. Fall To Pieces, reprise de Velvet Revolver (dont j’étais méga fan lors de mes années lycées et que je trouve malgré toutes les critiques que c’était un des rares all-star band qui avait de la gueule aussi bien sur le papier que sur la galette, en particulier avec Contraband, sorti en 2004). Kennedy, certes, n’a pas les mêmes qualités vocales que Scott Weiland (ex-chanteur des VR et leader des Stone Temple Pilots, qui sont passés deux jours après dans la même salle et dont le report sera en ligne très rapidement) mais il était aussi bon. Sa version était vraiment bonne et tout le public qui reprend le refrain, c’est magique. Slash a l’air content, c’est très bon signe. Les trois titres suivants Dirty Little Thing, Starlight (que tout le Bataclan a repris, sauf moi bien que j’aurais dû parce que c’était vraiment une magnifique ballade, badass ballade même) et Nothing To Say ont été plus qu’efficace. Et je remarque aussi que le bassiste (qui avait un look de glameux mais qui lui allait à ravir) n’était pas du tout un manchot. Il fait honneur à Duff McKagan, c’est cool!! Nouvelle ovation du public au groupe et puis mention spéciale à Kennedy qui a bien secoué la scène. Quand je pense que sur l’album, c’est M. Shadows (de Avenged Sevenfold, un des rares groupes pour kids que j’ai jamais aimé étant une kid) qui s’y colle. Méconnaissable mais bizarrement, je préfère cette version, ça vaut le détour, si vous avez l’occase de le voir sur Dailymotion, faites-le!!

La 13ème chanson, c’est l’instru Watch This (qui porte bien son nom) parce que ce titre est définitivement mieux faite pour le live que pour le BlackBerry. Et quand on pense que c’est fini, il y en a encore parce que le solo de guitare qui suit bifurque sur un Godfather’s Theme!! Non, je ne plaisante pas, ils ont repris le Parrain, « Il Padrino », la cultissime saga de Mario Puzo. Beaucoup de groupes l’ont repris, mais rares sont ceux qui en font une belle adaptation. Celle de Fantômas est énorme (bien qu’il faut avoir le cœur bien accroché pour écouter du Fantômas) et cette version de Slash rentre facile dans mon Top 3. Puis le 15e titre joué en ce dimanche 20 juin, c’est Sweet Child O’ Mine des GNR et là, ce sont mes 1ers headbangs qui me reviennent en pleine face. Encore un autre titre de Velvet Revolver, Slither, qui résume aussi une autre période de ma vie (les années lycées) et là, c’est juste incroyable!!

Après cette très belle interprétation, Slash et sa bande s’en vont. Le temps de souffler en attendant le rappel, qui n’avait toujours pas vu la grosse surprise annoncée sur Facebook et Twitter. Mais pas le temps de cogiter, Slash, Kennedy et sa troupe débarquent pour nous jouer, non pas un mais DEUX rappels et quels rappels !! En 1er, il y a eu le single, By The Sword, puis the reprise de l’année, Communication Breakdown (avec Sexy Beast Kennedy à la place du grand Robert Plant, c’est aussi eargasmique que l’original) puis le deuxième rappel avec MONSIEUR Alice Cooper qui vient interpréter School’s Out sur la scène du Bataclan (moment magique et surréaliste, comme dans un rêve ou une scène de Wayne’s World, et puis cette chanson m’a fait penser à la fac et à tous ceux qui triment pour le Bac. Bonne défoulade comme on les aime) et puis le grand finish avec Paradise City (ma chanson préférée de GNR) avec une équipe qui a cartonné et qui a rendu dingos TOUT le Bataclan !! 22h00 fin de concert, sans doute décrété par Perla, sa femme, qui est intervenue auprès de son homme à deux reprises pendant les rappels.

Grosse soirée mais je ne préfère pas revenir sur ce qui a suivi après le show parce que ce n’est ni professionnel, ni vos oignons et ça m’évitera de me faire taper sur les doigts et de me faire traiter de sale gosse…

Miss Nessie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Calendrier

juin 2010
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Blog Stats

  • 89,188 hits

Twitter de Nessieland

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

2011-04-18 21.09.34

2011-04-18 21.05.53

2011-04-18 21.05.20

2011-04-18 21.04.30

2011-04-18 21.04.14

2011-04-18 21.01.40

Plus de photos

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 5 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :