Nessieland : le blog

Gonzo Tribute aux sombres héros du Métal…

Posted on: 05/25/2010

Comme le disait, il y a bien longtemps Bertrand Cantat de Noir Désir dans Aux Sombres Héros, « A la mémoire de nos frères dont les sanglots si longs faisaient couler l’acide… »

Et pour tout métalleux qui se respecte, ces dernières semaines ont été fort fort douloureuses pour toute une communauté de passionnés (pas seulement des hardos tatoués à cheveux longs et à cris gutturaux). Il y a un mois de cela disparaissait Peter Steele, chanteur de Type-O Negative à l’âge de 48 ans d’une crise cardiaque.

D’origine polonaise et russe, Petrus T. Ratajczyk, grandit à Brooklyn et à New York. Passionné par le metal aux riffs lourds (Black Sabbath) mais aussi par le punk et le hardcore, il monte aux débuts des années 80 le groupe de metal Fallout. A ses côtés, Josh Silver, futur claviériste de Type O Negative. Fallout splitte au bout de trois ans d’existence. Les affaires sérieuses démarrent avec la naissance de Carnivore. Pour le coup, Petrus Ratajczyk se rebaptise Peter Steele, soit Peter l’Acier. Carnivore terrorise l’Amérique de 1982 à 1987. Le groupe se reforme pour quelques concerts en 2006. Entre le thrash metal et le punk hardcore, Carnivore est provocant et entouré d’une aura de scandale. Les textes de Steele sont violents, malsains. Carnivore enregistre deux albums et se voit accuser de racisme, de mysoginie et fait preuve d’une fascination douteuse pour la guerre. Peter Steele devient de ce fait un des personnages les plus ambigus de la scène new yorkaise. Il s’expliquerait plus tard sur le caractère provocant et cynique de Carnivore.

Peter Steele

Peter Steele (1962-2010)

Après l’aventure Carnivore, Peter Steele lance Type O Negative. L’ambiance musicale conserve les influences Black Sabbath mais s’étire désormais vers le gothique, la new wave et la pénombre. En 1991, Type O Negative signe avec Roadrunner et enregistre Slow Deep and Hard. Son moment de gloire est la sortie de Bloody Kisses en 1993. Cet album, soutenu par des titres comme « Black N°1 » et « Christian Woman« , lui permit de se détacher de ses influences thrash metal et hardcore des débuts pour s’imposer dans une veine gothique metal. Son imagerie erotico-vampire  lui confère une aura culte. October Rust en 1996 l’impose définitivement comme un groupe influent. Dead Again en 2007 sera le dernier album de Type O Negative.

Il y a quelques années, Peter Steele avait prétendu être mort. On l’avait dit atteint du SIDA puis qu’il avait lui-même mis fin à sa vie. Tout cela n’était finalement qu’un canular. Peter Steele était connu pour son cynisme, son sens de l’humour noir politiquement incorrect et sa soif de la provocation. Autant dans sa carrière musicale que par ses propos en interview.  Peter Steele était aussi réputé pour ses humeurs changeantes. Le musicien avait été à plusieurs reprises soigné pour de graves dépressions. En 1995, il pose nu dans Playgirl, affiche un membre digne d’un acteur porno et devient malgré lui une icône gay.

(source: musiquemag.com)

*****

La semaine dernière, une autre nouvelle terrible s’abat dans le monde du métal, un de ses plus grands chanteurs, Ronnie James Dio meurt à l’âge de 68 ans d’un cancer de l’estomac, contre laquelle il se battait depuis plusieurs années.

Ronald James Padavona, de son vrai nom, était d’origine italienne et naquit à Portsmouth (New Hampshire) mais grandit dans le New Jersey.

Durant son adolescence, il apprend d’abord la trompette puis la Bass, et fonde son premier groupe en 1957, Ronnie & The Red Caps. Ce groupe sortira un single en 1958, « Conquest ». Ronnie n’est à l’époque que bassiste et ne chante pas dans son groupe. Cependant, la même année, Ronnie se met à pratiquer le chant et on peut l’entendre chanter pour la première fois sur le second single du groupe sorti en 1961, « An Angel is Missing ». Le groupe Ronnie & The Red Caps devient peu après Ronnie Dio & The Prophets et sort pas moins de sept singles, et sortira même un album live en 1963, « Dio at Domino’s ».

Ronnie Dio & The Prophets est dissous en 1967 et se transforme en The Electric Elves. Le groupe changera plusieurs fois de noms avant d’aboutir à Elf, en 1972. Le groupe sonne alors dans un registre plutôt blues rock et frôle le Hard Rock. En 1972, coup de chance pour Elf : alors que le groupe est en studio pour l’enregistrement de son premier album, il est découvert par Roger Glover et Ian Paice (membres de Deep Purple) qui proposent au groupe de le produire. Ce qui sera fait et la même année sort le premier album de Elf suivi d’une tournée américaine en première partie de Deep Purple.

En 1974, Ronnie James Dio participe à l’album solo de Roger Glover (Roger Glover & The Butterfly Ball) et enregistre la célèbre chanson « Love Is All » ainsi que deux autres morceaux. Chanson qui deviendra mythique en France car elle fut utilisée dans ce qu’on appellait à l’époque les « interludes » dans les années 1970 et 1980 quand lorsqu’il y avait des petits problèmes techniques à la télé puis en 1991 (et là, ça me parle déjà plus car j’avais 2 ans à l’époque – je me commence à me faire vieille hahaha) dans une publicité pour du sirop extrêmement populaire.

Avec Rainbow, la carrière de Dio connait, selon son propre aveu, un grand changement. Bien qu’il reconnaisse que Rainbow soit avant toute chose le groupe de Ritchie Blackmore, Dio revendique une importante participation dans la réalisation de ses trois premiers albums, « Ritchie Blackmore’s Rainbow », « Rising » et « Long Live Rock’N’Roll ». En désaccord avec l’orientation que Blackmore souhaite donner au projet pour l’ouvrir à un public plus large, Dio met un terme à leur collaboration en 1978, et entreprend de se lancer dans une carrière solo.

En 1979, il rejoint finalement Black Sabbath en remplacement d’Ozzy Osbourne. Il enregistre avec eux « Heaven and Hell » (1980) et « Mob Rules » (1981). Des tensions se font rapidement jour entre les différents membres du groupe, Dio et le batteur Vinny Appice claquant finalement la porte au cours du mois d’octobre 1982, lors du mixage de l’album « Live Evil » au sujet duquel s’étaient cristallisés plusieurs désaccords. Durant son passage au sein de Black Sabbath, Dio popularise le signe des « cornes » utilisé par les fans de heavy metal. Il s’agit à l’origine d’un geste de protection spirituelle utilisé par sa grand-mère italienne contre tout personnage malveillant. Il existe une controverse par rapport à l’origine exacte du signe des cornes: s’il est vrai que Ronnie James Dio l’a popularisé, plusieurs soutiennent que c’est Gene Simmons, bassiste et chanteur de Kiss, qui inventa ce symbole. Malgré tout, Dio soutient que c’est lui qui a inventé le signe des cornes et que Gene Simmons l’a copié. Bah voyons…

Ronnie James Dio

Ronnie James Dio, l'elfe heavy metal (1942-2010)

Désireux de continuer à travailler ensemble, Ronnie James Dio et Vinny Appice fondent le groupe Dio juste après leur départ de Black Sabbath. Dans le courant du mois de mai 1982, la nouvelle formation sort son premier album, « Holy Diver ». C’est un grand succès, en particulier grâce à la popularité de deux singles, « Rainbow in the Dark » et « Holy Diver », dont les clip vidéos passent en boucle sur la chaîne de télévision MTV. Très populaire en concerts, le groupe sort son deuxième album studio, « The Last in Line », le 2 juillet 1984. Un troisième album, « Sacred Heart », suit rapidement et sort le 15 août 1985.

En 1985, Dio est l’instigateur de l’album « Hear ‘n Aid » pour lever des fonds contre les famines en Afrique ; il compose en particulier la chanson « Stars », interprétée par de nombreux artistes de Hard rock et de Heavy metal. En 1987 Dio sort son quatrième album, « Dream Evil ». Il connait par la suite d’importants changements de line-up et subit en particulier le départ de Vinny Appice. La nouvelle formation enregistre l’album « Lock up the Wolves », qui paraît au printemps 1990.

Durant la tournée promotionnelle Ronnie James Dio rencontre de manière fortuite le bassiste Geezer Butler. Les deux hommes initient une re-formation de Black Sabbath, avec Tony Iommi à la guitare et Appice à la batterie. Le groupe réunifié donne plusieurs concerts et enregistre en 1992 un album, « Dehumanizer », qui suscitera une importante controverse. Mais l’expérience prend rapidement fin lorsque Dio quitte brusquement le groupe après avoir pris connaissance du projet du guitariste Tony Iommi de donner un concert d’adieu avec Ozzy Osbourne à Costa Mesa, à la fin de la tournée de 1992.

Ronnie James reforme son groupe Dio et enregistre les albums « Strange Highways » en 1994 et « Angry Machines » en 1996, en suivant la même direction artistique que celle de « Dehumanizer ». Certains fans considèrent cette période comme la pire de toute la carrière de Dio, tandis que d’autres l’abordent comme une étape positive, loin des sonorités dépassées des années 1980. En 2000, Dio enregistre l’album conceptuel « Magica » qui relance les ventes du groupe et est considéré comme le point de départ de son retour sur le devant de la scène. Il est suivi deux ans plus tard par « Killing The Dragon » puis, en 2004, par Master Of The Moon. Durant cette période, Dio participe à de très nombreuses tournées et festivals, dont peuvent témoigner trois enregistrements : « Inferno, The Last In Live », « Evil Or Divine » et « Holy Diver Live ». En 2007, il ré-intègre Black Sabbath qui se rebaptise Heaven & Hell tout en continuant à entretenir son projet solo. Avant qu’il ne soit hospitalisé pour son cancer, il enregistre le single « Elektra », issu d’un hypothétique album vraisemblablement intitulé « Magica II ». L’enregistrement de ce dernier, prévu dans le courant de l’année 2010, est finalement annulé en conséquence du mauvais état de santé de Dio.

Dio participe au film Tenacious D and the Pick of Destiny dans lequel il joue son propre rôle : il dicte à Jack Black où aller pour suivre la route du Rock. Il apparaît également dans le documentaire Metal: A Headbanger’s Journey de Samuel Dunn, sorti en 2005, au cours duquel il se prête par deux fois à une interview (Metal – Voyage au Cœur de la Bête en VF). L’épisode de South Park Les Comptines du singe batteur le voit interpréter Holy Diver avec le groupe Dio. Il a également donné son nom au principal méchant du manga JoJo’s Bizarre Adventure.

Ronnie James Dio est également célèbre pour sa petite taille, son jeu de scène très théâtral, mais aussi pour la haine qu’il entretient à l’encontre d’Ozzy Osbourne.

(source: wikimetal.info)

*****

Et enfin, et c’est de loin l’info qui m’a le plus achevé (en plus de la disparition du guitariste de Yearning (groupe de death metal finlandais), Juhani Palomäki (dont les circonstances restent encore inconnue) fut celle de Paul Dedrick Gray alias « The Pig », le bassiste de Slipknot. Il a été retrouvé sans vie dans sa chambre d’hôtel hier soir à Des Moines (ville natale des membres de Slipknot).

Surnommé Porky à cause de son premier masque qui représentait un cochon le nez troué par un cadenas, le bassiste du groupe Slipknot et comme chaque membre de Slipknot porte un numéro : il s’est attribué le numéro 2.

Paul Gray

Paul "The Pig" Gray, (1972-2010)

Relativement discret et aussi un des membres pionniers du groupe, si Paul Gray n’a pas à proprement parler poursuivi de projet solo, il s’est, à bien des reprises, illustré sans ses huit camarades de Slipknot. Paul Gray a récemment contribué à l’enregistrement de Last Stop: Crappy Town, le dernier opus de Reggie And The Full effect. Il a aussi assuré le remplacement du bassiste du groupe de stoner-rock Unida (side-project culte de John Garcia, ex-chanteur de Kyuss et encore à ce jour dans Hermano) le temps d’une tournée en 2003. Cette même année, il fut arrêté après un accident de voiture pour possession de stupéfiants. Il écopera d’un lourde amende.

Il devait effectuer une tournée en tant que bassiste du groupe hail! pour des dates européennes et asiatiques en 2010. Il avait 38 ans et était sur le point de devenir père: sa femme Brenna devait accoucher dans les semaines à venir.

(source: wikipedia.fr)

*****

Ces trois hommes ont contribué à grande échelle au metal et y ont consacré pour certains la vie. Maintenant, qu’ils ne sont plus parmi nous, c’est au nom de tous les metalheads de France, de Navarre et d’ailleurs que Nessieland adresse leurs plus sincères condoléances à leurs familles et amis ainsi qu’à ceux qui les ont connu et aimés. L’occasion aussi de les remercier pour ce qu’ils ont fait pour le metal et les metalheads également. So long, les mecs et encore merci 🙂 .

Miss Nessie

 

Publicités

3 Réponses to "Gonzo Tribute aux sombres héros du Métal…"

It’s been a hell of a time, I don’t really know what’s happening with musicians dying so young.
Hope this it’s going to stop now 😦
Dio, Peter and Paul I hope they’ re resting in Heaven.

A very beautiful tribute, I
translate it into english
I was trying to read a bit in french, it’s hard

Au revoir et merci, mon ami Nessie

Well, it took me three hours to write it in french… I think it would be double in english, and even worse in spanish ROFL but yes, I should do so. Maybe an english Nessieland edition by the end of the year, I’m thinking seriously on it 😉
I really hope that curse will end as soon as possible. 24000 besos a mi Pamelita 😀

24.000 baci my dear Nessie!!
Grazie Mille!

I don’t know if you have seen this
It’s a conference that Slipknot did one day after the dead of Paul
absolutely heartbroken 😦

baisers ma chère ami ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Calendrier

mai 2010
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Blog Stats

  • 89,648 hits

Twitter de Nessieland

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 4 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :