Nessieland : le blog

Happy (belated) birthday… Stevie Wonder

Posted on: 05/14/2010

Alors hier, que la plupart des midinettes n’avient d’yeux que pour cette patate de Robert Pattinson, certains mélomanes – comme moi – a préféré célébré en ce jour de l’Ascension, les 60 ans d’un des génies de la musique contemporaine, Stevie Wonder!!

Stevie Wonder

Stevie Wonder: 60 ans et toujours aussi génial!!

Steveland Judkins-Morris , qui se fera plus tard appeler Stevie Wonder, est né à Saginaw dans le Michigan le 13 mai 1950. Prématuré, le petit Steveland est rendu aveugle à cause d’une erreur médicale, un problème de pression dans sa couveuse abîmant ses yeux. C’est sa mère, Lula Lae Hardaway, qui l’ éleve seul à Detroit avec ses 5 frères et sa soeur.

Il est logiquement très influencé par le jazz, le gospel et la soul qu’il entend, mais le Rythm n’ Blues tres largement diffusé sur les radio de Détroit le passionne aussi. Très tôt, dès 6 ans, il commence son éducation musicale. Piano et harmonica sont les premiers instruments qu’il maîtrise, la batterie le passionnera très peu de temps après. Soliste dans la chorale de son église, la Whitestone Baptist Church, il développe son talent musical ; à 11 ans seulement, il signe à la Tamla Motown, sous le pseudonyme de Little Stevie Wonder. Un ans plus tard sort son premier album, The Twelve Year Old Genius, produit par Berry Gordy ( « Mister Motown », responsable du succès des Jackson Five et de James Brown entre autres), dans lequel figure le morceau Fingertips (dont Môsieur Marvin Gaye à la batterie, excusez du peu) qui le fera connaître au grand public.

Douze ans, premier album, premier tube. La Motown, prend en charge son entière éducation pendant son adolescence, pendant que Clarence Paul s’occupe du côté artistique et de la production. Little Stevie Wonder, devenue tout simplement Stevie Wonder enchaîne les succès. Sad Boy, Blowin’ In The Wind (reprise de Mister Bob Dylan), Uptight , A place in the sun, I Was Made To Love Her en 1967, ou encore For Once In My Life et le célèbre My Cherie Amour.

En 1970, Stevie Wonder se marie avec une autre artiste signée Motown, Syreeta Wright (femme avec qui il divorcera 2 ans plus tard), pour qui il écrira un album et un grand nombre de chansons. Sa majorité légale atteinte en 71, la Motown doit lui payer les royalties accumulée depuis le début de sa carrière, mais cette dernière refuse de payer tout l’argent du. Stevie Wonder renégocie alors un nouveau contrat le rendant beaucoup plus indépendant, et surtout lui accordant 20% des royalties pendant 7 ans. Il enregistre maintenant ses chansons dans son propre studio, Taurus Production, mais les coûts de production et la distribution restent assurés par la Motown. Cela permet à Wonder de prendre une plus grande liberté financière, mais aussi au niveau de ses choix musicaux. Il suit en effet de très près l’évolution du synthétiseur, qu’il inclura à un grand nombre de ses morceaux très rapidement. En effet, Stevie Wonder prend en charge seul l’écriture et la composition de ses albums suivants, considérés comme les premiers albums signés 100% Stevie Wonder. Naissent donc Where I’m Coming From, et Talking Book dans lequel on retrouve le célébrissime Supersitions, ou encore la chanson You Are The Sunshine Of My Life, dédiée à sa femme Syreeta et qui recevra un Grammy Awards la même année.

L’album « Songs In The Key Of Life » en 1976, est sans doute un des plus grands albums de Stevie Wonder. On y retrouve des hommages à Aisha, sa fille aînée qui vient de naître avec Isn’t She Lovely, ou encore à Duke Ellington avec Sir Duke.

Il continue avec les « tribute » avec l’album « Hotter That July » en 1980. En effet on retrouve dans cet album un hommage au plus grand chanteur de reggæ de tous les temps, le grand Bob Marley, avec Master Blaster (Jammin’ et non « Jannine » comme le sous-entendait un de mes meilleurs amis), mais aussi une chanson militante, Happy Birthday, Wonder luttant pour que le jour d’anniversaire de Martin Luther King ( 15 janvier) soit déclaré fête nationale et donc jour férié aux Etats-Unis; ce sera finalement adopté 3 ans plus tard.

Dans les années 80 et 90, Wonder sortira moins d’albums, mais quelques tubes entretiennent sa notoriété et sa réputation, tels que Ebony and Ivory en duo avec Paul Mac Cartney (qui est la chanson idéale pour un karaoké avec moi 😉 ) ou encore I just Called To Say I Love You. En 85, alors qu’il chante dans la formation USA For Africa, il sort l’album « In Square Circle » contenant le tube Part Time Lover. Deux ans après, il revient avec un nouvel album « Characters » mais surtout la chanson Free qui fait rapidement le tour du monde. Mis à part quelque bande originale de films, il faudra 8 ans a Stevie pour sortir un nouvel album studio, « Conversations Peace », ses fans se contentant quelques mois plus tôt d’un double album live enregistré notamment a Tel Aviv.

Dix ans, c’est le temps qu’il aura fallu à Stevie Wonder pour sortir le très attendu « A Time 2 Love », sans cesse repoussé (mort de Ray Charles, ajout de différents duos, etc…), mais finalement sortit en Europe en Octobre 2005.

Stevie Wonder est donc un des grands Soul Man de notre époque, et même un des plus grands artistes contemporains. Ses 17 Grammy Awards (dont un Grammy’s Lifetime Achievement Award) et son entrée au Rock n’ Roll Hall Of Fame en 1989 aux côtés des plus grands prouvent son statut. Sa créativité musicale, ses innovations, ses textes jamais dénués de sens, son oeuvre entière font de Stevie Wonder un des génies musicaux du XXème siècle. Fervent supporter du président Barack Obama, il est aussi à titre honorifique « Messager de la Paix » pour le compte de l’ONU depuis l’année dernière et puis tout récemment aussi, Commandeur des Arts et des Lettres après avoir reçu une Victoire d’Honneur aux Victoires de la Musique de 2010.

Happy birthday donc au génie de la Soul musique, qui nous fait groover depuis 5 bonnes décénnies!! =’)

Miss Nessie

ps: Et vous, quelle est votre chanson préférée de Stevie Wonder? La mienne, c’est Sir Duke que je passe chaque année pour mon anniversaire!!! L’autre c’est Higher Ground!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Calendrier

mai 2010
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Blog Stats

  • 89,731 hits

Twitter de Nessieland

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 4 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :