Nessieland : le blog

Rest In Peace… Hunter S. Thompson

Posted on: 02/20/2010

Pour certains c’était un journaliste un peu excentrique, pour d’autres un écrivain un peu trop excentrique, pour moi – la Gonzo Dudette – Hunter S. Thompson est bien au-dessus de tout, c’est un mythe et ce mythe a pris Autoroute de l’Enfer ou bien les Escaliers pour le Paradis, c’est selon, il y a tout juste 5 ans.

Hunter S. Thompson, mon idole

Personnalité inventive, Hunter Stockton Thompson, né le 18 juillet 1937 à Louisville, dans le Kentucky, est à l’origine d’une forme de journalisme appelée le ‘gonzo‘. Il a débuté sa carrière en tant que  journaliste sportif de la base aérienne d’Eglin à Pensacola en Floride le « Command Courrier ». Il travaille ensuite plusieurs années en Amérique du Sud pour le National Observer, puis rentre aux États-Unis à cause d’une dysenterie. Sa carrière de journaliste se pouruit au Time et au New York Herald Tribune et se poursuit quelques années plus tard aux Caraïbes où il écrit pour The National Observer.

Le journalisme « gonzo », art parmi les arts de l’écriture, se traduit essentiellement par des enquêtes ou des formulations ultra subjectives, émaillées de récits rédigés à la première personne, souvent sous l’influence de drogues. Reporter et écrivain, il a marqué les esprits grâce à une plume féroce et violente et un engagement politique exacerbé.  Il retourne peu après aux Etats-Unis où il tente de se présenter à des élections, caressant l’espoir de devenir shérif. Il échoue de peu. En 1966, il publie ‘HellsAngel‘, une virée avec ces motards qu’il considère comme les derniers héros de l’Amérique. Certains des membres sont des criminels condamnés pour meurtre ou trafic de drogue. A la suite d’un différend lié au partage des droits d’auteurs, Hunter est tabassé et envoyé à l’hôpital. C’est en devenant l’ami notoire d’Oscar Zeta Acosta,  qu’il publiera en 1972 sort ‘Las Vegas Parano‘, un récit autobiographique déjanté et subversif qui raconte les tribulations de l’auteur en quête du rêve américain à travers la prise de substances hallucinogènes. Un voyage au cours duquel destructions de chambres d’hôtels succèdent aux détournements de mineurs et à une consommation effrénée de drogue. L’adaptation de ce livre au cinéma fait connaître Thompson au grand public en dehors de ses nombreux écrits dans des journaux comme Rolling Stone (dont il fut un des éditorialistes les plus mythiques). En 1973, il suit les élections présidentielles pour Rolling Stone, d’abord lors des primaires démocrates, puis le face à face entre McGovern et Nixon. Il en tire le livre Fear and Loathing: On the Campaign Trail ’72.

Aigri, en révolte contre son pays, il n’a de cesse de fustiger le gouvernement américain et se retire, quelques années avant sa mort, dans un ranch discret près d’Aspen dans le Colorado. Il met fin à ses jours à l’aide de son arme à feu le 20 février 2005. Personnage contestataire et écorché vif, ses écrits sont caractérisés par un mélange de fiction et de réalité, le tout nimbé de formulations hallucinées.

Pour finir avec ce tribute à la mémoire de Hunter, je tenais juste à ajouter que sa mort néanmoins beaucoup inspiré et que c’est en grande partie grâce à lui, que la Little Miss Gonzo Dudette qui se tient (enfin, se tient c’est vite dit) devant vous, si j’ai crée ce blog et si je continue à bosser dur pour devenir, un beau jour, THE Gonzo Dudette. RIP Hunter…

Miss Nessie.

Publicités

1 Response to "Rest In Peace… Hunter S. Thompson"

[…] del Toro faisaient équipe à l’écran pour l’adaptation ciné du best-seller de Hunter S. Thompson (ponte du Journalisme Gonzo parmi les pontes). Ce dernier avait même adoubé Depp pour ce rôle de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Calendrier

février 2010
L M M J V S D
« Jan   Mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

Blog Stats

  • 89,330 hits

Twitter de Nessieland

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 5 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :