Nessieland : le blog

Sons Of Anarchy

Posted on: 12/29/2009

Il existe des âges d’or dans le milieu audiovisuel : les années 1970 ont créées les feuilletons à l‘eau de rose, les années 1980 ont révolutionnés les jeux télés et émissions de diverstissement, les années 1990 ont fait multiplier les émissions pour enfants et, paradoxalement, les émissions cochonnes puis les années 2000 a vu débarquer de la télé-réalité à profusion (ou télé-poubelle, tout dépend de quel côté de la balance on se positionne). Si on devait parler de l’âge d’or promise aux années 2010, on dira certainement celles de l‘« infotainment » et celles des séries télés, extrêmement populaires depuis ces trois dernières années. 

 
 

Sons Of Anarchy

Ce qui est sûr, c’est que les séries américaines actuelles sont si novatrices qu’elles surpasseront dans les années à venir le succès qu’ont eu celles des années 2000 avec la franchise des « Experts », des « NCIS », des « Greys Anatomy » ou encore des regrettés « Les Sopranos » et « The Shield ».
 
Superbe transition pour parler du « papa » d’une nouvelle série qui a fait le bonheur des fans et aussi de la chaîne M6, qui a vu ses deuxièmes parties de soirées du vendredi joliment parader en tête des audiences avec une moyenne d’1,8 millions de téléspectateurs et surtout de téléspectatrices. Je veux bien sur parler de « Sons Of Anarchy » (il faut le prononcer à l’américaine han-nar-ki et non à la franchouillarde an-arh-chie), la série m’a fait re-kiffer les motards, depuis la fin de mes années lycées et un certain abruti d’ex-meilleur ami qui respirait avec ses roubignoles… euh mais là, je digresse !!
 

 

Donc, « Sons Of Anarchy » a été créée en 2007 par Kurt Sutter, la fameux « papa » qui a été le co-scénariste de la série « The Shield », série policière à succès qui a suivi durant 7 saisons, les déboires du flic ripoux Vic Mackey (joué par Michael Chiklis). L’histoire se passe en Californie, dans la petite ville de Charming aux airs désertiques et westernesques, où le club de motards local (le SAMCRO, pour Sons Of Anarchy MotorCycle Redwood Original) se fait un peu trop titiller par les sheriffs, les dealers ennemis et le FBI (par l’intermédiaire de l’agent ATF June Stahl, jouée par Ally Walker, sacrément revancharde limite « bitch »).

 Le chef de file des SAMCRO, c’est Clay Morrow (joué par Ron Perlman, alias Hellboy), le cador, celui qui donne tous les ordres. Son dauphin n’est autre que son beau-fils, Jackson « Jax » Teller (interprété par une véritable bombe sexuelle so british, Charlie Hunnam, vu dans « Queer As Folk » et dans le film choc « Hooligans »). Sa mère, donc mariée à Clay, c’est la redoutable Gemma (jouée par Katey Sagal, habituée des séries télés cultes telles que « Mariés, Deux Enfants », « Touche Pas à Mes Filles » ou encore « Futurama », où elle prête à sa voix à Leela) qui n’hésite pas à se la jouer garce prédatrice lorsqu’il s’agit de l’intérêt de sa famille et du club. On y note aussi des seconds rôles de choix tels que Ryan Hurst (Opie, membre de la SAMCRO et meilleur ami de Jax) et Drea DeMatteo (Wendy, l’ex-femme accro aux méthamphètes et mère de son fils, Abel) ainsi que des révélations comme Maggie Siff (ou la doctoresse Tara Knowles, l’éternelle « amoureuse » de Jax).

Ce qui a à la fois de fascinant et de frappant, ce sont les nombreuses références bibliques et aux Pères Fondateurs des US of A très présentes dans la série. L’ambiance pesante et considérablement humaniste (malgré les flingues, les coups et les quelques effusions d’hémoglobine) nous ramènent aux plus grandes heures de la série défunte « Les Sopranos », notamment grâce au dilemne auquel est souvent confronté Jax, tel un Hamlet en Harley Davidson. Une des raisons qui font que « Sons Of Anarchy » est autant regardée comme le fut son illustre prédécesseur, et ce des deux côtés de l’Atlantique.

En attendant le final de la saison 1, le vendredi 1er janvier 2010 – année qui, décidément, commence sous les meilleurs auspices – sur M6 à 23h00, la saison 2 vient de se finir aux States et peut-être visible dans la Blogosphère, notamment pour ceux qui, comme moi, n’attendront pas les 1ers jours du mois de Juin pour mater la suite des aventures des SAMCRO (avec l‘arrivée d’Adam Arkin et surtout du « grand » chanteur-acteur Monsieur Henry Rollins pour 6 épisodes) , toujours diffusée sur l’ex-Petite Chaîne qui monte.

Miss Nessie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Calendrier

décembre 2009
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Blog Stats

  • 89,509 hits

Twitter de Nessieland

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 4 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :