Nessieland : le blog

The Sugarcubes

Posted on: 09/08/2009

The Sugarcubes

The Sugarcubes

Attention : groupe culte !

Si vous n’avez jamais entendu parler des Sugarcubes, c’est que vous êtes complètement à côté de la plaque. Non, je plaisante mais ce qui est sur, c’est que vous passez à côté d’un truc formidable, exotique et vraiment rafraîchissant, idéal pour ce début d’été indien ou de rentrée, pour ceux qui reprennent !!

The Sugarcubes, groupe d’alternative rock islandais, étaient un des groupes cultes de la fin des années 1980, grâce à leur musique enjouée et lunatique formidablement mise en valeur par la chanteuse à la voix enfantine de Björk Guðmundsdóttir – bah oui, Björk, vous en connaissez d’autres, vous !!

Formé en 1986 par une bande d’amis de Reykjavik, fans de pop rock sucrée et de musique traditionnelle islandaise, ces grands admirateurs des B52’s se feront connaître grâce à leur premier album (et quel album !!) « Life’s Too Good », sorti en 1988 avec des titres comme « Motorcrash », « Deus », « Coldsweat » ou encore le mythique « Birthday », élu par les auditeurs de l’emission du DJ John Peel « single de l’année ». Si la notoriété du groupe se fait assez discrète par rapport aux grosses stars de l’époque comme Madonna, George Michael, Whitney Houston et autres Frankie Goes To Hollywood, dans le monde indie, les Sugarcubes – au sommet de leur art – sont très acclamés notamment en Grande Bretagne et aux États-Unis, mais aussi en Scandinavie voire même en Australie. Oui, la vie est vraiment trop belle pour les joyeux lurons islandais.

Et malgré les problèmes de line-up qu‘ont connu le groupe peu de temps avant la sortie de « Life’s Too Good », les Sugarcubes continue d’afficher une bonne humeur sans borne. En 1989, leur successeur au nom sans queue ni tête « Here Today, Tomorrow, Next Week! » est une vraie réussite et remporta un grand succès en Europe – toujours dans le milieu indie parce que « la bonne musique, on ne l’entendra jamais à la télévision ».

En 1992, l’heure devient grave. Malgré le très bon album « Stick Around For Joy » qui annonce la couleur comme à l’accoutumée « qui frappe fort par sa douceur et sa jovialité », ils décident de se séparer la même année et sortira fin 1992 « It’s It » [trad. : « C‘est fini » ]. On retrouvera quand même dans ces deux albums des titres aussi bons que « Hit », « Walkabout », « Gold » (de loin ma préférée de l’album) ou encore « Vitamin ».

La raison invoquée par ces derniers pour justifier ce split est qu’ils ont d’autres projets en tête – dont des carrières solos – et que pour conserver cette amitié, ils ont préférés arrêter l’aventure. Aux dernières nouvelles, ils sont toujours poteaux et restent impliqués dans le label Smekkleysa (Bad Taste Ltd) et son management. Les Sugarcubes ont aussi sorti un Best Of en 1998 « The Great Crossover Potential » et une réédition de leurs 3 albums en 2006. Ils se reformeront le 17 Novembre de cette même année pour un concert unique à Reykjavik au Laugardalshöll (une sorte de palais des sports à la périphérie de la ville) à l’occasion des 20 ans du groupe. Les groupes múm et Rass (groupes locaux populaires en Islande) feront la 1ère partie du concert historique. Le cœur y était et ils étaient vraiment ravis de se revoir et de rejouer ensemble mais ils savaient que ce concert ne changerait rien à la situation : aucune reformation des Sugarcubes est à prévoir ni aujourd’hui ni demain ni la semaine prochaine (petite référence à leur 2e album).

Hormis Björk, qui a fait une brillante carrière solo mais qui a viré parano, personne ne s’est véritablement démarqué en dehors du pays des fjords. Encore que ça n’avait pas l’air d’être un leitmotiv ou même une idée fixe pour ces derniers. Rien que pour cette raison, je vais donc éviter de jeter en pâture les doux ravages qu’ont causés la « petite fée d’Islande » au reste du monde avec le succès que l’on sait.

Alors si après cela, vous ne voulez toujours pas faire un tour sur You Tube ou même Deezer, pour savoir à quoi ça ressemble une bande de fous furax de Reykjavik qui – en plus – font de la bonne musique, alors c’est que vous êtes des cas desespérés mais forte heureusement, il existe un vaccin contre ça. En revanche contre la Grippe A, faurdrait se contenter du médecin traitant !!

Miss Nessie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Calendrier

septembre 2009
L M M J V S D
« Août   Oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Blog Stats

  • 89,731 hits

Twitter de Nessieland

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 4 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :