Nessieland : le blog

From Paris with Love : Faith No More à Rock En Seine

Posted on: 09/04/2009

Si certains attendaient ce samedi 29 août 2009 pendant près de douze ans, d’autres – et ils étaient assez nombreux – ont attendu ce toute leur vie. En effet, le retour de Faith No More dans la capitale française a forcé plus d’un à faire le voyage vers le Domaine national de Saint-Cloud à vivre ce « golden moment ».

Prévu à 22h15, les nombreux fans attendaient patiemment en chantant d’un bout à l’autre « Faith No More », lorsque certains ne parlaient pas des récents concerts du groupe à Edimbourg, Dublin voire même celui de Reading, pour les plus chanceux ou alors commentaient non sans mordant sur le non-événement du Festival francilien: le split des Mancuninens d’Oasis. En outre, Roddy Bottum (le claviériste et fondateur du groupe) avait plus tôt dans la journée a donné son avis sur Twitter avec un bien mérité « Booo Fucking Boo! ». Mais très vite, l’impatience a fait place à la joie quand retentissent les premières notes de la reprise désormais culte « REUNITED ». Grand moment d’émotion et les applaudissements ont éclaté lorsque Mike Patton fit son apparition devant la « Grande scène ».

Le quintette californien lance « Paris! » et « Ca va bien? » entre les chansons et nous disent qu’ils sont heureux de revenir ici après «Douze putain d’années». Toujours chaud, les premiers riffs de Jon Hudson (guiatiste du groupe) sur FROM OUT OF NOWHERE rendent l’assistance folle. Moshpits sur moshpits, les fans s’époummonent et jumpent comme des malades sur BE AGGRESSIVE. Dès lors, la machine est démarrée, quant à Mike Bordin (le batteur de FNM), il continue à maltraîter sa batterie et ce, pour notre plus grand plaisir, surtout lorsque vient CAFFEINE. Mike Patton (chanteur ô combien charismatique) prend un malin plaisir sur scène notamment avce l’aide du public lorsque vient le fameux «I’m warning you … » et aussi sur le très classieux ‘EVIDENCE » sera partiellement chanté en italien. C’est beau, efficace et Paris semble déjà conquis.

Les moshpits reprennent du seervice dans SURPRISE! YOU’RE DEAD!. Les Faith No More sont littéralement tout déchiré avec un Patton possédé et les impeccables riffs en cascade du sieur Hudson ont mit toute l’assistance sans dessus-dessous. Les lignes de basse de Bill Gould au même moment que les claviers de Roddy Bottum sur un LAST CUP OF SORROW absolument monstrueux (dans le sens d’extraordinaire, j’entends bien) et encore une fois, nos amis de San Francisco semblent avoir pris un sacré pied. La preuve est dans le « Merci Paris », publié immédiatement après par un Mike Patton visiblement satisfait.

A un moment, Mr. Roddy lance à 34.000 festivaliers « Je suis très jolie», qui a provoqué l’hilarité de toute la « Grande Scène ». Nous apprendront plus tard qu’il avait voulu dire « Je suis très heureux » mais au fond, tout le monde l’avait bien compris qu’il était heureux d’être à Paris. Blague à part, vient l’heure de CUCKOO FOR CACA. Patton se lâche complètement sur cette chanson alors que Puffy continue de martyriser ses fûts. Puis vient le moment cathodique de la soirée avec EASY, où tout le monde chante en choeurs, levaient les mains et savouraient ce moment de communion avec FNM.

Le meilleur reste à venir avec MIDLIFE CRISIS (interrompu brièvement par le public qui a chanté le refrain à la demande de Mike Patton et aussi par le générqiue du soap-opéra britannique EastEnders, private joke du « Second Coming Tour »), qui a transcendé tout Paris, puis avec le cultissime EPIC et I STARTED A JOKE, Faith No More et tout Rock en Seine deviennent monumentalement fous surtout sur THE GENTLE ART OF MAKING ENEMIES. Et même si les fans chantaient [souvent très mal et très fort, y compris moi]. Le coeur y était et ça se voyait ! Par conséquent, Mike Patton a annoncé le dernier morceau – à savoir JUST A MAN – malgré les « supplications » du public et même nous a demandé de tenir une note très longtemps. Soyons honnêtes, pour ceux qui étaient là, nous avons été les grands gagnants, mais je ne vais pas contredire le grand Mike Patton, qui a tourné en dérision en nous lançant un « I’ve beat you » [trad.: « je vous ai battus »]. Fous rires à Rock en Seine.

Puis vint le moment de rappels, d’abord avec un impeccable MIDNIGHT COWBOY qui a envoyé Rock en Seine en orbite avant d’être emporté dans un trip magistrale avec le medley CHARIOTS OF FIRE/STRIPSEARCH. Notons que le compositeur original des « Chariots de Feu », Vangelis est – cocorico!- un Français. Grand hommage en particulier da la part de FNM. Mention spéciale au solo intergalactique de M. Hudson. La fin est proche, mais leur finish sur WE CARE A LOT était tout simplement génial, tout le monde était ravi. Près d’une heure 40 minutes de concert, de jolies vannes de la part de Roddy Bottum et de Mike atton sur les groupes qui sont passés dans la journée (y compris Joy Division qui joueraient au même moment, alors qu’en réalité ils s’agissaient des Français de Birdy Nam Nam).

Suite à ce qui était l’un des meilleurs concerts du festival parisien Rock en Seine, le concert donné par Faith No More ce soir-là a été littéralement couvertes de commentaires postifs, même dithyrambiques pour certains. Un mot peut résumer cet événement: MERCI.

Miss Nessie From Paris (mais bon Miss Nessie, ça marche aussi ^^)

PS : Cet article est aussi disponible en langue anglaise sur le blog de mes amis Australiens de Stubbadub.com (http://stubbadub.com/faith-no-more/paris-love-fnm-rock-en-seine-review/) et je tiens à remercier tout ceux qui ont fait de ce concert un moment magique de ma vie : les membres de Faith No More tout d’abord (Mike Patton, Mike Bordin, Roddy Bottum, Jon Hudson et Bill Gould), mes amis Pattoniaques de Facebook (I love you Filthy Whores), Mam’zelle Chris (qui a été une crème), Sugardaddy (qui se reconnaîtra), Gronk & Gerry de Stubbadub, Charlotte de Vertige des Moeurs et aussi mon père, sans qui je ne serais jamais devenue metalleuse ni même future journaliste.

PPS : Les photos suivront dans la semaine…

Publicités
Étiquettes :

1 Response to "From Paris with Love : Faith No More à Rock En Seine"

Merci à toi ma petite Miss « blackette » Nessie ! Tu as contribué à rendre cette soirée et ce concert un des plus beaux moments de ma vie !!! J’espère qu’on pourra en partager d’autres comme celui-ci !!! Gros bisous, Mam’zelle Chris xxxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Calendrier

septembre 2009
L M M J V S D
« Août   Oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Blog Stats

  • 89,731 hits

Twitter de Nessieland

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 4 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :